Sony Alpha 35 : le vrai faux reflex d'entrée de gamme comble l'écart

08 juin 2011 à 06h01
0
En plus du NEX-C3, Sony annonce également ce matin le renouvellement de son vrai faux reflex d'entrée de gamme. Le nouvel « Alpha 35 » succède comme son nom l'indique à l'« Alpha 33 », mais il tient en fait plus du petit frère de l'« Alpha 55 », lancés quoi qu'il en soit il y a un peu moins d'un an.

0190000004330872-photo-sony-alpha-35.jpg

Le même capteur que son grand frère

Si son prédécesseur devait se contenter d'un capteur au rabais, le nouvel « Alpha 35 » bénéficie quant à lui du même capteur que l'Alpha 55.

Celui-ci photographie en 16,2 millions de pixels jusqu'à 12800 ISO. Il capture en rafale à 5,5 im/sec en pleine définition ou à 7 im/sec en 10 mégapixels, avec une endurance limitée de 7 RAW ou de 16 JPEG. Il filme par ailleurs en Full HD 1080i, mais malheureusement toujours pas en 1080p. Il est en outre stabilisé et revendique une compensation de 2,5 à 4 vitesses.

Nouvel autofocus pour tirer parti du miroir translucide

L'« Alpha 35 » bénéficie en outre d'un nouveau système autofocus à 15 collimateurs dont 3 en croix, tirant profit de la conception à miroir fixe et translucide de ce vrai faux reflex. Avec cette conception l'autofocus reste actif en permanence, puisqu'il n'est jamais aveuglé par le relèvement du miroir. On troque en contrepartie la visée directe, dite d'ailleurs reflex, pour un viseur électronique SVGA (1,44 millions de points soit 800 x 600 pixels), qui a des avantages et des inconvénients. L'écran arrière est quant à lui le même que sur d'autres appareils de la marque, un écran non tactile de 3 pouces à 921 000 points.

Le micrologiciel bénéficie à son tour des innovations tournées vers le photographe du dimanche du NEX-C3, à commencer par les filtres créatifs de type toy camera, en plus d'un nouveau mode « Auto+ » qui promet « une photo réussie à tous les coups ».

Que reste-t-il à l'Alpha 55 ?

L'« Alpha 35 », le nouvel Alpha d'entrée de gamme, ne se distingue donc plus de l'Alpha 55 que par trois critères. Il n'a pour commencer pas droit à l'écran orientable. Il est en outre amputé de la fonction d'horizon virtuel, qui permet de cadrer droit. Il est enfin privé de récepteur GPS, permettant de géolocaliser automatiquement les photos.

00F0000004330874-photo-sony-alpha-35.jpg
00F0000004330876-photo-sony-alpha-35.jpg

Le « Sony Alpha 35 » sera commercialisé en France à partir du mois de juillet au prix public de 600 euros nu, de 700 euros avec un 18-55 mm et de 900 euros avec ce dernier et un 55-200 complémentaire.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top