IDF 2008 : Un processeur pour la TV, le CE 3100

20 août 2008 à 23h45
0
Cette seconde journée de l'IDF aura vue une bonne partie du keynote matinal consacré à la télévision en général et aux loisirs qui s'y rattachent. Alors que l'expérience WebTV n'a eu qu'un succès d'estime aux Etats-Unis, Intel profitait de l'IDF pour annoncer le lancement d'un tout nouveau processeur destiné aux téléviseurs et set-top boxes afin de mettre l'Internet au coeur de la télévision. Connu sous le nom de code Canmore le processeur Intel CE 3100 est un SOC ou System on a Chip qui réunit sur une même puce un processeur, un circuit graphique, un décodeur vidéo ainsi qu'un chipset.

Le processeur Intel CE 3100 est gravé en 90nm et embarque en réalité un processeur Intel Pentium M cadencé à 800 MHz et accompagné de 256 Ko de mémoire cache de second niveau. Le bloc en charge du décodage vidéo gère les formats MPEG-2, H.264, VC-1 ainsi que l'interface HDMI 1.3a. Le contrôleur mémoire du CE 3100 accepte la mémoire DDR2, ici gérée sur trois canaux. Quant au contrôleur graphique du CE 3100, il s'agit d'un Intel Graphics Media Accelerator 500 compatible notamment avec les API OpenGL ES 1.1, Open GL ES 2.0 e OpenGL VG 1.0. Le tout occupe tout de même près de 150 millions de transistors.

0000010901555530-photo-intel-idf-2008-intel-media-processor-ce-3100.jpg


Pour les fabricants de téléviseur, comme Samsung par exemple, l'avantage de cette solution vient naturellement de l'utilisation du jeu d'instructions x86, un jeu d'instructions connu de tous et relativement facile à appréhender. En prime, l'Intel Media Processor CE 3100 est doté de l'Intel Media Play Technology qui permet au processeur de décoder les flux vidéos en provenance du réseau. Pour illustrer la puissance de sa nouvelle plate-forme, Intel faisait la démonstration du décodage simultané de deux flux HD 1080p, l'un en MPEG2, l'autre en H.264, le tout avec des effets 3D au niveau de l'interface.

0000011301555532-photo-intel-idf-2008-interface-tv-d-codage-de-deux-flux-hd-1080p.jpg


Et alors que ce nouveau processeur est à peine lancé, Intel évoque déjà sa succession, pour le courant de l'année 2009 avec le projet de proposer un SoC, cette fois-ci gravé en 45nm et doté d'un coeur Atom, nom de code Sodaville.

0000010401555536-photo-intel-idf-2008-sodaville.jpg


Modifié le 18/09/2018 à 15h11
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test GeForce Now : que vaut le cloud gaming façon NVIDIA en 2021 ?
15 classiques du cinéma à (re)voir en streaming sur Netflix, OCS et Amazon prime video
Seuls 65% des utilisateurs de voitures électriques l'utilisent en véhicule principal
Bitcoin est-il un « or numérique » ?
Chandrayaan-1 : quand l'Inde s'est envolée pour la Lune
PC, tablette ou smartphone : quel est le meilleur VPN par appareil ?
Test MSI Optix MAG274QRF-QD : un moniteur qui tient ses promesses
Des chercheurs du MIT ont conçu des drones s'inspirant des insectes volants
HDR10, HDR10+, Dolby Vision : quel est le meilleur format d'image ?
Audi RS e-tron GT : nos premières impressions au volant de la cousine du Porsche Taycan
Haut de page