Atos publie des résultats en croissance portés par l’infogérance

01 juin 2018 à 15h36
0
La société française publie des résultats en croissance au premier trimestre 2012. Atos affiche une croissance organique de 2,4 % portée principalement par le marché européen et par l'externalisation des systèmes informatiques.

00FA000004961322-photo-logo-atos.jpg
Atos fait savoir qu'il se porte bien. Dans un communiqué (.pdf), la société française affiche une croissance en progression de 2,4 % par rapport au premier trimestre 2011 pour un chiffre d'affaires de 2 163 millions d'euros. De bons résultats qui doivent être mis au crédit de la division Infogérance et de la cellule Intégration de Systèmes du groupe.

L'infogérance représente en effet 46 % du chiffre d'affaires de la société pour 995 millions d'euros. Ce secteur affiche une hausse de 3,9 % par rapport à l'an dernier grâce à une demande soutenue en Amérique du Nord (+7 %) ainsi qu'en Europe Centrale (+10 %). Par contre, l'activité en France baisse de 6 %. Autre secteur en augmentation, l'Intégration de Systèmes représente désormais 25 % du chiffre d'affaires d'Atos. L'activité reste stable et représente 536 millions d'euros, précise la SSII. Là encore, les secteurs en croissance se situent en Allemagne, en Amérique du Nord, en Europe du Nord, du Sud et de l'Ouest ainsi qu'en Amérique Latine.

Concernant la France, Atos affiche une santé moins bonne puisque son chiffre d'affaire est en décroissance de 1,6 % par rapport au premier trimestre 2011. Malgré une stabilisation des activités de sa division Infogérance, Atos lutte donc sur son marché intérieur pour se stabiliser.

Toutefois, le p-dg d'Atos, Thierry Breton, s'est félicité de ces résultats prometteurs en expliquant que ce : « premier trimestre a montré un bon début d'année confirmant la perspective d'une solide année 2012. Le chiffre d'affaires a crû à nouveau de plus que 2 % grâce à la stratégie de renforcement de nos activités récurrentes suite à l'acquisition de SIS. Comme nous nous y étions engagés, le Groupe a une trésorerie nette positive pour la première fois depuis sa création. »

Sur le Cloud computing, Atos affirme ne pas être en reste malgré la sélection d'Orange et de Thales dans le cadre du projet Andromède. A ce sujet, Thierry Breton se dit « satisfait de la création de Canopy en partenariat avec EMC² et VMware, qui positionne Atos parmi les principaux acteurs mondiaux dans les services cloud. » Avec Canopy, Atos compte proposer un portefeuille de solutions Cloud qui reposera sur la gamme de solutions intégrées VBlock (équipements de stockage EMC, infrastructures et serveurs virtualisés Cisco, technologie de virtualisation VMware).

Reste à savoir si cette activité portera le groupe. Atos affiche son optimisme pour le reste de l'année et s'attend à ce que son chiffre d'affaires bénéficie encore d'une légère croissance organique.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google Drive : SDK et prochainement sur Google Apps
Apple gagne une nouvelle manche contre Samsung aux USA
HTC et Facebook, unis pour un nouveau smartphone ?
Apple annonce sa WWDC, du 11 au 15 juin
L'aéroport de Tahiti pourrait porter plainte contre l'auteur du piratage sur
La famille GeForce 600 accueille de nouveaux modèles OEM
Steam sur Linux, bientôt une réalité
Microsoft Security Essentials passe en version 4.0
Google+ s'enrichit d'un bouton
Supercalculateurs : Intel rachète les interconnexions de Cray
Haut de page