Serveurs : des revenus mondiaux en recul de 4,8% au deuxième trimestre

01 juin 2018 à 15h36
0
Troisième baisse trimestrielle consécutive pour l'industrie du serveur : les revenus du secteur ont reculé de 4,8% au deuxième trimestre en glissement annuel pour s'établir à 12,6 milliards de dollars. HP devance IBM d'une courte tête.

00B4000004949186-photo-serveurs-hp-proliant-g-n-ration-8.jpg
La demande s'est encore affaiblie sur le marché des serveurs, rapporte IDC dans son rapport, ce qui a eu pour conséquence directe d'affecter les revenus du secteur. Ces derniers ont reculé de 4,8 au deuxième trimestre, comparé à 2011, pour atteindre 12,6 milliards de dollars. C'est le troisième trimestre de repli consécutif. Les livraisons en volume ont chuté de 3,6% à 2 millions d'unités. IDC rappelle que ça n'était pas arrivé depuis le troisième trimestre 2009.

Le top 5 en valeur de l'industrie des serveurs est monopolisé par HP et IBM qui possèdent respectivement 29,2% et 29,2% du marché. Les deux géants perdent en revanche du terrain. HP recule annuellement de 5% au dernier trimestre en partie à cause de l'atonie des ventes de ses serveurs x86 ProLiant. Quant à IBM, le groupe recule de 8,2% et perd sa première place en raison de la faible demande pour ses System x, Power Systems et System z.

Une tendance qui profite à Dell, troisième du classement, et qui grignote quelques parts de marchés pour s'établir à 16%. Le Texan est d'ailleurs le seul à afficher une progression (5,9%). Oracle, quatrième avec 6% du marché a perdu 20% sur la période. Fujitsu, cinquième avec 3,9% du secteur, a dégringolé de 42%.

0230000005378071-photo-march-serveurs-2q2012.jpg


Des serveurs x86 toujours plus coûteux

Le segment des architectures x86 occupe 70% du marché en valeur, et s'affiche en progression de 3,5% sur la période, à 8,7 milliards de dollars. Les volumes écoulés reculent légèrement de 0,6%, avec 1,9 milliard de serveurs livrés. Ici, HP demeure le leader avec 36,4% des serveurs x86, devant Dell (23%) pour des parts de marché quasi stables d'année à année. IBM, troisième (14,3%) a perdu 7,4% de ses revenus sur ce secteur.

L'institut relève que c'est la 12ème fois sur les 13 derniers trimestres que le prix des serveurs x86 augmente annuellement. En moyenne, les clients optent pour des configurations de plus en plus haut de gamme, explique IDC, où les marges des fabricants sont plus importantes. Ce type de système a progressé (toutes architectures confondues) de 7,6% sur la période. Les serveurs milieu de gamme ont crû de 11,2%.

La demande en serveurs Linux a progressé de 1,7% (2,8 milliards de dollars) tirée par le déploiement des supercalculateurs et des infrastructures cloud, explique IDC. Sur le trimestre, 22,1% des ventes étaient des serveurs Linux. Windows, stable, reste leader avec 47,9% de parts de marché (6 milliards de dollars) et Unix troisième, en chute de 20,3% (2,3 milliards de dollars) avec 18,4% du secteur.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

AirPlay Direct : plus besoin de routeur ?
Google+ s'enrichit pour les clients professionnels de Google Apps
Le Watson d'IBM pourrait bientôt servir d'assistant vocal
Geekget Episode 49 : le microscope 60X pour iPhone
Bananabread : un FPS pour démontrer les performances de Firefox 15
IFA : Conférence Panasonic, de la connectivité, mais peu de nouveautés
HTC resterait de marbre face à la victoire d'Apple sur Samsung
U500VZ : un ultrabook 15 pouces chez Asus
Le VDSL2 enfin validé par l'Arcep ?
Sony NEX-5R : un App Store pour le nouvel hybride
Haut de page