Nikon D5200 : un reflex d'entrée de gamme pour la photo pure et dure

06 novembre 2012 à 10h23
0
Nikon a ce matin annoncé le renouvellement de son reflex d'entrée/milieu de gamme, après un an et demi, avec un nouveau « D5200 » qui rend ses lettres de noblesse à ce segment.

0140000005498261-photo-nikon-d5200.jpg

Il ne restait effectivement plus grand-chose au D5100 suite à l'avènement du D3200, il y a six mois. Mais le « D5200 » creuse finalement l'écart en offrant un compromis entre ce dernier et les reflex experts du fabricant, comme l'avait d'ailleurs fait son prédécesseur.

Le nouveau haut de gamme des reflex pour débutant hérite sans surprise du capteur CMOS APS-C à 24 millions de pixels du D3200, offrant la même plage de sensibilité, s'échelonnant nativement de 100 à 6400 ISO et pouvant être étendue à 12800. Associé à la jeune puce de traitement Expeed 3, il ne photographie qu'à 5 i/s, soit une seule image de plus que son prédécesseur.

Ce sont en fait les capteurs de mise au point et de mesure de l'exposition qui bénéficient des principales évolutions. Le nouveau venu adopte effectivement le module Multi-CAM 4800DX à 39 collimateurs du D7000, assisté du capteur d'exposition à 2016 pixels RVB du même boîtier.

Un reflex sans fioriture pour la photo pure et dure



À défaut de bénéficier d'un capteur hybride à détection de phase, comme c'est pourtant le cas des Nikon 1 ou du Canon EOS 650D, son principal rival, la fonction vidéo s'en tient à un autofocus à détection de contraste. Le boîtier peut filmer en Full HD 1080p à 24, 25 ou 30 i/s et en HD 720p à 50 ou 60 i/s, et il accueille un véritable microphone stéréo, en plus d'une entrée pour microphone externe.

Sur le plan ergonomique enfin, la nouvelle génération est quasi identique à l'ancienne. On retrouve notamment l'écran LCD orientable de 3 pouces affichant une définition VGA (640 x 480 pixels soit 921 600 points). Tout comme le D3200, il peut bénéficier du Wi-Fi au travers d'un appendice optionnel.

00F0000005498265-photo-nikon-d5200.jpg
000000F005498263-photo-nikon-d5200.jpg

Le « Nikon D5200 » constitue donc une réponse qui reste timide à la concurrence, que ce soit face au Canon EOS 650D qui bénéficie d'un autofocus à détection de phase en vidéo et d'un écran tactile, ou face à d'autres challengers. Pas sûr que la marque et son omniprésence en publicité suffisent à convaincre. D'autant qu'il ne sera lancé qu'après Noël, en janvier prochain, au prix public de 880 euros avec l'éternel 18-55 mm f/3,5-5,6 stabilisé.

Nikon d3200 : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Une étude montre que les cyclistes
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top