Intel Arc : les spécifications d'Alchemist pour portables gaming ont fuité

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
30 mars 2022 à 00h02
11
Intel ARC © © Intel
© Intel

Pour son retour sur le devant de la scène de la carte graphique, Intel a donc bien opté pour les portables gaming.

Annoncé depuis bien longtemps, le retour d'Intel sur le marché de la carte graphique dédiée n'aura pas été un long fleuve tranquille, mais au bout du tunnel, nous commençons à voir la lumière.

Une lumière qui devrait d'abord éclairer le monde du portable… et encore, les choses semblent devoir se faire en deux temps à si l'on en croit les multiples indiscrétions de nos confrères de Videocardz.

Arc Alchemist 3 series pour le moment

En fin de journée, Intel devrait donc lancer le plus officiellement du monde son premier GPU dédié avec les amateurs de jeux vidéo en ligne de mire. Il ne s'agira toutefois pas du plus musclé des GPU, et ce, même si on se focalise sur le seul marché du portable gaming.

Spécifications Intel ARC Alchemist © Videocardz
© Videocardz

Pour cette première salve, Intel semble se contenter des Arc 3 series c'est à dire les GPU A350M et A370M. Clairement présentées comme l'entrée de gamme GPU d'Intel, ces puces sont basées sur le SoC ACM-G11 et disposent toutes deux d'une architecture employant 8 Xe-Cores.

Le A370M intègre toutefois une puce complète quand deux cœurs sont désactivés sur le A350M. Forcément, ce dernier dispose de moins d'unités d'exécution (96 contre 128) ou de cœurs FP32 (768 contre 1 024). En revanche, la quantité de mémoire vidéo est identique (4 Go de GDDR6) et le bus d'interface reste le même (64-bit).

Arc 5 et Arc 7 à l'été, le reste… plus tard ?

Les deux GPU Arc 3 series se caractérisent aussi par un TDP relativement bas (25/35 W pour le A350M et 35/50 W pour le A370M), ce qui ne devrait logiquement pas être le cas des GPU prévus quelques semaines plus tard.

Dans un second temps, Intel prévoit effectivement de lancer les Arc 5 et Arc 7 series avec, au moins, trois cartes : les A770M, A730M et A550M. Il faudra cependant être patient puisque, selon Videocardz, cette seconde salve ne devrait pas débarquer avant l'été 2022, au mieux fin-juin donc.

Spécifications Intel ARC Alchemist © Videocardz
© Videocardz

Là, les GPU seront composés de 16, 24 ou 32 Xe-Cores selon le modèle, même s'ils sont tous basés sur le même SoC, l'ACM-G10. Logiquement, le nombre d'unités d'exécution varie également (256, 384 ou 512) de même que le nombre de cœurs FP32 (2 048, 3 072 ou 4 096).

Une montée en puissance qui s'observe aussi sur la quantité de mémoire vidéo embarquée (8, 12 ou 16 Go de GDDR6) et sur le bus d'interface (128, 192 ou 256-bit). Enfin, bien sûr, le TDP augmente selon que l'on parle du A550M (60/80 W), du A730M (80/120 W) ou du A770M (120/150 W).

Gageons que les fabricants de portables gaming ne tarderont pas à nous présenter leurs premières intégrations, mais nous attendons malgré tout qu'Intel se décide à nous parler cartes graphiques desktop.

Source : Videocardz

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
8
norwy
« premier GPU dédié avec les amateurs de jeux vidéo en ligne de mire »<br /> « Il ne s’agira toutefois pas du plus musclé des GPU »<br /> « Clairement présentées comme l’entrée de gamme GPU d’Intel »<br /> On dirait du gazoil coupé à l’eau, ce machin…
fg03
150W pour la carte graphique… ca va chauffer sévère dans le portable.<br /> Il me semblait que les portables avaient des TDP qui ne dépassaient pas les 65W pour le CPU et pour le rail PCI Express16 je crois que ça monte à 90W max sans alim secondaire si ma mémoire est bonne.<br /> Donc je veux bien que ces données soient des valeurs extrêmes mais j’imagine que lors de session intense ca fait tilter ou alors y aura un bruit de rafale au décollage.<br /> Ca me parait démentiel.
pecore
Comme avec les précédentes annonces, tout cela n’est guère encourageant. Les autres fabricants de GPU commencent avec des solutions moyen/haut de gamme et les déclinent ensuite en solutions entré et milieu de gamme, dans la logique du qui peut le plus peut le moins.<br /> Intel, lui, commence par la bas du bas panier : une solution d’entré de gamme pour ordinateur portable, aux antipodes de ce que les gamers espéraient surtout après les annonces de RTX killer fuitées par Intel.<br /> Entre les retards à répétition et cette sortie qui donne tous les signes d’un produit minable qu’il n’est même pas fichu de fondre lui-même, Intel est en train de se ridiculiser avec son ARC.
MattS32
fg03:<br /> 50W pour la carte graphique… ca va chauffer sévère dans le portable.<br /> Il me semblait que les portables avaient des TDP qui ne dépassaient pas les 65W pour le CPU et pour le rail PCI Express16 je crois que ça monte à 90W max sans alim secondaire si ma mémoire est bonne.<br /> Les puces mobiles haut de gamme de nVidia ont des TDP de 150W aussi sur les 3 dernières générations (1080, 2080, 3080). C’était même monté à 200 pour la 980.<br /> Peu de chances que Arc rivalise en termes de performances/W sur cette première génération, mais les TDP annoncés ne sont en tout cas pas délirants.
blueamrtini
Le TDP ne préfigure pas la puissance réellement utilisée. Une 3080 portable peut avoir un TDP de + de 300W, le TGP n’excède pas 95W pour la version portable.<br /> Comme un pneu fait pour rouler à 200km/h mis sur une voiture ne dépassant jamais les 130.
Popoulo
« nous attendons malgré tout qu’Intel se décide à nous parler cartes graphiques desktop » : Exactement. Sont à côté de la plaque alors qu’ils pourraient se faire une place dans ce marché. Mais non… à se demander si les perfs sont finalement au rendez-vous.
MattS32
Popoulo:<br /> Sont à côté de la plaque alors qu’ils pourraient se faire une place dans ce marché.<br /> Le marché desktop aujourd’hui est beaucoup plus petit que le marché laptop, donc c’est logique qu’ils investissent en priorité sur le laptop.
Nerces
« beaucoup », je ne sais pas puisque le laptop est aussi très fragmenté, mais le desktop est en retrait. On peut aussi imaginer qu’Intel est plus concurrentiel sur le laptop. À voir
Popoulo
@MattS32 @Nerces<br /> Vu sous cet angle effectivement. Vous devez être dans le vrai. Je pensais que niveau business le marché desktop aurait été plus avantageux étant donné la pénurie, prix pratiqués etc… Faut croire que non au final.<br /> Merci pour vos réponses !
pecore
Il faut peut être faire une distinction entre le marché laptop pro, qui n’a que faire d’un GPU gaming et le marché laptop gamers, qui doit être beaucoup plus restreint.
SPH
C’est bien qu’Intel tente quelque chose. Ca fera de la concurrence; ce qui fera baisser les prix. Mais j’ai peur qu’Intel aligne ses prix sur le marché et pas sur le prix normal…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Cet écran PC LG Ultrawide 29
Le prix du kit mémoire RAM PNY XLR8 2x8 Go DDR4 s'effondre
Chute de prix sur le boîtier PC moyen tour Corsair 275R Airflow
Logitech revisite sa gamme MX Master avec sa souris phare et deux claviers mécaniques
Microsoft dévoile son Project Volterra, un PC ARM aux allures de Mac mini
Découvrez la liste des nouveaux jeux compatibles avec le DLSS et le ray-tracing de NVIDIA
Dernière chance pour profiter des offres PC Fnac (jusqu'à -320€)
Des moniteurs Mini-LED, 4K, 240 Hz débarquent chez Samsung
AMD veut réinventer le PC portable du quotidien : moins cher, plus autonome
Procurez-vous un super écran PC Gaming à prix cassé chez Fnac/Darty
Haut de page