Windows 8 Consumer Preview : le dossier

13 avril 2012 à 12h08
0

Un noyau amélioré pour des performances accrues

Avec Windows 8, le noyau de Windows, autrement dit son Kernel, évolue sensiblement et passe en version 6.2. Évidemment nous parlons ici des noyaux x86/x64, le noyau Windows On ARM étant lui tout nouveau. La gestion de la mémoire vive a par exemple fait l'objet de diverses attentions. Ainsi pour réduire l'empreinte mémoire de Windows 8, le système va prévenir un phénomène bien connu, mais franchement dérangeant : la multiplication de doublons dans la mémoire vive. L'OS va donc analyser le contenu de la mémoire vive à la recherche de contenu dupliqué et libérer les zones ainsi utilisées pour ne garder après identification qu'une seule et même copie. Sans aucun impact direct sur les applications, cette technique doit permettre selon Microsoft de récupérer des dizaines ou des centaines de Mégaoctets de mémoire vive (en fonction bien sûr du nombre d'applications utilisées en même temps).

Toujours dans l'optique d'une meilleure optimisation de la mémoire, les services démarrés automatiquement avec Windows ont été retoqués : Microsoft a ainsi supprimé 13 services démarrant à chaque lancement de l'OS et pas nécessairement utiles. Ils seront à présent démarrés à la demande (et arrêtés par la suite une fois leur bonne exécution effectuée).

Plus fondamental encore, la réécriture d'un certain nombre de composants bas niveau de Windows dont le code date des débuts de NT. L'idée étant de réarchitecturer le code en question en changeant les structures de données et en séparant les zones de mémoire très utilisées des zones moins fréquemment employées. En consolidant ainsi les portions de mémoire fréquemment référencées, Microsoft dit obtenir une réduction de l'usage mémoire dont l'échelle est la dizaine de Mégaoctets.

0127000005078436-photo-windows-8-cp-gestionnaire-de-t-ches-windows-7-sp1.jpg
0127000005078438-photo-windows-8-cp-gestionnaire-de-t-ches-windows-8.jpg

à gauche le gestionnaire de tâches de Windows 7 Service Pack 1 sur une machine vierge, à droite celui de Windows 8 Consumer Preview sur la même machine : moins de processus pour le nouvel OS, mais plus de threads !


Qui plus est, Windows 8 propose une priorisation plus fine de la mémoire en permettant aux applications d'allouer de la mémoire en mode faible priorité ce qui devrait éviter les cas où, alors que la mémoire disponible devient trop faible, une application cesse de répondre au profit d'une autre.

En matière de sécurité, Windows 8 se dote pour la première fois du Secure Boot. Il s'agit ici de s'appuyer sur les BIOS UEFI pour garantir l'intégrité de la chaîne de démarrage de l'OS et empêcher ainsi tout détournement initié par un logiciel malveillant ou un rootkit. Le problème du Secure Boot, car problème il y a, est la crainte que certains fabricants de nouveaux PC ne proposent pas d'option pour le désactiver dans leur BIOS : ainsi il serait impossible de faire du dual-boot sur sa machine avec Windows 8 et un système Linux par exemple puisque le noyau de Windows détectera un chargeur de système d'exploitation modifié. Dans l'état, et même si Microsoft s'en défend un peu facilement, la problématique est bel et bien du côté des OEMs : à eux de verrouiller (ou à l'inverse ne pas verrouiller) leurs nouvelles machines.

Installation

Dans l'esprit, l'installation de Windows 8 se déroule de la même manière que ce à quoi nous avions pu être familiarisés avec Windows 7. Une fois le langage sélectionné et la clé de produit entrée (il ne semble d'ailleurs plus possible de ne pas la saisir), on choisit le disque de destination et il n'y a qu'à patienter pendant les différentes étapes de l'installation. On notera l'apparition d'une icône permettant d'appeler le clavier virtuel pour justement saisir facilement la clé produit sur les tablettes ou autres ordinateurs à écran tactile.

00BE000004996274-photo-windows-8-consumer-preview-choix-de-la-langue.jpg
00BE000004996282-photo-windows-8-consumer-preview-installation-4.jpg
00BE000004996284-photo-windows-8-consumer-preview-accepter-la-licence.jpg

Les écrans d'installation de Windows 8

00AA000004996286-photo-windows-8-consumer-preview-installation-choix-du-disque.jpg
00AA000004996288-photo-windows-8-consumer-preview-installation-en-cours.jpg


Une fois l'installation achevée, le premier démarrage amène sur l'écran Personnaliser, directement au cœur de l'interface Metro. Il convient alors de nommer son ordinateur et de choisir une couleur d'arrière-plan parmi un choix plus que restreint qui rappelle les tristes jours de Windows 3.1. Cette formalité accomplie, l'utilisateur sélectionnera un réseau Wi-Fi disponible (en fonction là encore du terminal) auquel se connecter. Et si Windows 8 cherche une connexion Internet dès son installation c'est pour proposer à l'utilisateur de se connecter à son compte Microsoft.

00E6000004996290-photo-windows-8-consumer-preview-choix-du-fond-d-cran.jpg
00E6000004996292-photo-windows-8-consumer-preview-param-tres.jpg

Choix de la couleur du fond d'écran (attention ça pique) et premier paramétrage


C'est ici une nouveauté essentielle qui propulse un peu plus Windows et l'ordinateur de chacun au cœur du Cloud. Via l'utilisation de son compte Microsoft, Windows permettra d'accéder à son SkyDrive dans l'ensemble des applications, de synchroniser ses paramètres pour uniformiser les réglages entre ses PC (on retrouvera le même fond d'écran sur son bureau d'un PC à l'autre par exemple) ou encore d'accéder au Windows Store, le kiosque d'applications de Windows 8. Si l'utilisateur ne dispose pas déjà d'un compte, il lui faudra en créer un via les écrans que propose l'assistant et celui-ci ne sera pas au bout de ses peines puisqu'une fois connecté à un compte valide, il lui sera demandé de saisir un numéro de téléphone portable et une adresse de messagerie de secours. Ces données personnelles seront utilisées pour l'authentification renforcée de certains services de Windows 8 dont SkyDrive.

Et ce n'est pas tout puisqu'il faudra en plus choisir une question de sécurité pour réinitialiser l'ensemble de ces informations. À noter que la réponse à la question ne peut pas faire moins de 5 caractères. Problème si le choix se porte sur une question comme « Lieu de naissance de votre mère ? » et que la réponse est « Lyon »... ça ne marchera pas. Alors forcément impatient que nous étions de tester Windows 8 dans sa version Consumer Preview, ces étapes nous ont quelque peu crispées surtout si on les rapproche de la simplicité de configuration d'iCloud au premier démarrage de Mac OS X.

01BD000005092246-photo-windows-8-cp-erreur-mot-de-passe.jpg

Erreur ! Le mot de passe doit contenir 5 caractères minimum !


Microsoft a bien sûr anticipé que certains utilisateurs ne souhaiteraient pas lier leur système d'exploitation à un compte Microsoft. Il est donc tout à fait possible de s'affranchir des fastidieuses étapes décrites plus haut pour créer un compte local, comme au « bon vieux temps ».

Pour l'utilisateur PC que nous sommes, l'installation de Windows 8 bénéficie de quelques nouveautés notables notamment dans le cadre d'une mise à jour depuis Windows 7. Microsoft proposera ainsi, et pour la première fois une installation Web. En clair pour ceux qui achèteront la mise à jour en ligne de Windows 8, il ne sera plus nécessaire de s'arracher les cheveux à créer une clé USB bootable ou graver un DVD pour installer le système. À la place, un assistant va détecter les programmes installés sur le système, prodiguer des conseils pour leur éventuel transfert ou les soucis de compatibilité associés avant de proposer le téléchargement de l'OS. Une fois Windows 8 rapatrié, l'utilisateur aura le choix de conserver ses réglages, paramètres ou documents, de ne rien garder ou de garder simplement ses documents.

À partir de là, Windows 8 s'installe de son propre chef sans aucune autre intervention ni aucune galère de gravure ou de clé USB non compatible... Reste que sur notre configuration de test, la mise à jour a échouée en raison, je cite, d'une erreur indéterminée. Sur une autre configuration de test, la mise à jour de Windows 7 à Windows 8 s'est déroulée sans anicroche sauf qu'Internet Explorer n'était disponible qu'en mode bureau et que toutes les applications Metro, sans exception, plantaient au démarrage.

00BE000005078106-photo-windows-8-cp-setup-1.jpg
00BE000005078108-photo-windows-8-cp-setup-2.jpg
00BE000005078110-photo-windows-8-cp-setup-3.jpg

Installation Web de Windows 8
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top