Miyamoto, papa de Mario, ne croit pas plus que ça au cloud gaming

Pierre Crochart Contributeur
09 juillet 2019 à 12h03
0
Shigeru Miyamoto
© Jan Graber

Le cloud gaming est sur toutes les lèvres, sauf celles de Nintendo. Shigeru Miyamoto, véritable vétéran de l'entreprise et créateur - entre autres - de Mario, a d'ailleurs manifesté son manque de foi envers cette nouvelle technologie que l'on nous vend souvent comme révolutionnaire.

Certains diront qu'ils sont à la traîne, d'autres qu'ils prennent simplement le pouls d'une industrie en plein remue-ménage. Toujours est-il que si Nintendo n'a, pour l'heure, dévoilé aucun plan concernant le cloud gaming, ce n'est pas par paresse, mais par prudence.

Le cloud gaming ne fera pas disparaître le jeu vidéo traditionnel

Pour preuve : devant une assemblée d'actionnaires, Shigeru Miyamoto a très simplement déclaré ne pas porter trop de crédit à cette technologie d'avenir.

« Je pense que le cloud gaming sera plus répandu à l'avenir, mais je n'ai aucun doute qu'il y aura toujours des jeux amusants à jouer localement et pas dans le cloud ». C'est en ces termes que le papa de Mario a gentiment douché les espoirs des actionnaires de Nintendo de voir leur poulain se lancer dans le cloud gaming les deux pieds en avant.

Une mesure qui n'est pas sans rappeler celle qu'avait adopté Nintendo en 2016, alors que tous les acteurs du secteur s'affairaient à mettre au point leur casque de réalité virtuelle.

Le cloud pour démocratiser le jeu vidéo ?

Pourtant, Shuntaro Furukawa ne balaie pas pour autant l'hypothèse d'un Nintendo dans le cloud à l'avenir. Le président de l'entreprise a en effet déclaré par le passé que Nintendo gardait un œil attentif sur tout ce qui pouvait se faire de nouveau autour du médium vidéoludique.

Le cloud gaming, pour en revenir à notre sujet, porte aussi en lui une vraie promesse de démocratisation d'un divertissement coûteux. Une corde particulièrement sensible pour Big N, dont le président Shuntaro Furukawa a déclaré à ce sujet : « Si ces changements (comme le cloud gaming, ndlr) augmentent la population mondiale de joueurs, cela nous donnera plus d'opportunités de toucher des gens partout dans le monde avec nos produits et avec le divertissement unique que seul Nintendo peut offrir ».

Vous l'aurez compris, ce n'est pas demain la veille que Nintendo dévoilera un service de jeu dans le nuage. Mais tout arrive ! Pour preuve : Nintendo vient juste de lancer un casque de réalité virtuelle en carton, alors même que ses principaux concurrents ne semblent plus accorder beaucoup d'intérêt à la technologie.

Source : Tech Crunch
14 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top