Virtual Skipper 3 en test sur Clubic

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
04 décembre 2003 à 18h13
0
Avant de véritablement exploser avec Trackmania, Nadéo avait déjà réalisé des jeux vidéos. Il n'était alors pas question de faire de nombreux titres et sous la tutelle du spécialiste en effets spéciaux Duboï Duran, la société se contentait d'un unique logiciel : Virtual Skipper. En véritables passionnés de voile, les développeurs s'étaient attachés à rendre le jeu le plus réaliste possible. Ils n'avaient toutefois pas négligé la prise en main du logiciel et nous avions pu vérifier lors du test de Virtual Skipper 2 que même les moins experts en la matière pouvaient s'intéresser à ce sport.

Quelques jours après la parution de Trackmania, c'est donc le nouvel opus, le troisième, de Virtual Skipper que nous essayons. Une version que nous avons tous eu l'occasion d'observer au travers des nombreuses captures d'écrans publiées tout au long du développement. Une chose semblait alors certaine : Virtual Skipper 3 parvenait à être encore plus beau que son prédécesseur. Restait donc à savoir si ces améliorations visuelles sont bien réelles, si elles ont leur importance pendant les parties et, surtout, si la jouabilité n'a pas été comme c'est trop souvent le cas, sacrifiée sur l'autel de la technique !


» Lire le test de Virtual Skipper 3
Modifié le 20/09/2018 à 15h34
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top