Smartphones, tablettes et PC : Lenovo attaque sur tous les fronts

14 août 2014 à 16h58
0
Lenovo est un acteur de plus en plus puissant dans l'industrie des smartphones, où il progresse à bride abattue. Tout comme son compatriote et concurrent Huawei, il s'attaque désormais à l'Europe.

00F0000007561761-photo-lenovo-smartphone.jpg
Tout semble se dérouler comme prévu pour Lenovo. Depuis plusieurs trimestres, le groupe chinois donne l'impression de réaliser, un à un, tous les objectifs qu'il s'était fixés. Le premier trimestre de son exercice fiscal 2014 n'y a pas dérogé : Lenovo a montré qu'il était capable de se transformer en société mobile, en vendant pour la première fois plus de smartphones que de PC. Tout en perçant dans le domaine des tablettes.

Détaillons les trois piliers de la croissance du groupe chinois. D'abord, les PC. Le fabricant a gagné trois points de parts de marché en une année, si bien qu'aujourd'hui, un ordinateur sur cinq vendu dans le monde est un Lenovo. Dopé par la demande en Europe et en Amérique, le constructeur a amélioré ses ventes de 15% sur un an, à 14,5 millions d'unités. Il surperforme le reste de l'industrie depuis... 21 trimestres consécutifs.

Poursuivons sur les tablettes. Avec 2,3 millions d'ardoises livrées ces trois derniers mois, Lenovo a amélioré ses ventes de 67% en une année. Le chinois affiche toujours une meilleure dynamique que les deux leaders, Apple et Samsung - IDC rapporte que le sud-coréen stagnait en juin, quand l'américain chutait de 10%.

Une stratégie à la Huawei

Enfin, les smartphones. Le fabricant chinois a livré 15,8 millions d'unités d'avril à juin 2014, ce qui est 39% supérieur à l'année dernière. C'est aussi au-delà du volume de PC écoulés. Ces chiffres ne menacent encore pas Huawei, qui a entamé une échappée en début d'année, mais suffisent à placer Lenovo en tête du marché chinois, avec 13 millions de smartphones écoulés. Présent seulement depuis cette année sur ce marché en Europe, le constructeur y enregistre une très forte croissance des ventes, de l'ordre de 500% sur la période.


0208000007561773-photo-lenovo-q1-2014.jpg

Parts de marché dans les PC, tablettes et smartphones.


Comme Huawei, Lenovo entend jouer sur les prix pour séduire les consommateurs européens et américains, sans pour autant rogner les qualités techniques. Ce modèle devrait permettre à l'entreprise de gagner des parts de marché face à Apple et Samsung. Sur le plan financier, d'améliorer ses marges. Le rachat des mobiles de Motorola, en janvier, devrait l'aider dans la conquête de ces marchés, où il a tout à prouver.

Pour l'instant, les comptes sont au beau fixe. Porté par les ventes en Europe au dernier trimestre, Lenovo affiche un chiffre d'affaires en croissance annuelle de 18%, à 10,4 milliards de dollars. Grâce au succès de ses smartphones, il améliore aussi son résultat net de 23%, à 214 millions de dollars. Pour le reste de l'année, le cap est maintenu : vendre plus de smartphones premium et se montrer agressif dans les pays émergents.


A lire également

+Fort de son succès, Huawei est déterminé à passer la seconde

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Au 2e trimestre, Android équipe plus de 8 smartphones sur 10
Le marché des montres connectées :
Infos US de la nuit : AT&T lance une promotion pour écouler ses stocks d'iPhones et d'iPads
Infos US de la nuit : Morgan Stanley prévoit un léger mieux pour les ventes de PC
Revue de Web : concerto pour piano et nuages
Facebook corrige un bug responsable de 50% des plantages de son appli iOS
Piratage : le site Hulkfile ferme ses portes suite à la fuite d'Expendables 3
La vidéo n'a pas fini de soutenir le marché publicitaire mobile
Spotify s’associe à une nouvelle plateforme de merchandising
MonsterMind, l'antivirus de la NSA capable de riposter automatiquement
Haut de page