Roaming : l'utilisation des données mobiles a explosé dans l'UE depuis la fin des frais d'itinérance

02 décembre 2019 à 16h27
0
Roaming itinérance

Les ressortissants de l'Union européenne peuvent communiquer (appels, messages, données) sans coût supplémentaire au sein de la zone depuis 2017.

La Commission européenne a publié, le 29 novembre dernier, son premier rapport sur le marché de l'itinérance, qui a connu, il y a plus de deux ans, un bouleversement en faveur des consommateurs. Depuis le 15 juin 2017, tout voyageur européen peut utiliser son mobile pour passer des appels, envoyer des SMS ou MMS et transmettre des données, lorsqu'il se rend dans un autre pays de l'Union européenne, et ce sans coût supplémentaire. La disparition de ces frais d'itinérance est très profitable aux ressortissants de l'UE.

La fin des frais d'itinérance n'a pas eu de conséquence néfaste sur les tarifs des opérateurs

Grâce à la suppression des frais d'itinérance dans l'UE, l'utilisation des données mobiles lors des déplacements dans la zone a été multipliée par dix par rapport à l'année précédant leur suppression.


La suppression fait que si vous appelez de Roumanie, d'Italie ou d'Espagne vers la France, l'Allemagne ou la Grèce, les minutes, SMS et gigaoctets de données que vous consommez à l'étranger seront déduits (ou facturés) sur la base de votre tarif national. La seule exception reste de passer plus de temps à l'étranger que dans votre pays de résidence. Dans ce cas-là, votre opérateur peut vous contacter et vous demander de régulariser votre situation.

Et si certains redoutaient que les tarifs nationaux mobiles augmentent du fait de la suppression des frais d'itinérance, « les tarifs nationaux des services mobiles ont en réalité globalement baissé dans l'ensemble de l'Union européenne », note Mariya Gabriel, la commissaire pour l'économie et la société numériques.

Un règlement en vigueur au moins jusqu'en juin 2022

L'utilisation des données mobiles aura connu un pic durant les vacances d'été 2018, en étant multipliée par 12 par rapport à la période précédente, antérieure à la suppression de tous les frais d'itinérance au détail. Le volume des appels téléphoniques en itinérance, lui, a quasiment triplé.


La suppression des frais d'itinérance fut l'un des principaux chantiers de la commission Juncker, qui avait dans l'idée de créer un vrai marché unique du numérique, à destination des entreprises et des consommateurs européens. Le règlement concernant l'itinérance au sein de l'UE est en vigueur jusqu'au mois de juin 2022, au minimum.

Source : Commission européenne
Modifié le 02/12/2019 à 19h13
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top