Google garde le contrôle sur ses Google Glass, désactivables à distance

01 juin 2018 à 15h36
0
Alors que l'envoi des Google Glass aux développeurs a commencé, laissant apparaître sur la Toile des informations sur les lunettes, la firme de Mountain View soumet les premiers possesseurs de l'objet à des règles strictes, sous peine de ne plus pouvoir l'utiliser du tout.

0226000005919182-photo-google-glass.jpg

Les premiers possesseurs de l'édition Explorer des Google Glass ont dû débourser 1500 dollars pour les obtenir, et sans doute que certains avaient une petite idée derrière la tête en cherchant à acquérir l'objet de toutes les convoitises. Déjà, des paires de lunettes font leur apparition sur eBay, à des prix exorbitants, alors que les vendeurs expliquent n'avoir pas encore reçu leurs copies. Mais ce genre de comportement déplaît fortement à Google.

Dans les conditions d'utilisation de cette première vague de Google Glass, la firme de Mountain View soumet les propriétaires à une liste conséquente de limitations : « vous ne pouvez pas revendre, transférer, prêter ou donner votre appareil à quelqu'un d'autre. Si vous vendez, prêtez, transférez ou donnez votre appareil à une autre personne sans l'autorisation de Google, nous nous réservons le droit de le désactiver » explique le document. « Ni vous, ni la personne non autorisée à utiliser l'appareil ne pourra prétendre à aucun remboursement, support ou garantie produit. »

En somme, les utilisateurs ont payé une paire de lunettes connectée à un tarif très élevé, mais le dispositif reste finalement dans les mains de Google, qui en garde le contrôle. Une situation qui fait polémique, et à laquelle on imagine que Google ne tardera pas à réagir : il peut s'agir d'une limitation mise en place en raison du caractère « exclusif » du modèle Explorer, qui ne devrait pas être, à terme, disponible au grand public. En attendant, il est très fortement déconseillé de céder aux sirènes de l'achat sur Internet d'une paire de Google Glass.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La Défense renouvelle son contrat avec Microsoft, en Irlande
Toshiba KIRAbook : un Ultrabook haut de gamme concurrent du MacBook Pro Retina
Orange et Sosh : le suivi de la consommation data enfin disponible (màj)
Microsoft : résultats rassurants, le doute plane sur les ventes
Microsoft : Bing n'est pas moins sécurisé que Google
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page