Plan cloud : 10 points pour favoriser l’offre et la demande en France

05 juin 2014 à 17h45
0
Missionnés par le gouvernement pour mettre en avant les spécialistes du cloud computing en France, Atos et OVH ont rendu leur copie. A l'occasion d'un point d'étape, ils mettent en avant 10 propositions pouvant servir à développer le secteur sur le territoire.

00FA000007304236-photo-cloud-europe.jpg
Comment développer le cloud computing en France ? La mission menée par Thierry Breton (Atos) et Octave Klaba (OVH) vient d'accoucher de 10 propositions. L'objectif est désormais de les mettre en application après avoir consulté de nombreux acteurs du secteur comme Numergy, Cloudwatt ainsi que les représentants de professionnels du domaine.

L'objectif de cette mission est de pouvoir mettre en avant les acteurs du cloud sur notre territoire et tenter ainsi de concurrencer davantage des sociétés américaines comme Microsoft, Amazon ou encore Google. L'idée est donc ici d'encourager les professionnels à proposer de tels outils mais aussi de pousser le public à les utiliser.

Pour ce faire, les auteurs des propositions entendent mettre en avant la notion de confiance en renforçant la sécurité des plateformes. Ils souhaitent également que les pouvoirs publics agissent en exemples dans le domaine. Toujours est-il qu'afin de favoriser l'offre et la demande, 10 propositions sont mises en avant :

  • Créer un label « Secure cloud » pour les offres cloud.
  • Créer une place de marché numérique pour les collectivités locales, faire des pouvoirs publics des exemples en la matière.
  • Neutralité cloud dans les marchés publics.
  • Aide à la transformation numérique pour les entreprises.
  • Adoption du cloud par le grand public dans une logique de cloud personnel.
  • Garantir un traitement sécurisé des données en Europe (normes élevées de qualité et de sécurité).
  • Favoriser l'attractivité de la France pour l'installation de datacenters.
  • Aide aux éditeurs de logiciels à la transition vers le cloud.
  • Soutien à l'innovation dans le cloud.
  • Renforcer les formations cloud, l'attractivité et l'organisation de la filière.

L'ambition est désormais de promouvoir ces idées au niveau européen. Thierry Breton a déjà proposé avec Jim Hagemann Snabe (SAP) de mettre sur pied un label européen permettant l'échange facile de données sur le territoire communautaire, à l'image de la circulation des personnes dans l'espace Schengen.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
scroll top