IDF 2008 : Un processeur pour la TV, le CE 3100

Par Julien Jay
le 20 août 2008 à 23h45
0
Cette seconde journée de l'IDF aura vue une bonne partie du keynote matinal consacré à la télévision en général et aux loisirs qui s'y rattachent. Alors que l'expérience WebTV n'a eu qu'un succès d'estime aux Etats-Unis, Intel profitait de l'IDF pour annoncer le lancement d'un tout nouveau processeur destiné aux téléviseurs et set-top boxes afin de mettre l'Internet au coeur de la télévision. Connu sous le nom de code Canmore le processeur Intel CE 3100 est un SOC ou System on a Chip qui réunit sur une même puce un processeur, un circuit graphique, un décodeur vidéo ainsi qu'un chipset.

Le processeur Intel CE 3100 est gravé en 90nm et embarque en réalité un processeur Intel Pentium M cadencé à 800 MHz et accompagné de 256 Ko de mémoire cache de second niveau. Le bloc en charge du décodage vidéo gère les formats MPEG-2, H.264, VC-1 ainsi que l'interface HDMI 1.3a. Le contrôleur mémoire du CE 3100 accepte la mémoire DDR2, ici gérée sur trois canaux. Quant au contrôleur graphique du CE 3100, il s'agit d'un Intel Graphics Media Accelerator 500 compatible notamment avec les API OpenGL ES 1.1, Open GL ES 2.0 e OpenGL VG 1.0. Le tout occupe tout de même près de 150 millions de transistors.

0000010901555530-photo-intel-idf-2008-intel-media-processor-ce-3100.jpg


Pour les fabricants de téléviseur, comme Samsung par exemple, l'avantage de cette solution vient naturellement de l'utilisation du jeu d'instructions x86, un jeu d'instructions connu de tous et relativement facile à appréhender. En prime, l'Intel Media Processor CE 3100 est doté de l'Intel Media Play Technology qui permet au processeur de décoder les flux vidéos en provenance du réseau. Pour illustrer la puissance de sa nouvelle plate-forme, Intel faisait la démonstration du décodage simultané de deux flux HD 1080p, l'un en MPEG2, l'autre en H.264, le tout avec des effets 3D au niveau de l'interface.

0000011301555532-photo-intel-idf-2008-interface-tv-d-codage-de-deux-flux-hd-1080p.jpg


Et alors que ce nouveau processeur est à peine lancé, Intel évoque déjà sa succession, pour le courant de l'année 2009 avec le projet de proposer un SoC, cette fois-ci gravé en 45nm et doté d'un coeur Atom, nom de code Sodaville.

0000010401555536-photo-intel-idf-2008-sodaville.jpg


Modifié le 18/09/2018 à 15h11
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Nintendo : la Switch
Samsung : 116 milliards de dollars pour prendre le pas sur Intel
Mario Kart Tour : le jeu en bêta sur smartphone dans quelques semaines
Plus de sang, plus de cadavre : la Chine étrangle un peu plus le jeu vidéo
Ordinateurs portables : Apple remporte une nouvelle fois la palme du meilleur service client
LG suspend la production de smartphones haut de gamme en Corée
🎯 French Days 2019 : les bons plans immanquables du vendredi
Anthem : en difficulté, BioWare met sa feuille de route en pause pour réparer son jeu
Brave lance la première régie publicitaire centrée sur le respect de la vie privée
Meizu lance le 16s : un smartphone ultra premium à prix cassé
Sono Sion, la voiture électrique rechargeable à l'énergie solaire, sera construite dans des usines suédoises
L'app e-santé Google Fit est disponible sur iOS
Airbnb veut produire des émissions pour inviter les voyageurs... au voyage
Démonté sur YouTube, le Huawei P30 montre son zoom périscopique
5G : Theresa May ignore les États-Unis et autorise Huawei (partiellement)
scroll top