Worldline (Atos) mise sur les objets connectés et rejoint le consortium EEBus

05 septembre 2014 à 12h04
0
La filiale d'Atos annonce qu'elle intègre l'EEBus, une initiative visant à proposer des standards communs en matière d'objets connectés. Worldline rejoint ce consortium déjà composé de géants tels que Bosch, Miele, Siemens mais également Apple, Google ou Intel.

00FA000007345830-photo-atos-worldline.jpg
L'adoption de standards communs est l'un des éléments clés de la bataille que se livrent les constructeurs sur le marché des objets connectés. Pour que leurs différents produits puissent communiquer entre eux, certaines règles communes doivent être adoptées par les géants du secteur.

Dans ce cadre, Worldline, la filiale d'Atos annonce qu'elle rejoint l'EEBus, une initiative œuvrant dans ce sens. Cette dernière regroupe dès à présent de nombreux géants de l'informatique ou de l'électroménager comme Apple, Google, Intel mais encore Siemens, E.ON ou Bosch.

L'ambition de Worldline est ici de s'approcher de nombreux partenaires dans le domaine de la maison connectée. La filiale pourra en outre mettre en avant sa plateforme cloud et proposera d'interconnecter des produits utilisant des protocoles tels que ZigBee, KNX et EnOcean.

Pour rappel, Worldline a déjà amorcé le virage des objets connectés. Il propose, dans le domaine de l'automobile connecté, une plateforme de services baptisée Connected Vehicles Platform permettant d'intégrer un magasin d'applications dédié et d'inclure, par exemple, le paiement d'achats depuis son propre véhicule. L'outil permet en outre d'afficher des informations contextuelles lors d'un trajet comme la présence proche d'une station essence lorsque le niveau du réservoir est bas.



Pour en savoir plus
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top