Eric Besson, la fibre, le Cloud : "ma conviction n'a pas changé"

25 novembre 2010 à 11h20
0
Ce jeudi se tiennent les Assises du Numérique, une série de colloques à l'Université Paris-Dauphine portant sur les ambitions des acteurs des nouvelles technologies en matière de haut et de très haut débit. Pour l'occasion, Neelie Kroes commissaire européenne chargée de l'Agenda digital et Eric Besson, ministre de l'Industrie et de l'Economie numérique étaient présents. Morceaux choisis.

00FA000003592180-photo-eric-besson.jpg
Le responsable français a rappelé ses objectifs dans le cadre du plan France numérique 2012. A la tribune, il explique : « ma conviction n'a pas changé, elle s'est même renforcée. C'est pourquoi je tiens à rappeler 3 grandes priorités. Accélérer le haut et très haut débit fixe et mobile, favoriser la diffusion des contenus numériques. Enfin l'accent sera également mis sur la diversification et les usages numériques ». Le ministre dévoile donc ainsi sa feuille de route.

Dans la foulée, Eric Besson explique qu'il compte lancer un appel à candidature « début 2011 » sur le très haut débit. Les opérateurs auront alors des objectifs imposés en matière de couverture du territoire. De même, ils devront favoriser l'entrée d'opérateurs virtuels ou MVNO. Enfin, le ministre fraîchement nommé annonce qu'il n'y aura pas de remise à plat du processus d'attribution des licences 4G...

Autre point, le ministre évoque la mise en place prochaine de nouveaux appels à projets concernant la numérisation des contenus et le Cloud computing afin que la France puisse se doter de « champions nationaux ». Avant de donner la parole à Neelie Kroes, il conclut : « L'Europe ne doit pas devenir un lieu de consommation de services américains et de produits chinois »...

Conformément aux récentes annonces de l'Union européenne, Neelie Kroes a tenu à rappeler qu'il est nécessaire d'imposer certaines règles de sécurité en matière de Cloud computing. Elle souhaite donc qu'un cadre légal communautaire vienne chapeauter la technologie. Elle lance : « Chaque fournisseur devra protéger de manière transparente les données qui lui sont confiées. De même, les gouvernements où un Cloud touche terre seront tenus d'avoir un cadre légal pour garantir toute confidentialité ».

Elle rappelle donc que des travaux de modifications juridiques sont en train d'être apportés sur le Cloud par Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne. Un besoin pressant puisque les dernières réglementations européennes en matière de numérique datent de 1995...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Le jeu de rôle anti-Brexit
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Netflix dévoile des résultats en baisse, notamment dans les pays où les tarifs ont augmenté

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top