Quels sont les meilleurs téléviseurs Hisense ? Comparatif 2022

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
23 septembre 2022 à 10h30

Hisense fait partie de ses constructeurs qui, d'année en année, montent en puissance sur le marché des téléviseurs, au grand dam de marques qui y sont pourtant bien installées, comme LG ou Sony pour ne citer qu'elles. Ce succès, Hisense le partage avec d'autres fabricants chinois, comme TCL et ChiQ : la Chine est désormais le premier producteur mondial de téléviseurs LCD en volume, rien que ça.

Le Mini-Led

Hisense 65U8HQ

Le Mini-Led

  • Blooming contenu ...
  • Pic de luminosité et performances HDR
  • Image vive et éclatante
L'abordable

Hisense 50A7GQ

L'abordable

  • Vidaa OS est meilleur que l'an passé ...
  • Bonne expérience de jeu ...
  • Image convaincante en SDR
L'oled

Hisense 55A9G

L'oled

  • Prise en charge de tous les formats HDR
  • Système son meilleur que la plupart des concurrents
  • 4 prises HDMI 2.1 (VRR, ALLM et eARC) ...

La question au centre de l'attention est toutefois de connaitre les raisons du ce succès. Inutile de faire de détour : elles tiennent principalement grâce aux capacités de ces fabricants de produire des téléviseurs à bas prix, qui réunissent toutefois des qualités honorables en termes d'image, de design et de fonctionnalités.

Faut-il acheter un téléviseur Hisense et si oui lequel ? C'est la question sur laquelle nous nous sommes penchés avec ce guide d'achat et sa sélection de 5 modèles accessibles à la plupart des bourses.

Hisense 65U8HQ

Hisense 65U8HQ
Hisense 65U8HQ
Avis de la rédaction
Son-Vidéo 990€ Voir l'offre
Fnac 835,70€ Voir l'offre
Boulanger 1090€ Voir l'offre
Les plus
  • Blooming contenu ...
  • Pic de luminosité et performances HDR
  • Image vive et éclatante
  • Compatibilité multi-HDR
  • Du mieux sur beaucoup de points
Les moins
  • ... mais pas encore écarté
  • Manque d'uniformité sur certaines teintes
  • Revêtement antireflet trop léger
  • Support discutable
  • Télécommande surchargée de "sponsors"

Hisense a sorti le grand jeu pour accoucher d’un téléviseur à la hauteur des grands rendez-vous sportifs, sans pour autant délaisser cinéma et jeux vidéo. Le constructeur a relevé le niveau sur à peu près tous les points tout en conservant un tarif attractif par rapport à ses concurrents. Malgré une dalle qui, par défaut, manque de contraste et présente un revêtement moins efficace que d’autres, le U8HQ s’en sort avec brio grâce à un rétroéclairage Mini-LED qui parvient à faire la différence.

L’image est digne d’un téléviseur à ce tarif, notamment grâce à une gestion très correcte du local dimming qui parvient à rendre une image dynamique et idéale pour les contenus HDR. Aucun téléviseur n’est parfait cependant, et l’on constate encore quelques petites choses par ci et par là. On pense notamment au blooming, présent mais de manière contenue et une image qui peut manquer d’uniformité à certains moments. La différence se joue finalement sur les traitements vidéo sur lesquels Hisense a fait de nets progrès sans pour autant toucher l’excellence.

C’est avec un soin certain qu’Hisense a conçu ce téléviseur, non sans quelques faiblesses, mais dont le rapport entre la qualité, le prix et la diagonale est difficilement atteignable par d’autres constructeurs qui ne sont enclins qu’à très peu de concessions. Le Hisense U8HQ imite, se calque, sur les produits haut de gamme concurrents sans être pour autant ce que l’on pourrait qualifier d’ersatz. En bref, un téléviseur qui réunit son et image dans une qualité raisonnable, à un tarif plus qu’avantageux pour qui souhaite élever d’un cran la qualité de son installation de salon.

Hisense 50A7GQ

Hisense 50A7GQ
Hisense 50A7GQ
Avis de la rédaction
Amazon marketplace 448,87€ Voir l'offre
Rakuten 380€ Voir l'offre
Cdiscount 459€ Voir l'offre
Fnac marketplace 490€ Voir l'offre
Boulanger 499€ Voir l'offre
Voir plus d'offres
Les plus
  • Vidaa OS est meilleur que l'an passé ...
  • Bonne expérience de jeu ...
  • Image convaincante en SDR
  • Du mieux sur l'upscaling
  • Rétroéclairage homogène
Les moins
  • ... malgré l'absence d'un paquet d'applications
  • ... limitée à 60 Hz
  • Manque de détails dans les zones sombres
  • Gestion de mouvements en retrait
  • HDR sans grand intérêt

Au quotidien, l’A7GQ se révèle être un assez bon compagnon pour regarder la télévision, des évènements sportifs, et ponctuellement pour s’adonner aux jeux vidéo. Pour les films, c’est autre chose. Ce téléviseur montre quelques lacunes pour rendre honneur et proposer une image cinéma digne de ce nom. Le manque de dynamisme et de détails, notamment dans les zones sombres, débouche sur une image sans réelle saveur, malgré le bon contraste de la dalle. Le rendu HDR est quant à lui futile, l’A7GQ ne dispose pas des capacités nécessaires en raison d’une luminosité bien trop faible et de l’absence de local dimming.

OK, et une fois replacé dans son contexte ? C’est-à-dire en prenant en compte qu’il s’agit d’un téléviseur QLED abordable qui, finalement, ne se destine pas aux passionnés et autres esthètes.

Il faut bien avouer que l’A7GQ propose une expérience solide compte tenu de son prix ; nous serions bien curieux de voir si les autres fabricants s’en sortent aussi bien sur cette fourchette de prix. Après tout, ce modèle se prête bien à un quotidien et familial avec une qualité d’image convenable lorsqu’il ne s’agit pas de visionner des films dans l’obscurité. Avec un système Vidaa amélioré, des traitements vidéo corrects pour un usage ordinaire, une fidélité imparfaite, mais suffisante dans ce cas de figure, ou encore une bonne expérience avec les jeux vidéo et le sport, difficile de demander la lune à un téléviseur qui a pour principale cible le rapport qualité/prix. Sur ce point, Hisense affine ses produits d’année en année, et ça se ressent avec l’A7GQ.

Hisense 55A8G

Hisense 55A8G
Amazon 967,96€ Voir l'offre
Rakuten 1442,08€ Voir l'offre
Les plus
  • L'OLED le moins cher
  • HDMI 2.1 avec ALLM, VRR et eARC
  • Support multi-HDR
Les moins

Longtemps attendus, les téléviseurs OLED à moins de 1 000 € commencent à arriver sur le marché. On parle bien sûr du tarif de lancement pour une nouveauté, et non après remise. Il n'y a pas foule sur cette fourchette de prix, à vrai dire le Hisense 55A8G est le seul modèle en 2021, avec le LG OLED55A1, à afficher ce tarif. Il y a certains compromis logiques à ce prix, mais force est de constater que l'OLED tend à continuer de se démocratiser grâce à des modèles qui ne sont, enfin, plus uniquement réservés au segment haut de gamme.

Il n'y a pas trop de quoi se plaindre avec cette offre, car la différence notable entre cet A8G et le modèle supérieur, l'A9G, se ressent surtout sur le système audio, moins puissant sur ce modèle puisqu'il n'est pas équipé d'une de barre de son intégrée. Pour le reste, il faut s'attendre à un pic lumineux légèrement moins élevé sur cette référence, ainsi qu'à une expérience moins bien taillée pour les dernières consoles de salon en raison d'une dalle qui se limite à un taux de rafraichissement de 60 Hz, en revanche l'HDMI 2.1 est bien de la partie. Derniere différence, l'A8G n'est pas équipé de capteur de luminosité ambiante. Mis à part ça, le 55A8G est tout à fait recommandable pour profiter de toutes les qualités de l'OLED en HDR et offrira une expérience relativement proche de l'A9G pour regarder la télévision ou profiter d'une soirée cinéma à la maison.

Hisense 55A9G

Hisense 55A9G
Hisense 55A9G
Avis de la rédaction
Les plus
  • Prise en charge de tous les formats HDR
  • Système son meilleur que la plupart des concurrents
  • 4 prises HDMI 2.1 (VRR, ALLM et eARC) ...
  • Contraste infini, OLED oblige
  • Qualité d'image en SDR et HDR
Les moins
  • Absence rétroéclairage télécommande
  • Manque d'application sous VIDAA (Mycanal, Disney+, OCS)
  • ... mais non compatible 4K 120Hz
  • Processeur pas au niveau des meilleurs

Si l'on doit tenter de répondre à la question posée en préambule, nous pouvons dire que le Hisense 55A9G est un pari réussi pour la marque. En plus de son prix attractif, ce téléviseur propose une très bonne qualité d'image SDR et HDR, bien aidé par l'OLED.

Néanmoins, il y a de trop gros manques pour un téléviseur commercialisé en 2021 : HDMI 4K 120 Hz, magasin d'applications encore un peu léger et télécommande sans rétroéclairage.

Si vous n'êtes pas un gamer acharné, le meilleur conseil que l'on puisse vous donner est d'attendre une ODR de la part de Hisense. Dans ces conditions, le Hisense 55A9G, sera un très bon téléviseur pour vos séances cinéma à la maison.

Téléviseur Hisense : Les réponses à toutes vos questions

Comment choisir un téléviseur Hisense ?

En comparant les différentes offres sur le marché des téléviseurs, vous êtes surement tombé sur Hisense en vous demandant si cette marque vaut la peine et si ses modèles low cost pourraient finalement correspondre à vos besoins. Car oui, si l'on se tourne vers des fabricants comme Hisense, TCL et autres, c'est forcément dans un premier temps pour réaliser de belles économies. On vous résume en quelques lignes ce qu'il faut savoir sur la marque, avec ses avantages et ses inconvénients.

Quelles différences entre les TV Hisense ULED et QLED ?

Avant de lancer des téléviseurs QLED, un terme que nous connaissons tous en grande partie grâce à Samsung, Hisense a d'abord utilisé le terme ULED pour désigner certains téléviseurs. Le fabricant chinois use d'abord de stratégie commercialle avec cette désignation qui se rapproche fortement de OLED. En réalité, ULED et QLED sont des téléviseurs LCD, à rétroéclairage LED, comme les autres. Ces deux technologies ont recours à un filtre à boites quantiques (QDEF) pour augmenter la couverture colorimétrique et doper la luminosité. Il faut toutefois être vigilant, car si la désignation QLED nous assure de la présence d'un filtre Quantum Dot, ce n'est pas toujours le cas avec l'ULED. Hisense semble en effet avoir appliqué ce terme à des références qui en sont dépourvues. Quoi qu'il en soit, le fabricant a de moins en moins recours au terme ULED désormais.

Hisense, quel est notre avis sur cette marque de téléviseurs pas chers ?

Hisense cible un certain public avec ses téléviseurs, un public qui recherche avant tout un bon rapport qualité/prix afin d'obtenir un téléviseur moderne et connecté, sans pour autant casser sa tirelire et faire l'impasse sur la qualité d'image. La hiérarchie des prix reste toutefois bien respectée au sein du catalogue Hisense. Naturellement, plus l'investissement est important, plus la qualité, les fonctionnalités, ou encore le design, donneront satisfaction. Certains points restent en retrait sur les télévisions haut de gamme de Hisense, avec des modèles qui sont malgré tout largement recommandable si l'objectif est de ne pas dépasser un certain budget. Concernant les premiers prix, vous n'obtiendrez rien de spectaculaire, seulement des téléviseurs qui font ce qu'on leur demande et sont tout indiqués s'il s'agit de regarder des émissions ou du sport à la télévision par exemple.

Quels sont les téléviseurs Hisense les plus fiables ?

Le choix d'un téléviseur dépend de certains facteurs qui diffèrent selon les exigences. Le prix est sans doute celui qui revient le plus souvent en premier plan et sur ce point Hisense excelle. Le fabricant parvient en effet à produire des références peu couteuse et accessible à tous, c'est vrai sur l'entrée de gamme, mais également avec les gammes supérieures. Comme nous l'avons vu avec ce comparatif, Hisense a fait descendre les tarifs à un point que l'on n'aurait pas imaginé il y a de cela quelques années sur ses modèles les plus avancés. Au fil des années, Hisense a su devenir une marque à laquelle l'on peut se fier, mais il faut encore une fois garder en tête que les modèles les moins onéreux ne peuvent offrir l'expérience et la qualité d'image que l'on retrouve sur des produits plus chers. Par exemple, si Hisense soigne la fidélité colorimétrique de ses téléviseurs haut de gamme, c'est beaucoup moins le cas sur les références les moins chères. Malgré tout, Hisense choisi en général de bonne dalle pour ses téléviseurs pas chers, notamment celles de type VA où les noirs sont suffisamment profonds, les contrastes généralement excellents, alors que les angles de visions sont limités comparés aux dalles IPS ou à l'OLED.

À quoi s'attendre des téléviseurs premier prix d'Hisense ?

Globalement, si les dalles sont de qualité et le design très bon pour le tarif, on peut mentionner le fait que la qualité des finitions est un cran en dessous des marques plus onéreuses. Rien de rédhibitoire ni de frappant, mais l'on ressent forcément que le fabricant cherche à faire des concessions et économies.

Sur les premiers prix, il ne faut pas s'attendre à des miracles si vous recherchez une télévision capable d'être efficace et lumineuse avec les contenus HDR. Hisense sait produire de tels téléviseurs, comme le 65U7QF, mais il est nécessaire d'investir un peu plus. Toute la différence vient du rétroéclairage : là où les modèles les moins onéreux ont recours à un rétroéclairage Edge LED sur un nombre très limité de zones, les références plus onéreuses optent pour le Full LED et un nombre de zones plus important. Quoi qu'il en soit, il faudra faire une croix sur les contenus HDR si vous n'investissez pas un minimum, auquel cas le pic de luminosité est trop limité pour ce type de contenus. La différence entre les deux gammes se fait aussi ressentir sur la précision et la fidélité des couleurs : Hisense s'applique à livrer une image parfaitement calibrée sur ses modèles haut de gamme, mais c'est déjà moins le cas pour les premiers prix.

Smart TV, traitements d'images : des compromis important ?

Il est clair que les meilleures télévisions de chez Hisense font sensation pour leur rapport qualité/prix, mais elles ne sont pas encore tout à fait au niveau des références qui ornent les catalogues de Sony, LG, Panasonic, ou Samsung. Exemple concret au niveau des processeurs qui animent les téléviseurs et les technologies de traitements d'image qui y sont associées, sur ce point Hisense est encore à la traine avec des moteurs de compensation et de mise à l'échelle encore perfectibles. On pense aussi au système d'exploitation de ces télévisions. Vidaa U s'améliore d'année en année, en peaufinant son interface et en ajoutant des applications populaires, comme ce fut le cas récemment avec Disney+. Seulement, le nombre d'applications reste largement limité par rapport à Google TV, Tizen (Samsung), ou WebOS (LG), comme c'est le cas des fonctionnalités connectées.

Matthieu Legouge

Spécialiste Hardware

Spécialiste Hardware

La Tech dans les nuages, je garde les pieds sur Terre pour vous livrer mon regard à travers tests et dossiers. Vous me retrouverez sur le forum ainsi que dans l'espace commentaire, mais vous pouve...

Lire d'autres articles

La Tech dans les nuages, je garde les pieds sur Terre pour vous livrer mon regard à travers tests et dossiers. Vous me retrouverez sur le forum ainsi que dans l'espace commentaire, mais vous pouvez aussi me rejoindre sur les réseaux sociaux !

Lire d'autres articles
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix sont listés par prix croissant. Si une offre est disponible chez Amazon, nous l'affichons en 1ère position. Les prix sont TTC (toutes taxes comprises), mais n'incluent pas les éventuels frais de port. Ceux-ci sont ajustés chez le e-commerçant en fonction de votre choix et de votre situation géographique. Nous sélectionnons manuellement les meilleures offres pour chaque produit ou service, en nous assurant que le marchand propose un excellent niveau de qualité de service et des bons avis utilisateurs. Les prix sont actualisés automatiquement tous les jours pour vous proposer des offres pertinentes.
  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page