Encoder ses vidéos pour smartphone, baladeur ou console

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
29 septembre 2010 à 17h37
0
Encoder ses vidéos pour un smartphone, un baladeur multimédia ou une console : vaste sujet ! Entre les différents formats gérés et les problématiques liées à chaque source, il est parfois difficile de s'y retrouver. Que vous ayez un smartphone sous Android, un iPhone ou une PS3, nous vous guidons à travers de la numérisation de votre filmothèque afin de la rendre accessible n'importe où.

0000007803597552-photo-logo-video.jpg
Paradoxalement, alors que l'on a accès à de plus en plus de vidéo numérique sous toutes ses formes (DVD, Blu-ray, YouTube, caméscopes, caméras Flip...), le casse-tête nécessaire pour les visionner sur n'importe quel type d'appareil mobile ou connecté à un téléviseur est toujours d'actualité. Les freins sont multiples. Les films vendus dans le commerce, contrairement aux CD audio, sont protégés contre la copie, même privée. En outre, avant de transférer ses vidéos vers un appareil, quel qu'il soit, il faut encore qu'il soit capable de lire les bons formats, et les constructeurs ont encore du mal à accorder leurs violons à ce sujet.

Encoder ses vidéos : la problématique des sources

Avant de se lancer dans l'encodage d'une vidéo, il faut d'abord se poser la question de la source de celle-ci, puisque cela conditionnera le logiciel à utiliser. Évacuons d'emblée la question du piratage. Nous allons partir du principe que, dans le cadre de l'utilisation de sources commerciales (Blu-ray, DVD), nous souhaitions réaliser une copie privée de nos propres disques pour lire les vidéos sur un appareil mobile ou un périphérique multimédia, sans vouloir le distribuer sur le net. C'est possible avec un CD audio et on le fait tous les jours.

Tout dépend donc de la source et nous avons retenu deux cas de figure :

  • Transférer ses DVD pour les lire sur un appareil mobile ou sur un périphérique de salon
  • Convertir des vidéos illisibles par défaut pour un appareil mobile particulier

Dans le cas du DVD l'obstacle est évidemment la protection des contenus. Contrairement aux CD audio (hormis quelques tentatives heureusement avortées), ces disques sont protégés contre la copie. On trouvera néanmoins plusieurs logiciels permettant de les convertir directement dans un format dématérialisé, et notamment Handbrake, une solution libre et multi plateformes.

Pour convertir des vidéos vers un appareil mobile qui ne gère pas un format en particulier, on trouve de multiples logiciels capables d'effectuer la conversion, voire même de gérer le transfert vers l'appareil en question. Parmi les nombreux outils disponibles, nous avons retenu une solution payante et 4 applications gratuites.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
La Commission européenne veut que les batteries de smartphone soient plus faciles à remplacer
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Apple supprime l'application iOS de Shadow pour violation des règles de l'App Store

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top