CES 2017 : Microsoft s’intéresse aux voitures

le dimanche 08 janvier 2017
Le temps passe vite ! Aujourd'hui, Microsoft ne se résume plus ni à Windows, Office et Skype, ni aux smartphones. Le nouveau terrain de jeu du géant informatique, ce sont les voitures.

Pas de voiture Microsoft


Il ne s'agit pas pour autant de lancer une voiture Microsoft. L'ambition de la marque est différente : « bâtir un ensemble de services qui permettrait aux constructeurs automobiles de créer des expériences de conduite personnalisées ». Cela vous paraît compliqué ? Et c'est normal, puisque le projet de Microsoft n'est pas un produit fini prêt à être utilisé par le consommateur.

Selon les mots de ses inventeurs, il s'agit d'« une plate-forme agile, vivante, qui prend ses sources dans le cloud » et qui pourrait s'avérer utile dans des domaines comme la maintenance prédictive, la productivité intégrée à la voiture, la navigation avancée et le recueil de retours d'expérience client.

0258000008630610-photo-microsoft-voitures-connect-es.jpg


L'informatique au service de la mobilité


La solution de Microsoft recueillera les très nombreuses données communiquées par les capteurs de la voiture, ainsi que les statistiques de son utilisation. Microsoft traitera ces données et les mettra à disposition des constructeurs automobiles, qui décideront comment les utiliser.



Les solutions logicielles de Microsoft bien connues du grand public, comme Cortana, Office 365 et Skype, pourraient éventuellement être présentes dans les voitures. Par exemple, grâce à Cortana, le propriétaire du véhicule peut noter sur son agenda électronique un rendez-vous en faisant une commande vocale. Et lorsqu'il s'installera dans sa voiture une heure ou deux avant l'heure H, la voiture peut lui rappeler qu'il a un rendez-vous et lui donner immédiatement l'itinéraire pour s'y rendre. Si le conducteur a une panne, non seulement le logiciel l'identifiera et avisera le conducteur, mais il pourra également fixer un rendez-vous de dépannage avec un professionnel, en tenant compte de l'agenda électronique du conducteur.

Voir aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top