Comparatif des meilleurs téléviseurs TCL (2020)

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
17 novembre 2020 à 17h52
0

Détrôner Samsung de sa place de leader : voilà l'objectif affiché de TCL ! Pour y parvenir ce fabricant chinois, encore inconnu en Europe il y a quelques années, multiplie les incursions sur tous les segments du marché avec d'excellents résultats puisqu'il devance maintenant LG. Seulement, il n'est pas toujours facile de s'y retrouver et de savoir à quoi s'attendre des différentes gammes de téléviseurs TCL.

Choix de la rédac

TCL 65C815

Choix de la rédac

  • Dolby Vision & HDR10+
  • Image lumineuse
  • Section sonore Onkyo
Le QLED accessible

TCL 55C715

Le QLED accessible

  • La technologie QLED à petit prix
  • Dolby Vision et HDR10+
  • Bons contrastes et couleurs vives
L'original

TCL 65X10

L'original

  • Pic lumineux très élevé
  • Qualité d'image et expérience HDR
  • Contraste natif

C'est pourquoi ce comparatif tente de réunir les 5 meilleurs modèles de téléviseurs du moment en fonction de votre budget et de vos exigences.

1. TCL 50P718

TCL 50P718 L'outsider
  • Qualité d'image convenable
  • Input lag très faible
  • Design soigné
Avis de la rédaction

À moins de 500 € la magie n'opère pas vraiment avec le 50P718 ; il a toutefois le mérite de proposer une expérience globalement convaincante, non sans faiblesses, mais avec une qualité d'image correcte et bien aidée par le micro dimming. Les lenteurs de l'interface et la pauvreté du système audio en décourageront cependant plus d'un.

Avis de la rédaction

À moins de 500 € la magie n'opère pas vraiment avec le 50P718 ; il a toutefois le mérite de proposer une expérience globalement convaincante, non sans faiblesses, mais avec une qualité d'image correcte et bien aidée par le micro dimming. Les lenteurs de l'interface et la pauvreté du système audio en décourageront cependant plus d'un.

On débute notre tour d'horizon avec une référence récente du catalogue de TCL. Au programme une dalle 10 bits de 126 cm de diagonale avec Micro Dimming, HDR, son Dolby et Android TV, le tout pour moins de 500 €.

Un design et des finitions soignés

Pas toujours vraiment soigné sur cette gamme de prix, le design du TCL 50P718 fait plaisir à voir ! On constate que le fabricant a bien travaillé sur sa copie cette année et a amélioré ce qui pouvait l'être. Le 50P718 arbore un cadre métallique ultra fin avec finition brossée et adopte deux pieds plutôt qu'un support central. Le résultat est sobre, mais élégant, tout en laissant de l'espace pour une éventuelle barre de son. En parlant de son, vous en aurez sans doute besoin d'un meilleur système que ce que propose ce téléviseur. Sa section audio fait sans conteste partie de ses points faibles avec un support Dolby anecdotique.

Si nous n'avons pas grand-chose à signaler du côté de la connectivité, on peut souligner la présence d'Android TV, une bonne nouvelle donc, mais le 50P718 ne fait pas tourner cet OS sans peine. On constate en effet quelques lenteurs avec une fluidité qui n'est pas toujours au rendez-vous, cela reste malgré tout raisonnable.

Un téléviseur tout trouvé pour les gamers ?

Du côté de l'image, le 50P718 offre des prestations tout à fait correctes, mais il ne faut pas s'attendre à des performances de pointe avec les contenus HDR. La précision et la richesse des couleurs sont au rendez-vous grâce au rétroéclairage Direct LED avec fonction Dimming Pro ainsi qu'à la dalle 10 bits, mais le pic lumineux reste limité tout comme le taux de contraste. Globalement l'image est bonne, mais ne satisfera pas les plus exigeants comme les cinéphiles. La compatibilité HDR10 n'y change pas grand-chose, alors que l'HDR10+ ou le Dolby Vision sont aux abonnés absents.

Les joueurs devraient toutefois y trouver leur compte, avec un modèle peu couteux qui montre de belles choses avec les jeux vidéo. La colorimétrie n'est ici pas des plus fidèles, mais l'input lag est très bas. Le contraste et la profondeur des noirs seront suffisants pour en retirer une bonne expérience.

2. TCL 55P818

TCL 55P818
  • Pied central bien pratique
  • Couverture colorimétrique étendue
  • Qualité d'image très correcte pour le prix
Avis de la rédaction

TCL allonge la fiche technique de son 55P818, très alléchant sur le papier. En pratique, le téléviseur se comporte bien en offrant une belle image avec de bonnes sources. Hélas, pas de miracles puisque l'on retrouve les faiblesses du modèle précèdent avec une section audio peu convaincante et un pic lumineux trop peu élevé pour l'HDR. En bref, il s'agit encore d'un bon rapport qualité/prix à qui il est difficile d'en demander beaucoup plus.

Avis de la rédaction

TCL allonge la fiche technique de son 55P818, très alléchant sur le papier. En pratique, le téléviseur se comporte bien en offrant une belle image avec de bonnes sources. Hélas, pas de miracles puisque l'on retrouve les faiblesses du modèle précèdent avec une section audio peu convaincante et un pic lumineux trop peu élevé pour l'HDR. En bref, il s'agit encore d'un bon rapport qualité/prix à qui il est difficile d'en demander beaucoup plus.

Lancé en aout 2020, le 55P818 se situe à peu près sur le même segment que le téléviseur présenté ci-dessus. Il allonge cependant sa fiche technique, notamment avec la prise en charge du Dolby Vision, chose très intéressante à ce tarif.

Un pied central très pratique

Doté d'un design moderne et élégant avec un cadre quasi inexistant, le 55P818 arrive avec un pied central très pratique pour ceux qui ne disposent pas forcément d'un meuble TV assez long. Un avantage ergonomique par rapport aux modèles à deux pieds, surtout que ce modèle est proposé également en version 65 pouces. Si ce pied central est pratique à cet égard, précisons qu'il ne laisse toutefois que peu d'espace pour positionner une barre de son, il faudra donc faire attention au modèle choisi.

Côté smart TV, on apprécie encore une fois que TCL ait recours à Android TV, le système le plus complet à ce jour. Malgré tout, on note encore quelques lenteurs sur cette gamme de prix, surement dues à un processeur un peu trop sollicité.

Une expérience HDR limitée ?

Des avantages et reproches très similaires au 50P718 peuvent être émis ici. Si ce modèle ajoute une corde à son arc avec le support Dolby Vision, son pic de luminosité reste en retrait pour réellement nous faire profiter d'une excellente expérience HDR. Malgré tout, le Dolby Vision apporte un petit quelque chose et l'on remarque le gain en qualité du rendu avec de tels contenus.

Pour le reste, le 55P818 est dans la moyenne avec une qualité d'image SDR concluante, une bonne couverture colorimétrique et des technologies des traitements d'image dopées à l'IA qui montrent de bonnes performances, même si l'on est encore loin des modèles plus onéreux.

3. TCL 55C715

TCL 55C715 Le QLED accessible
  • La technologie QLED à petit prix
  • Dolby Vision et HDR10+
  • Bons contrastes et couleurs vives
Avis de la rédaction

Si vous recherchez le meilleur prix pour un téléviseur QLED, le voici avec le TCL 55C715. Ses prestations sont très bonnes voir excellentes si l'on considère son tarif. Ce téléviseur tire avantage de la technologie QLED, mais il ne faut pas s'attendre à une expérience parfaite en tout point. Le rétroéclairage reste l'un de ses points faibles, alors que les lenteurs d'Android TV agacent.

Avis de la rédaction

Si vous recherchez le meilleur prix pour un téléviseur QLED, le voici avec le TCL 55C715. Ses prestations sont très bonnes voir excellentes si l'on considère son tarif. Ce téléviseur tire avantage de la technologie QLED, mais il ne faut pas s'attendre à une expérience parfaite en tout point. Le rétroéclairage reste l'un de ses points faibles, alors que les lenteurs d'Android TV agacent.

Il faut généralement investir une certaine somme pour se procurer un téléviseur QLED. TCL rend ici cette technologie très abordable et encore une fois très alléchante sur le papier. On vous en dit plus pour savoir qu'en penser et s'il s'agit d'un choix judicieux.

Le TV QLED le plus abordable du marché

À ce jour, le téléviseur TCL 55C715 n'est autre que le plus accessible du marché à embarquer la technologie QLED. Un argument qui fait sans doute souvent pencher la balance lors de l'achat puisque Samsung, et même Hisense, facture cette technologie plus chère à diagonale égale.

Comparé aux modèles cités précédemment, le gain en qualité est visible dès le départ, toutefois ce modèle n'est pas exempt de certaines faiblesses à commencer par l'un des points que l'on reproche souvent au fabricant : les lenteurs de l'interface. Bien qu'Android TV soit très complet, on constate encore une fois des lenteurs lors du lancement d'applications ou quand nous invoquons Google Assistant. C'est pénible lorsque l'on a gouté à d'autres systèmes bien plus réactifs, mais ça ne l'est pas au point d'être rédhibitoire.

Une bonne image, limitée par le rétroéclairage

TCL comble ces petits défauts par les bonnes prestations de son téléviseur en ce qui concerne l'image. La qualité est au rendez-vous et est assez bluffante pour le tarif qui en demandé. Les avantages de la technologie QLED sont clairement visibles, l'image est lumineuse et détaillée, les contrastes très bons, alors que les couleurs sont riches et semblent assez fidèles à la réalité.

Dolby Vision parvient également à faire la différence et il n'est pas de trop que de rappeler qu'il s'agit d'un petit exploit sur cette fourchette de prix. Malgré tout, il faut se contenter ici d'un rétroéclairage Edge LED, avec une uniformité et un pic lumineux qui est encore loin des meilleurs modèles QLED.

De leur côté, les technologies de traitements d'image fonctionnent suffisamment bien pour que le contenu mis à l'échelle en profite. Les sources en Full HD sont correctement upscalées, toutefois ça se gâte un peu en dessous de cette résolution avec la création d'artefacts.

Autre point à considérer : la qualité sonore. Celle-ci est bien meilleure qu'à l'accoutumée, chose à laquelle on ne s'attendait pas forcément. Néanmoins, les haut-parleurs ne font pas de merveilles, mais proposent déjà quelque chose de plus solide que sur les premiers prix de TCL.

4. TCL 65C815

TCL 65C815 Choix de la rédac
  • Dolby Vision & HDR10+
  • Image lumineuse
  • Section sonore Onkyo
Avis de la rédaction

Le TCL 65C815 est le téléviseur des extrêmes. Le QLED n'est pas obligatoirement synonyme de téléviseur parfait. Afin de rendre cette technologie la plus accessible possible, TCL a retenu un rétroéclairage edge avec micro dimming. Le détail dans les faibles lumières est donc le point faible, malgré un ratio de contraste important. La colorimétrie est agréable et il s'en sort vraiment bien dans les hautes lumières. Le Dolby Vision comme le HDR10+ sont superbes sur cet écran où l'apport est palpable, car la différence est importante avec les sources SDR. Mais il est difficile d'oublier son clouding qui se rappelle à notre souvenir à chaque écran noir. La section sonore devrait satisfaire bon nombre d'utilisateurs qui ne verront pas l'intérêt d'acheter une barre de son séparée. Quand d'autres trouveront qu'elle manque d'ampleur malgré la présence de haut-parleurs en façade. Il est donc excellent sur certains points, moins bon sur d'autres. Le TCL 65C815 s'adresse à ceux qui cherchent une grande image dynamique et un son enjôleur pour des pièces de vie. Il sera plus adapté aux chaînes TV et aux sources externes de qualité qu'au visionnage de vidéos compressées.

Avis de la rédaction

Le TCL 65C815 est le téléviseur des extrêmes. Le QLED n'est pas obligatoirement synonyme de téléviseur parfait. Afin de rendre cette technologie la plus accessible possible, TCL a retenu un rétroéclairage edge avec micro dimming. Le détail dans les faibles lumières est donc le point faible, malgré un ratio de contraste important. La colorimétrie est agréable et il s'en sort vraiment bien dans les hautes lumières. Le Dolby Vision comme le HDR10+ sont superbes sur cet écran où l'apport est palpable, car la différence est importante avec les sources SDR. Mais il est difficile d'oublier son clouding qui se rappelle à notre souvenir à chaque écran noir. La section sonore devrait satisfaire bon nombre d'utilisateurs qui ne verront pas l'intérêt d'acheter une barre de son séparée. Quand d'autres trouveront qu'elle manque d'ampleur malgré la présence de haut-parleurs en façade. Il est donc excellent sur certains points, moins bon sur d'autres. Le TCL 65C815 s'adresse à ceux qui cherchent une grande image dynamique et un son enjôleur pour des pièces de vie. Il sera plus adapté aux chaînes TV et aux sources externes de qualité qu'au visionnage de vidéos compressées.

Pas vraiment étonnant de constater que pour acquérir un téléviseur de grande marque, il faut investir un peu plus ! Si vous pouvez vous contenter d'un modèle HD TV 1080p, ce téléviseur LG à toutes les chances d'attirer votre attention.

Trois pieds valent mieux que deux

Pour assurer une stabilité sans faille, TCL a opté pour un trépied plutôt qu'un support classique. L'idée est bonne car même si cela requiert un peu de profondeur (36 cm au total) sur notre meuble TV, nous n'avons pas besoin d'y positionner une barre de son puisqu'elle ici déjà intégrée au téléviseur.

Située en bas de l'écran, cette barre sonore signée Onkyo s'accompagne d'un caisson de basse encastré à l'arrière du téléviseur. Si la puissance totale est faible (35 W), cette barre de son montre de belles qualités, bien que l'on perçoive ses limites lorsque nous activons Dolby Atmos. Le caisson ajoute une couche de grave qui manque cruellement aux sections audio classiques que l'on retrouve sur la plupart des téléviseurs, un bon point.

Nous avons une nouvelle fois constaté quelques lenteurs avec Android TV, mais rien de grave dans l'ensemble. La promesse de profiter de la plus grande bibliothèque d'application du marché vient combler cette petite faiblesse.

Qualité d'image excellente mais un rétroéclairage qui pèche

L'image fournie par le 65C815 est superbe, notamment avec une excellente colorimétrie et une image lumineuse dans l'ensemble. Seulement, la qualité d'image est mise à mal par le rétroéclairage Edge LED, qui a pour but de réaliser quelques économies et rendre le QLED accessible.

Alors que le 65C815 s'en sort merveilleusement bien dans les hautes lumières, les noirs restent trop lumineux et manquent donc de détails. En outre, ce téléviseur n'est pas exempt de clouding, un phénomène qui freinera l'achat pour certains. Nous avons également rencontré quelques phénomènes étranges avec le traitement vidéo, vous en apprendrez davantage en consultant notre test du TCL 65C815.

Reste que la gestion de l'HDR est suffisamment performante pour que l'on apprécie le contenu. Les téléviseurs haut de gamme font incontestablement mieux, mais pour un tarif bien plus salé aussi.

5. TCL 65X10

TCL 65X10 L'original
  • Pic lumineux très élevé
  • Qualité d'image et expérience HDR
  • Contraste natif
Avis de la rédaction

TCL signe une innovation réussie avec ce téléviseur et son rétroéclairage mini-LED. Précision et fidélité, qualité d'image, fonctionnalités, tout est là pour nous séduire, sans oublier le pic lumineux qui permet de profiter pleinement des contenus HDR, ou encore de visionner des contenus en plein jour !

Avis de la rédaction

TCL signe une innovation réussie avec ce téléviseur et son rétroéclairage mini-LED. Précision et fidélité, qualité d'image, fonctionnalités, tout est là pour nous séduire, sans oublier le pic lumineux qui permet de profiter pleinement des contenus HDR, ou encore de visionner des contenus en plein jour !

Le moment est venu de clore cette sélection, avec un téléviseur un peu différent puisqu'il se distingue par un rétroéclairage mini-LED : une première mondiale qui montre les capacités à innover du groupe TCL.

Un téléviseur pas comme les autres

Pas comme les autres, c'est le cas de le dire. Le X10 embarque environ 50 fois plus de LED qu'un téléviseur Full LED : 15 360 pour être exact ! Elles sont réparties en 768 zones de dimming, ce qui signifie qu'elles sont gérées par groupe de 20.

La pertinence de ce système de rétroéclairage est de profiter de zone de petite taille et ainsi gérer plus efficacement la luminosité. Contraste et profondeur des noirs en sont donc renforcés, tout comme le pic lumineux.

TCL ne s'est pas contenté d'intégrer ce système mini-LED à son téléviseur, le fabricant propose également une compatibilité multi-HDR avec Dolby Vision et HDR10+, un contrôle vocale « hands free » grâce à plusieurs micros intégrés dans le châssis du téléviseur, ainsi qu'une barre de son Onkyo de 50 W, supportant Dolby Atmos.

Un rétroéclairage Mini-LED parfait ou presque

Sur le papier le X10 est très intéressant, et cela se vérifie aisément dans la pratique. La dalle VA affiche des couleurs riches et très précises, la fidélité est au rendez-vous, mais est surtout très lumineuse avec un pic qui tutoie les meilleures références du marché (environ 2 000 nits). Ses performances sont idéales, en SDR comme en HDR, alors que la dalle est réactive pour le jeu vidéo.

Le X10 offre cependant des performances un peu en retrait par rapport aux concurrents lorsqu'il s'agit de mettre des contenus à l'échelle, rien de grave cependant. Enfin, la barre de son apporte un plus à ce téléviseur, mais elle manque cruellement de précision et ne fait guère mieux qu'un modèle d'entrée de gamme. Le problème est finalement plus du côté de l'ergonomie : cette barre de son fait partie intégrante du pied, pour s'en débarrasser il faut donc obligatoire fixer le téléviseur au mur !

Comment choisir un téléviseur TCL ?

Quels sont les avantages à choisir un TV TCL ?

Pour commencer à détailler les avantages à choisir TCL, nous allons émettre la même remarque que pour Hisense : celle des tarifs pratiqués, bien inférieurs à ceux que l'on constate chez la plupart des fabricants de renom. TCL rend accessible les téléviseurs 4K UHD et HDR au plus grand nombre, sans pour autant trop sacrifier sur la qualité. C'est là le principal atout du fabricant qui, contrairement à d'autres marques low-cost, maitrise sa chaine de production de bout en bout.

Nous l'avons vu au travers de ce comparatif, TCL vous permet de choisir un téléviseur avec une plus grande diagonale à tarif similaire. Mais le fabricant chinois rend aussi la technologie QLED plus accessible puisqu'il est à ce jour celui qui propose le téléviseur QLED le plus abordable du marché, ni plus ni moins.

Visant le leadership, TCL n'en oublie pas d'innover comme nous l'avons vu avec l'excellent X10, premier téléviseur à rétroéclairage mini-LED du marché. Plus globalement, on apprécie de retrouver une compatibilité multi-HDR sur les téléviseurs TCL, qui n'a pas cédé entre Dolby Vision et HDR10+ et propose de gouter aux deux formats dans la majorité des cas.

Hormis le très fort rapport qualité/prix, nous apprécions aussi le design de ces téléviseurs. Si les finitions et l'ergonomie sont encore en dessous des meilleures références à ce niveau, ils sont globalement très corrects. Côté design, TCL propose un cadre ultrafin même en entrée de gamme, ce qui permet de profiter au mieux de l'image.

Enfin, on ne peut terminer sans évoquer Android TV. Le système d'exploitation de Google anime l'intégralité des gammes de TCL, parfois non sans mal, mais il faut bien avouer que c'est un plaisir de trouver un système intuitif et particulièrement complet, là où d'autres marques ont encore des lacunes.

Quels sont les points faibles des téléviseurs TCL ?

Puisque nous avons terminé d'évoquer les avantages avec Android TV, autant débuter ici en citant l'OS de Google une nouvelle fois. Oui, il fait aussi bien partie des points faibles que des points forts, mais pas sur l'ensemble des téléviseurs de la marque. Sur les modèles en entrée et milieu de gamme, les processeurs fournis par TCL semblent avoir quelques difficultés à faire fonctionner l'OS de manière fluide. Cela se remarque surtout sur les modèles les moins couteux : lancer une application comme Netflix peut prendre plusieurs dizaines de secondes, la navigation au sein de l'interface est parfois délicate ; bref, le système est gourmand et donc bien trop peu réactif, sur certains modèles cela peut vite devenir agaçant.

Parmi les points faibles, TCL en partage un bon nombre avec les autres fabricants. C'est-à-dire qu'on ne peut pas s'attendre à des merveilles en n'investissant pas un minimum. Le pic lumineux des dalles à rétroéclairage Edge LED laisse souvent à désirer et n'est pas sans laisser transparaitre quelques défauts comme du clouding ou blooming. Idem au niveau du son, hormis dans de rares cas les téléviseurs TCL ne montrent rien de vraiment bon avec de section audio assez médiocre.

Le fabricant est également un peu en retrait sur la partie traitement de l'image. Ses technologies d'upscaling et de compensation d'image fonctionnent, mais le rendu montre souvent des artefacts et nous semble irrégulier face à ce que propose Sony ou Samsung.

Modifié le 26/11/2020 à 15h37
0
0
Partager l'article :

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

Haut de page