L'Union européenne investit 15 millions d'euros dans le Cloud

12 novembre 2010 à 16h00
0
La Communauté européenne a fait le choix de mettre sur la table pas moins de 15,7 millions d'euros dans le cadre d'un programme de recherche portant sur le Cloud computing. Précisément, il s'agit d'explorer les thématiques des données mobiles, de leur préservation et de la sécurisation de l'accès.

00A0000003724448-photo-cloud-mur.jpg
Le projet européen baptisé Vision Cloud (.pdf) a débuté et doit durer 3 ans. Il est dirigé par l'équipe de recherche d'IBM basée à Haïfa en Israël. Siemens, SAP mais également des Universités et pôles de recherche seront mis à contribution.

L'un des objectifs est ainsi de trouver un moyen de sécuriser de manière flexible l'environnement disposé en Cloud. Un point concernant la mobilité devrait être spécialement étudié. L'Union européenne souhaite qu'un opérateur ne soit pas propriétaire des données échangées par un utilisateur. L'entité note qu'il est « important de pouvoir transférer facilement des données d'un fournisseur vers un autre ».

Enfin, concernant les professionnels, le projet Vision Cloud a pour but de rendre l'accès des données disponibles à tout moment même si une société dispose de ressources en cours de migration.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top