HerbalKing fermé, un tiers du spam en moins ?

17 octobre 2008 à 16h20
0
00D2000001473624-photo-dossier-s-cu-voiture-de-police.jpg
Le roi des herboristes derrière les barreaux ? D'après Spamhaus, une organisation de lutte contre le spam, la Federal Trade Commission américaine et les autorités néo-z&landais seraient parvenues à enrayer, au moins partiellement, les activités du groupe HerbalKing, responsable de l'envoi de millions de courriers électroniques non sollicités à travers le monde. D'après l'une des firmes en sécurité associée à l'enquête, le réseau de machines zombies - ou botnet - utilisé par les membres de HerbalKing compterait quelque 35.000 machines, et serait en mesure d'expédier jusqu'à dix milliards de courriers par jour. Au plus fort de ses activités, il aurait représenté jusqu'au tiers du volume de spam mondial, et rapporté plusieurs millions de dollars à ses fondateurs.

Il aura fallu plusieurs mois d'enquête pour remonter jusqu'aux deux responsables de HerbalKing, animateurs au travers de quatre sociétés d'un réseau dont les membres évolueraient aussi bien en Australie qu'en Chine, en Russie ou aux Etats-Unis. Lance Atkinson, néo-zélandais, et Jody Smith, Texas, qui n'en sont pas à leurs premières démêlées avec la justice en matière de spam, ont vu leur matériel saisi, et devront répondre de leurs actes devant la justice. Une pilule (bleue ?) qui pourrait bien se révéler difficile à avaler : en mai dernier, deux autres rois du spam ont été condamnés à verser au réseau MySpace la bagatelle de 230 millions de dollars pour l'avoir inondé de messages non sollicités.

Alexandre Laurent

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech,...

Lire d'autres articles

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech, que ça concerne le grand public, l'entreprise, l'informatique ou Internet. Milite pour la réhabilitation de Après que + indicatif à l'écrit comme à l'oral, grand amateur de loutres devant l'éternel, littéraire pour cause de vocation scientifique contrariée, fan de RTS qui le lui rendent bien mal.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page