TSMC : l'incident survenu fin janvier coûtera 550 millions de dollars au groupe

Nathan Le Gohlisse Contributeur
21 février 2019 à 18h35
0
TSMC Wafer

Il y a un près d'un mois, TSMC annonçait à ses actionnaires que sa production de wafers 12 et 16 nm avait été compromise par le contact avec des produits chimiques contaminés. Un problème de production qui devait impacter plusieurs milliers de galettes de semi-conducteur destinées notamment à Nvidia. On apprend aujourd'hui de la firme que la défaillance constatée dans usine 14B lui coûtera un total de 550 millions de dollars sur le premier trimestre 2019.

Dans son rapport, le fondeur taïwanais donne plus de détails sur le souci de production rencontré et ses conséquences sur sa stratégie, et ses perspectives, pour le premier semestre 2019. Premier constat, le coup (tout comme le coût) sera plus difficile à encaisser que prévu pour TSMC.

10.000 à 30.000 wafers auraient été compromis en quelques heures

D'après la firme, les lignes 12 et 16 nm de l'usine 14B ont utilisé un lot de résine photosensible ayant été mal traité. La résine de ce lot, utilisée pour la fabrication des wafers, aurait ainsi contenu un polymère étranger qui aura contaminé la production de ces deux lignes sur une période prolongée. Le problème n'aurait en effet été identifié que sur le tard, alors que le rendement observé se montrait anormalement faible.

Si TSMC n'a pas souhaité donner de précisions quant au nombre précis de waffers compromis, plusieurs médias ont pour leur part évoqué une fourchette de 10.000 à 30.000 pièces inutilisables. D'après ces derniers, Huawei (au travers de sa filiale HiSilicon), Nvidia et MediaTek auraient été impactés par ce problème majeur de production, dont TSMC avait dans un premier temps sous-estimé l'ampleur.

Un manque à gagner de 550 millions de dollars sur le Q1 2019

La compagnie estime le manque à gagner à près de 550 millions de dollars en termes de revenus attendus sur le Q1. Pour compenser cette perte attendue, la firme indique retirer une part de sa production initialement planifiée sur le Q2 et la déplacer sur ce premier trimestre.

En conséquence, TSMC parvient virtuellement à amoindrir la portée de ce revers dans ses prévisions. Sur le premier trimestre de son année fiscale 2019, le géant taïwanais table ainsi sur un chiffre d'affaires de 7 à 7,1 milliards en lieu et place des 7,3 à 7,4 milliards annoncés courant janvier, avant l'incident.

En note à ses actionnaires, TSMC promet par ailleurs de renforcer ses contrôles afin d'éviter qu'un problème similaire ne se reproduise à l'avenir. Rien de surprenant compte tenu de ce que cette récente mésaventure va coûter au leader mondial du semi conducteur.
8 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top