Dell XPS 13 (2019) : l’ultraportable de Dell toujours au top

Nathan Le Gohlisse Contributeur
11 juillet 2019 à 18h01
0
La note de la rédac
Véritable institution chez Dell, la gamme XPS s'articule en quatre déclinaisons : XPS 13, 13 2-en-1, XPS 15 et 15 2-en-1. Nous avons pu mettre la main sur la dernière mouture en date du XPS 13, une machine ultra compacte et performante, à même de faire pleine concurrence au Surface Laptop de Microsoft, au Swift 7 d'Acer ou au très réputé MacBook Pro 13 d'Apple - qui semble à bien des égards ciblé par le constructeur texan.

Proposé en tant qu'appareil premium sur le marché de l'ultraportable, le Dell XPS 13 2019 remplace depuis quelques mois un modèle 2018 de très haute volée. Avec sa mouture 2019, le fabricant nous propose une évolution réfléchie de son terminal fétiche mais en aucun cas une révolution. L'appareil arbore ainsi un design pratiquement inchangé par rapport aux précédentes itérations du modèle... Quelques modifications bienvenues méritent toutefois d'être dument saluées.

IMG_1927-min.JPG
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

L'appareil que nous a fait parvenir Dell était doté de la configuration suivante :

  • Écran InfinityEdge (IPS) Full HD de 13,3 pouces non tactile
  • Processeur Intel Core i7-8565U (8 Mo de cache, fréquences comprises entre 1,8 et 4,6 GHz, 4 coeurs /8 threads)
  • 8 Go de mémoire vive en LPDDR3 / 2133 MHz
  • 256 Go de stockage SSD M.2 PCIe NVMe
  • 2 ports Thunderbolt 3 compatibles DisplayPort (4 voies PCI Express 3e génération, précise Dell) ; 1 port USB-C 3.1 supportant lui aussi le standard DisplayPort, 1 lecteur de carte MicroSD, 1 prise micro-casque jack 3,5mm.

Ce modèle est proposé au tarif (très précis) de 1528,04 euros sur le site officiel du constructeur (des promotions sont cependant en cours à l'heure où nous rédigeons ces lignes). Des options existent tant en termes de processeurs (Intel Core i3-8145U ou i5-8265U), que d'écran (dalle IPS 4K / tactile), de stockage (jusqu'à 2 To de SSD) ou de mémoire vive (jusqu'à 16 Go de LPDDR3) pour des tarifs qui s'étirent de 1128 à près de 2700 euros.


Lignes inchangées, le XPS 13 évolue tout en douceur

Inutile de revenir en profondeur sur les lignes du XPS 13. Elles sont désormais plus que connues et Dell ne réinvente pas la roue avec la mouture 2019 de son ultraportable préféré. L'appareil est sobre, plutôt élégant et passera la plupart du temps inaperçu lorsqu'on l'exhibe en public... ce qui - quoi qu'on en dise - peut revêtir un certain intérêt.

En réalité, il faut avant tout voir le XPS 13 2019 comme une timide évolution du modèle 2018. L'année dernière, le terminal arborait pour la première fois une connectique que nous qualifierons de « nouvelle génération ». Notez les guillemets et comprenez que le constructeur abandonnait les ports traditionnels pour le grand frisson du « tout USB Type-C »... Un pari audacieux auquel Apple s'est pour sa part adonné il y a plusieurs années sur l'ensemble de ses ordinateurs portables (exception faite du MacBook Air ancienne génération, retiré très récemment du catalogue Apple). Ce pari est aussi celui de certaines marques sur les ultra portables haut de gamme, comme Acer avec ses derniers Swift 7.

IMG_1923-min.JPG
MacBook Pro 13 et XPS 13 2019, même combat ! Les deux machines sont fines sans jamais se montrer fragiles... © Nathan Le Gohlisse pour Clubic


IMG_1937-min.JPG
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

L'avantage de cette connectique est notamment de permettre aux Laptops de gagner en finesse tout en embarquant des ports Thunderbolt permettant recharge, transfert rapide de données et affichage en 4K, notamment. De manière concrète, le XPS 13 gagnait en compacité, certes, mais perdait en praticité en imposant dans bien des cas le recours aux adaptateurs. Sans surprise aucune, le XPS 13 2019 reste sur sur trois ports au format USB-C, et comme l'année dernière, Dell fournit un adaptateur.

En l'état, les deux appareils sont tellement semblables qu'en les plaçant l'un à côté de l'autre on aurait du mal à les différencier au premier coup d'oeil. Quelques différences sont pourtant de la partie.

IMG_1941-min.JPG
La (toute) petite webcam du XPS 13 2019 offre une qualité tout à fait correcte © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Placée sous l'écran, la Webcam du XPS 13 2018 adoptait un angle de vue assez scabreux (elle filmait en contre-plongée), mais profitait de la place disponible pour intégrer les capteurs nécessaires à la reconnaissance faciale via Windows Hello. Cette année c'est terminé, Dell réintègre sa caméra au dessus de l'écran du XPS 13 2019. Un bon point pour une webcam assez convaincante en terme de qualité, mais qui force le fabricant à laisser de côté la reconnaissance de votre bobine. On ne peut décidément pas tout avoir.

Autre différence, peut-être plus subjective. Dell semble avoir amélioré son clavier (rétroéclairé). La chose mériterait d'être vérifiée (nous n'avions pas le XPS 13 2018 sous les doigts pour nous en assurer), mais le clavier du modèle 2019 nous a semblé plus confortable. La frappe paraît plus onctueuse et l'on gagne en précision ainsi qu'en vitesse. De manière générale, l'expérience offerte en la matière est très plaisante et fera du XPS 13 2019 un allié de choix pour rédiger jusqu'à plus soif.

IMG_1930-min.jpg
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

On ne peut pas en dire autant du trackpad, qui est pour sa part assez peu agréable à utiliser au quotidien. Cliquable, il est vrai, mais pas uniformément sur toute la surface de glisse, ce dernier se révèle imprécis et pénible dès qu'il s'agit d'effectuer un clic autre que tactile. Dell pourrait faire mieux, d'autant plus sur un terminal haut de gamme. Sans nécessairement égaler la maestria des MacBook en la matière, il existe là une belle marge de progression pour la marque.

IMG_1942-min.JPG
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Côté finition et assemblage, le constat global est plus positif. La firme américaine nous livre une copie très soignée, même si l'on ne peut s'empêcher de penser que la concurrence parvient désormais à faire aussi bien sinon mieux sur le même segment tarifaire. Composé comme les années précédentes d'une subtile combinaison de fibre de verre, de polymère renforcé de fibre de carbone (au niveau des reposes poignets notamment) et d'aluminium (sur le dessus et le dessous du PC), le XPS 13 2019 est un appareil solide qui pourra accompagner l'utilisateur pendant des années sans trop subir les affronts du temps... exception faite d'éventuelles rayures sur l'aluminium brossé. Un problème inévitable sur ce type d'habillages.

Reste que le véritable point fort du XPS 13 n'est autre que son gabarit (302 mm de large, 199 mm de profondeur et 11,6 mm d'épaisseur au plus épais pour 1,23 kilo). L'appareil est la définition même d'un ordinateur ultraportable. Plus compact encore qu'un MacBook Pro 13, le terminal de Dell sait se glisser dans n'importe quel sac, s'y faire oublier, et se montrer redoutable lors de déplacements. On a vraiment sous la main une machine performante, autonome et polyvalente, que l'on peu déployer n'importe où en un demi clin d'oeil. C'est ce que le consommateur attend sur ce type de machines et sur ce point Dell est incontestablement dans les clous.

Un Core i7 un peu à l'étroit

Question performances, le laptop (lancé en début d'année) est équipé de processeurs Intel Core de huitième génération allant du Core i3-8145U au i7-8565U en passant par l'i5-8265U. Comme évoqué en début d'article, c'est le modèle équipé du Core i7 que Dell nous a fait parvenir. Le suffixe « U » est là pour nous rappeler que nous sommes sur une puce basse consommation conçue spécifiquement pour se maintenir à un TDP de 15 Watts. Comme ses pairs cités plus haut, le Core i7-8565U privilégie donc l'autonomie à la débauche de puissance.

Cela ne fait pas du processeur d'Intel un CPU mollasson, loin de là. Aidé de ses 4 cores / 8 threads, le bougre parvient à propulser notre XPS 13 2019 sans la moindre difficulté. L'appareil profite donc d'une rapidité d'exécution foudroyante pour le tout venant (navigation web, bureautique...) et pourra à l'occasion s'atteler à des tâches un peu plus demandeuses comme de la retouche photo occasionnelle ou du montage vidéo léger.

IMG_1928-min.JPG
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Sous cette configuration, le XPS 13 est donc polyvalent en cela qu'il donne à l'utilisateur une solution efficace dans une belle variété de situations. Enfonçons toutefois une porte ouverte : il ne faudra pas compter sur lui pour des activités trop demandeuses en ressources, telles que de la modélisation 3D, du montage lourd ou du calcul. Le XPS 13 n'est tout simplement pas conçu à cet effet. Son processeur n'est d'ailleurs pas épaulé d'un GPU dédié, ce qui limite forcément un peu les usages. Inutile aussi de compter sur lui en jeu. Exception faite de quelques titres minimalistes ou très anciens.

Mais si la version i7 du XPS 13 est performante, elle n'évite malheureusement pas les problèmes inhérents à la finesse de son châssis. Avec des pointes à 100° en charge CPU à 100% (et une moyenne à 95°), la surchauffe est notable et le Core i7-8565U throttle comme jamais en stress test sous AIDA 64 (entre 18 et 31% de thermal throttling observé après un peu plus de 20 minutes en usage intensif). Ces chiffres sont cependant nettement plus circonscrits lorsque le PC fonctionne sur batterie. Bridage automatique du CPU oblige, nous héritons alors de performances moindres, mais aussi d'une surchauffe beaucoup plus modérée et sporadique.

IMG_1940-min.JPG
Comme l'année dernière, le capteur d'empreinte est dissimulé directement dans le bouton de mise sous tension © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Si vous n'avez pas besoin des performances fournies par un Core i7 est que vous pouvez vous contenter d'un processeur plus modeste, les Core i3 et i5 proposés par Dell peuvent être une alternative à étudier pour profiter d'une machine moins sujette à la chauffe.

Notons en revanche qu'en dépit de la surchauffe manifeste de son processeur (lorsque ce dernier est fortement sollicité), le PC de Dell parvient à préserver les poignets de l'utilisateur. De prime abord, sans logiciel permettant de mesurer les températures internes, le XPS 13 semble toujours relativement frais au toucher. Un bon point si l'on veut. Le système de dissipation se montre par ailleurs assez silencieux.

Un écran qui va vous faire plisser les yeux

Nous l'avons dit, notre version du XPS 13 2019 était équipée d'une dalle IPS Full HD (1920 par 1080 pixel) pour une diagonale de 13,3 pouces. D'un point de vue technique, Dell annonce une couverture à 100% du spectre sRVB et un taux de contraste calé à 1 500:1. La luminance maximale du panneau IPS est pour sa part estimée à 400 nits par le fabricant.

IMG_1949.JPG
(Mad Max : Fury Road // Warner Bros, 2014) © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Sous nos yeux, le bilan est effectivement difficile à attaquer en intérieur. Le contraste est au poil, tandis que la restitution des couleurs paraît juste. Regarder un film sur cet écran est un vrai délice. Le bilan se gâte en revanche lorsqu'on passe en extérieur. Malgré les dires de Dell et les 400 nits mentionnés sur la fiche technique, l'affichage n'est absolument pas lisible lorsque le soleil est présent. Même à l'ombre, il faudra bien souvent plisser les yeux et s'approcher de l'écran pour travailler, et ce malgré une luminosité poussée à 100%. C'est dommage... et c'est surtout frustrant.

IMG_1924-min.JPG
En extérieur, par grand soleil, l'écran du XPS 13 2019 est illisible. Celui du MacBook Pro 13 s'en sort nettement mieux. © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

On regrette aussi, mais c'est le format choisi pour l'appareil qui veut ça, que Dell n'opte pas pour un ratio 3:2, très agréable pour la productivité et le visionnage de contenus. Il s'agit d'un ratio d'écran de plus en plus courant sur les ultraportables haut de gamme et nous serions ravis que le constructeur texan s'y mette avec sa gamme XPS. Qui sait, peut-être l'année prochaine !

IMG_1931-min.JPG
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Notons en revanche la présence de très fines bordures sur le dessus et les côtés de la dalle. L'impression de n'avoir qu'une image dressée en l'air et bel et bien là lorsque le capot du XPS 13 est ouvert. Une bonne chose contrebalancée par une bordure inférieure toujours comaque que l'on aimerait à terme voir disparaître au profit d'un écran plus grand.

La batterie ? On en vient jamais à bout.

Sur le terrain de l'autonomie, le Laptop de Dell est un must have. L'appareil fait honneur à son positionnement de machine nomade grâce à une autonomie copieuse, généreuse pourrait-on même dire. En clair, vous ne serez pas facilement à court de jus sur le XPS 13 2019. Lors de notre semaine d'essai, nous avons eu l'occasion de nous adonner à quelques simulations pour évaluer les talents de la batterie. Cette dernière est capable de tenir un peu plus de 9 heures d'affilée en lecture vidéo sous Netflix (luminosité de l'écran à 60%, volume à 60%, casque branché sur la prise Jack, rétroéclairage clavier coupé et profil d'alimentation Dell activé) avant de s'éteindre. Un bon score.

IMG_1934-min.JPG
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic


IMG_1935-min.jpg
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

En usage bureautique et multimédia (surf sur le net via Chrome et traitement de texte, avec la luminosité cette fois à 100% et le rétroéclairage du clavier maintenu coupé), nous étions en mesure de tutoyer le seuil des 10 heures. En se contentant d'une luminosité plus faible, cette estimation pouvait même être revue - légèrement - à la hausse.

Ces prestations permettent aux XPS 13 de se placer à peu près au niveau d'autonomie constaté sur un MacBook Pro 13, plutôt bon élève en la matière. Le terminal de Dell est donc, comme l'année dernière, capable d'accompagner l'utilisateur tout au long d'une journée de travail avant de réclamer une prise secteur.

IMG_1944-min.JPG
Dell a la main lourde sur les publicités au démarrage. Sans intervention de l'utilisateur, elles sont nombreuses et fréquentes © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Abordons enfin la question de l'expérience sonore que l'on trouve sur le XPS 13 2019. Le constructeur nous propose - comme sur les anciens modèles de cette lignée - un duo de haut parleurs situés de part et d'autre du clavier, derrière de petites grilles. Ces derniers font un travail tout à fait correcte sans jamais se montrer excellents. Leur volume maximal est limité mais suffisant, et malheureusement le son délivré se montre très chiche en basses. Les aigus sont malgré tout convenables, tandis que les médiums sont comme souvent les mieux restitués. En résumé, ces haut-parleurs sont très suffisants pour la lecture vidéo, mais tout justes convenables pour de l'écoute musicale. C'était attendu.

IMG_1939-min.JPG
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Du côté de la prise casque l'horizon est nettement plus dégagé. Dell nous livre une prise jack puissante, délivrant un son convaincant. Une fois un casque branché, le XPS 13 se change en une station en tout point décente pour écouter les derniers tubes à la mode, ou les vieux standards que tout le monde semble avoir oublié depuis des lustres.

XPS 13 2019 : L'avis de Clubic

Si vous cherchez un ordinateur portable ultra compact, performant, sobre, doué d'une autonomie généreuse et efficace dans la plupart des situations qu'un utilisateur exigeant pourra rencontrer, alors le XPS 13 est très certainement l'ultraportable qu'il vous faut.

IMG_1938-min.JPG
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Dell, qui n'a pas beaucoup fait évoluer sa recette ces 3 dernières années (il faut l'admettre), peut en tout cas se targuer de la maîtriser sur le bout des doigts. Sur le marché des Laptops poids mouche, l'appareil est une valeur sûre. Ne vous méprenez pas pour autant, il n'est pas parfait.

On pourra notamment lui reprocher (tout du moins sur le modèle équipé d'un Core i7) une chauffe trop importante qui finit inévitablement par nuire aux performances globales de l'appareil. Car oui, refroidissement et design ultra compact font rarement bon mélange. Sur le XPS 13, le thermal throttlling (bridage automatique des fréquences du processeur en cas de chauffe trop élevée) est un syndrome qu'il convient de prendre en compte avant achat.

IMG_1922-min.JPG
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

La question du tarif demandé convient aussi d'être étudiée. Le prix nous paraît ici honnête et les réductions régulièrement appliquées par Dell permettent au terminal de s'ériger en option attrayante dans bien des cas... mention spéciale au modèle sous Core i3 (très suffisant pour une utilisation en bureau et multimédia) qui passe parfois sous la barre des 1000 euros. Un excellent deal pour une machine de ce calibre.

Pour le reste, le bilan est presque à chaque fois inattaquable, malgré un écran IPS trop juste en termes de luminosité. On aime à croire que Dell saura par ailleurs faire mieux sur le trackpad à l'avenir ; et que le constructeur fera preuve d'audace dans son design sur les prochaines itérations de l'appareil.

XPS 13 (2019)

Les plus
+ Un écran IPS soigné...
+ Le clavier et sa frappe agréable
+ Belle qualité d'assemblage et de finition dans l'ensemble
+ Gabarit ultra compact... et ultra plaisant
+ Autonomie au firmament
+ Bonne sortie casque
+ Prix honnête pour ce niveau de prestations
Les moins
- ... mais qui manque sérieusement de luminosité en extérieur
- Trackpad décevant
- Les performances du Core i7 compromises par sa chauffe
Design
Ecran
Performances
Autonomie
Prix
4.5

Modifié le 11/09/2019 à 11h00
1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top