Samsung Galaxy S6 et HTC One M9, en perspective

06 mars 2015 à 17h31
0
C'est à l'occasion du Mobile World Congress, le salon mondial consacré à la téléphonie mobile, que Samsung et HTC ont présenté leurs nouveaux terminaux haut de gamme, les Galaxy S6 et One M9, respectivement.

Créé en 1987, le MWC est l'opportunité rêvée pour les constructeurs de dessiner les nouvelles tendances, mais aussi de relancer l'intérêt des consommateurs. Avec des résultats décevants pour le S5, Samsung a été sous pression pour préparer son successeur, le Gaxay S6. Tandis que HTC doit faire aussi bien, sinon mieux, que l'année dernière avec le One M8, un smartphone réussi.

Alors, réelle évolution ou simple mise à jour ? Voici ce que l'on peut en dire a priori.


Le Samsung Galaxy S6 et HTC One M9, en perspective

07940847-photo-2015-03-06-1052.jpg


Samsung revient avec un processeur maison, un Exynos octo-cœur désormais 64 bits, et embarque 3 Go de mémoire vive LPDDR4. L'utilisation de ce SoC sur les versions US et européennes permet, en plus de promouvoir son savoir-faire, de répondre aux problèmes de surchauffe supposés avec le dernier Snapdragon 810. Côté stockage, le S6 est disponible en 32, 64 et 128 Go. Terminée la version 16 Go et exit le slot microSD. Autre concession, la batterie amovible disparaît et passe de 2800 mAh à 2550 mAh.

Au chapitre des bonnes nouvelles, on découvre un écran en définition Quad HD de 2560 x 1440 pixels estampillé Gorilla Glass 4. Avec une diagonale inchangée de 5,1 pouces, la résolution grimpe ainsi à 577 dpi. Samsung intègre par ailleurs une stabilisation optique à son module photo.

En plus de son nouveau lecteur d'empreintes digitales, Samsung inaugure un système de paiement mobile, Samsung Pay. Comme Apple, le sud-coréen utilise la technologie NFC, mais il ajoute la transmission magnétique sécurisée, qui repose sur l'application LoopPay, connue et reconnue aux USA et compatible avec la plupart des terminaux de paiement dans le monde.

Quant à HTC, il nous dévoile un One M9 avec un écran de 5 pouces en Full HD, un choix certainement pensé pour une meilleure gestion de l'autonomie, mais aussi des performances. Il est équipé d'un processeur Snapdragon 810, dernière puce octo-cœur 64 bits de Qualcomm composée de quatre cœurs A57 (2 GHz) et quatre cœurs A53 (1,5 GHz). Le SoC est épaulé par 3 Go de RAM DDR4, synonymes d'une puissance accrue.

Côté photo, on saluera l'arrivée d'un capteur dorsal de 20,7 mégapixels accompagné d'un double flash LED. La capacité de la batterie a été revue à la hausse et passe de 2600 mAh (One M8) à 2840 mAh. Voilà qui devrait offrir une durée de vie généreuse à l'utilisateur, surtout avec son écran Full HD.

Ce qu'on en pense

00E6000007941047-photo.jpg
Avec un succès inférieur à celui escompté pour son précédent vaisseau amiral, le S5, Samsung était attendu au tournant. Le constructeur répond aux attentes de ses consommateurs en prenant enfin des matériaux de qualité et embrasse le virage du tout métal : c'en est terminé du plastique du Galaxy S5. Nous ne parlerons pas du S6 Edge, une déclinaison du smartphone avec écran courbé en bordure, car les spécifications sont similaires.

On accueillera à bras ouverts les diverses mises à jours réalisées, mais on restera déçu par la perte du slot microSD, le choix d'une batterie inamovible et l'absence de certification IP67 (étanchéité). Celle-ci devrait être présente uniquement sur le « Galaxy S6 Active ». Sans être une véritable révolution, le Galaxy S6 se place parmi les smartphones les plus séduisants de ce MWC.

Concurrent de poids, HTC dévoile un terminal attrayant sur le papier mais marquant une évolution timide par rapport à son prédécesseur. Le design ressemble presque en tout point à celui du M8, la fiche technique ne présente que des évolutions subtiles en dehors de l'appareil photo.

Le Galaxy S6 et le One M9 sont deux smartphones haut de gamme plutôt alléchants. Mais il nous semble que Samsung a fait plus d'efforts que son homologue taïwanais, avec un produit plus ambitieux et osé (notamment la version Edge). HTC, qui reste davantage sur ses acquis, risque de voir ses clients décider de passer leur tour... ou de carrément partir chez la concurrence sud coréenne.



Pour qui ?Prix vs SpecVS Concurrence



00B4000007810837-photo-perspective-positif.jpg
00B4000007692333-photo-perspective-pourqui-design.jpg
00B4000007720157-photo-perspective-performances.jpg


Les personnes à cran sur la finition et qui veulent le mustCes appareils alignent la crème des composants, mais au prix fortSi vous pouvez vous le payer, vous ne serez pas déçus !





Disclaimer : Notez que cet avis est basé exclusivement sur notre connaissance des gammes de produits et notre expertise technique, mais aucunement sur des tests. L'idée, c'est de situer a priori le produit annoncé dans son écosystème. En quelque sorte, une mise en perspective.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top