Piratage via P2P : l'IFPI attaque les internautes

Par Vincent
le 07 octobre 2004 à 11h58
0
00C8000000060842-photo-piratage.jpg
La guerre contre le piratage en ligne via les réseaux Peer To Peer continue. Ainsi, l'IFPI (International Federation of the Phonographic Industry) a annoncé aujourd'hui qu'elle avait déposé pas moins de 459 plaintes contre des internautes situés au Royaume-Uni, en France et en Autriche. Les plaintes concerneraient des utilisateurs des réseaux P2P KaZaA, eDonkey et Gnutella. L'IFPI précise que de nouvelles plaintes devraient concerner prochainement l'Allemagne, l'Italie et le Danemark.

Ces actions sont soutenues par les maisons de disques EMI, Warner Music et Universal Music. Elles visent principalement les personnes qui partagent (et upload) de façon illégale de la musique sur Internet. Pour la France, 50 internautes seraient concernés. L'IFPI justifie son action par le fait que les internautes n'ont désormais plus d'excuse pour proposer de la musique illégalement depuis la mise en place de services payants et légaux.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Ouya : la console stoppée pour de bon le 25 juin
Free va supprimer une partie de son offre mobile
Alpha Two : des infos dévoilées sur le taxi volant autonome d'Airbus
Jeff Bezos refuse de répondre à la lettre publique pour le climat de ses employés
L'éditeur de Firewatch lance Playdate, sa console de jeux indé de poche
La dégringolade continue : Panasonic aussi lâche Huawei
Atari : voici le joystick et la manette de la console néo-rétro Atari VCS
HP Omen lance sa gamme de périphériques gaming
Epic Games bloque les comptes d'utilisateurs ayant acheté trop de jeux pendant les soldes
WWDC 2019 : Apple donnera sa keynote le lundi 3 juin
scroll top