ATI lance le Theater 550 Pro

14 septembre 2004 à 10h23
0
0000009600060166-photo-nouveau-logo-ati.jpg
ATI a annoncé aujourd'hui le lancement de sa nouvelle puce Theater 550 Pro qui consiste en un processeur vidéo capable de traiter les flux vidéos que ce soit pour la réception TV ou les fonctions PVR. Ce nouveau Theater 550 Pro sera employé sur les produits de fabricants comme Gigabyte, MSI, Sapphire, Tul (PowerColor), etc. Ce composant intègre de nouvelles fonctions avec un décodeur vidéo 12-bit et de nouveaux filtres 2D & 3D pour PAL et NTSC. ATI a également revu ses encodeurs vidéo et audio pour offrir une meilleur réduction des bruits et la puce supporte aussi bien le bus PCI-Express 1x (pour des cartes tuners TV par exemple) que le traditionnel bus PCI. Autre avantage du Theater 550 Pro, l'inclusion d'un démodulateur numérique IF qui améliore la qualité vidéo et élimine la nécessité de recourir à un tuner externe.

Seul petit problème pour le moment, le Theater 550 Pro ne supporte pas le SECAM, du coup on ne devrait pas le voir apparaître en France, d'autant que le X800 XT All-In-Wonder utilise un composant Theater 200 de précédente génération. Cette nouvelle puce d'ATI devrait trouver sa place dans de futures cartes d'extensions qu'elles soient dédiées au monde des PC de bureau ou au monde des mobiles.
Modifié le 18/09/2018 à 14h56
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Amazon annule son MMO sur Le Seigneur des Anneaux
Comparatif des meilleures chaises de bureau ergonomiques (2021)
Test Sony Bravia XR-55A90J : le téléviseur OLED qui en met plein la vue
Quel est le meilleur service de SVoD pour regarder votre film ou série du samedi soir ?
Resizable BAR : le point sur la technologie, les performances chez NVIDIA
D’ici fin 2021, on pourra utiliser Starlink en mobilité (avec une grosse antenne quand même)
Quel est le coût d’entretien d’une voiture électrique ?
Comparatif des meilleurs smartphones à - 300€ (2021)
Test ASUS ROG Flow X13 : quand RTX 3080 en perfusion rime avec frustration
Google : le FLoC ne fait pas l'unanimité chez Microsoft et Opera
Haut de page