Le plantage du cloud d'Amazon touche les données des utilisateurs

28 avril 2011 à 15h09
0
00FA000003198906-photo-amazon-web-services.jpg
Le plantage du cloud d'Amazon, Elastic Compute Cloud (EC2), commence à montrer ses premières conséquences. Alors qu'il avait touché quelques grands noms du web social, c'est désormais au tour des données de faire l'objet d'inquiétudes : certaines seraient irrécupérables.

Amazon n'a pas encore fait toute la lumière sur ce qui s'est passé au niveau de son datacenter de Virginie, aux Etats-Unis. Il y a tout juste une semaine, on apprenait que le datacenter traversait une zone de turbulences. Foursquare, Reddit ou Quora étaient par exemple touchés. La situation est rétablie presque entièrement depuis trois jours, comme le montre la console de suivi de statut des datacenters d'Amazon Web Services. Techniquement, en tous cas, parce que du côté des données, ce n'est pas si simple.

C'est une affaire plus sensible qu'il y parait au premier abord, car le modèle de cloud computing, développé notamment par Amazon, est censé offrir une redondance suffisante pour parer à toutes les éventualités. Dans la théorie, donc, une panne comme celle connue la semaine dernière par EC2 ne doit pas donner lieu à des pertes de données. Or on apprend aujourd'hui que c'est le cas : un pourcentage restreint de données auraient été définitivement perdues. Ce qui fait, à l'échelle du géant, un volume non négligeable pour certains de ses clients.

Dans un email adressé à certains de ses clients et dévoilé par Business Insider, Amazon n'a pour l'instant pu que présenter des excuses : « Nous sommes vraiment désolés, mais nos efforts pour retrouver votre volume n'ont au final malheureusement pas été couronnés de succès. Le matériel a failli de telle façon que nous n'avons pas pu restaurer les données malgré nos recherches. » L'email en question précise que certaines données ont pu être retrouvées dans un instantané du système, mais laisse peu de doute quant à leur utilisabilité : « Les données sont dans un tel état que cela devrait n'avoir quasiment aucune utilité... »

Des clients ont dû répercuter sur leurs propres utilisateurs ces messages pointant les données perdues, comme le montre l'article de Business Insider en publiant un second mail. L'affaire du datacenter de Virginie n'a donc pas encore livré tous ses secrets, et il est difficile à l'heure actuelle de faire un point précis sur les conséquences qu'auront cette panne d'un des services de cloud les plus fiables au monde. Pour l'heure, les clients d'Amazon devront donc se contenter des excuses.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Pepsi dévoile un distributeur de canettes
Apple aurait racheté le domaine iCloud.com pour 4,5 millions de dollars
Toshiba annonce sa carte SD inviolable
Intel 311 : un SSD de 20 Go en guise de mémoire cache pour le Z68
Firefox présente l'extension AwesomeBar HD
HP Pavilion dm1 : 4 Go de RAM pour ce netbook AMD Fusion
Les Etats-Unis affirment avoir réduit de 90 % la taille du botnet Coreflood
Ubuntu 11.04 disponible en version finale
Déboires du PSN : Visa rassure, Sony répond, les joueurs portent plainte
Bons résultats d'Ebay : merci Paypal
Haut de page