IDF 2015 : Intel évoque la 5G

01 juin 2018 à 15h36
0
L'IDF 2015 est l'occasion pour Intel d'évoquer l'avenir des réseaux mobiles et plus particulièrement, à la surprise générale, la 5G.

Dans le cadre de ses efforts sur le front de la mobilité, Intel développe depuis quelques années des modems radio qu'il intègre (parfois) dans ses SoC. Et ses derniers temps, Intel ne fabrique plus ses puces modem mais les fait faire par TSMC. Quoi qu'il en soit, le fondeur a préféré évoquer le futur de la connectivité radio plutôt que de parler puce.

Et pour Intel, le futur c'est la 5G qui s'affiche pour l'heure comme un concept... assez nébuleux avouons-le. Intel considère que la 5G est, ou plutôt sera, un mélange de toutes les technologies sans fil existantes : Bluetooth, Wi-Fi, GNSS et LTE. Et à ce joyeux pot-pourri, s'ajoute une puissance de calcul distribuée. Pour Intel, la 5G s'annonce déjà comme un point d'inflexion où l'uplink, c'est à dire le lien montant, sera aussi important que le downlink ou lien descendant. En gros l'upload sera cruciale alors qu'aujourd'hui on a toujours tendance à privilégier le download.

Intel imagine qu'à l'avenir le réseau voix que continue de maintenir les opérateurs disparaîtra au profit d'un réseau voice over LTE. Ce qui permettra de passer et recevoir des appels téléphoniques là où le signal réseau est inexistant mais où le Wi-Fi lui est bel et bien présent. Interrogé sur la période à laquelle la 5G devrait voir le jour, Intel évoque l'année 2020 et le fondeur nous rassurera au passage sur sa détermination à toujours concevoir des modems LTE.

023F000008143296-photo-intel-idf-15-5g.jpg


Pour Intel, la mise en place de la 5G doit donc passer par des partenariats avec les spécialistes du réseau comme Nokia et les opérateurs de téléphonie mobile comme NTT Docomo et SK Telecom. Pour travailler avec les telcos, Intel met sur pied le programme Intel Network Builders Fast Track.

Tandis que Brian Krzanich affectionne particulièrement les démonstrations lors de ses keynotes, Intel n'a procédé à aucune démonstration 5G, préférant réunir un panel de membres de l'industrie pour discuter du sujet. Un sujet qui risque de s'avérer épineux s'ils consiste à pousser les opérateurs à réduire leur déploiements d'infrastructures LTE, alors même qu'ils ont acheté des fréquences LTE à prix d'or. Sans compter que si une partie du trafic 5G passe demain par votre box, il faudra bien se poser la question du business model : la connexion Wi-Fi de sa box mise à disposition de tout un chacun sera t'elle facturée ? Telle qu'esquissée par Intel, la définition de la 5G risque fort de faire l'actualité dans les mois à venir et il faudra donc encore un peu de patience avant d'y voir plus clair.

023F000008143298-photo-intel-idf-15-5g-2.jpg


Pour plus d'actualités IDF 2015, voir aussi :

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

IDF 2015 : Skylake mobile en version K débloquée
Nvidia lance la GeForce GTX 950
Le Bitcoin va s'installer dans le paysage grec
IDF 2015 : G-Skill montre de la DDR4 à 4 266 MHz
IDF 2015 : La fin du connecteur analogique pour les casques audios ?
Sony Smartband 2 : un nouveau bracelet connecté qui mesure le rythme cardiaque
Samsung et Apple restent largement en tête du marché des smartphones
IDF 2015 : OCZ montre son Revodrive 400
Box
IDF 2015 : Intel met en avant la reconnaissance vocale
Haut de page