Microsoft réagit sur l'abandon de Windows par Google

03 juin 2010 à 15h16
0
00C8000002534148-photo-logo-windows-7.jpg
Nous apprenions mardi via le Financial Times que Google avait décidé d'abandonner le système Windows en interne. Cette décision fait suite aux attaques en provenance de Chine subies par le géant de la recherche. Le système de Microsoft aurait été jugé trop peu sécurisé et, à moins d'une dérogation, les employés devront alors utiliser une distribution de Linux ou le système Mac OS X.

L'ampleur médiatique de cette histoire semble avoir atteint Microsoft et sur son blog officiel, Brandon LeBlanc, responsable des communications, a décidé de réagir. En revenant sur les dessous de cette affaire, il réfute les propos du Financial Times qui rapportait alors : « Windows est réputé pour être plus vulnérable aux attaques des hackers et aux virus que les autres système d'exploitation ».

Brandon LeBlanc affirme pour sa part qu'il n'en est rien : « en terme de sécurité, même les hackers le soutiendront, nous faisons plus d'efforts que les autres au regard de la sécurité de nos produits (...) même des éditeurs tiers tels que Cisco nous certifient que nos investissements en la matière sont plus importante que chez les autres ». M. LeBlanc en profite pour citer un article d'InfoWorld traitant de la sécurité sur Mac OS X suite à la découverte d'un nouveau malware ciblant le système d'Apple. Il rappelle également que l'université de Yale a abandonné son projet de migrer vers Google Apps.

Reste qu'en comparaison à Linux, la part de marché de Windows en fait une véritable cible d'attaque pour les personnes malintentionnées souhaitant déployer massivement un virus ou un cheval de Troie. Le prochain Chrome OS, qui vient d'être confirmé pour cet automne, sera largement basé sur l'informatique hébergée accessible via un navigateur. Reste à savoir si les dispositifs de sécurité implémentés au sein de ce dernier se révèleront efficaces.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le Samsung S8500 Wave vendu en Allemagne infecté par un virus
Hadopi : les premiers mails partiront bien en juin
Recherche géolocalisée : l'application Nomao s'installe sur Android
Les pros et anti-Wawa-Mania opposent leur vision du téléchargement illégal
Nouveaux casques PIIQ de Sony : quand le son prend des couleurs
<b>Joyeux Noël</b>
SFR Illimythics Absolu et Pro Europe : de l'illimité à toutes les sauces
Nokia dévoile 2 nouveaux téléphones d'entrée de gamme
A-Data se lance dans les alimentations et l'USB 3.0
Avec Windows Live Essentials 2011, Microsoft s'attaque à Apple
Haut de page