Nikon S100, S6150 et S4150 : des compacts tactiles pour les digital natives

24 août 2011 à 11h12
0
Après Sony et Canon, c'est maintenant au tour de Nikon de profiter de la rentrée pour annoncer de nouveaux appareils photo grand public. Et le fabricant n'y va pas avec le dos de la cuillère, puisqu'il renouvelle l'essentiel de la gamme de compacts « Coolpix », annonçant huit nouveautés ! Dont trois à écran tactile, que nous vous présentons ici.

0000014004524478-photo-nikon-coolpix-s100.jpg
0000014004524482-photo-nikon-coolpix-s100.jpg

Nikon Coolpix S100

Le « Nikon S100 » incarne pour commencer l'indispensable compact « bijou » de la gamme, arborant en l'occurrence une esthétique on ne peut plus épurée dans un boîtier de 18,1 mm d'épaisseur. Le déclencheur est effectivement son seul bouton physique, le capot coulissant jouant le rôle d'interrupteur de mise sous tension, et l'interface tactile se chargeant de tout le reste, y compris du zoom.

L'essentiel de son ergonomie repose donc sur une nouvelle interface conçue spécifiquement pour le tactile, et affichée sur un écran tactile OLED de 3,5 pouces affichant une définition VGA.

Il bénéficie en outre d'un capteur CMOS rétroéclairé de 1/2,3 pouce à 16 millions de pixels, photographiant à 1600 ISO en pleine définition ou à 3200 ISO en définition réduite, et filmant en Full HD 1080p. Celui-ci est surmonté d'un zoom périscopique offrant une amplitude de 5 fois avec une équivalence 28-140 mm f/3,9-4,8.

00F0000004524484-photo-nikon-coolpix-s100.jpg

Le « Nikon Coolpix S100 » sera commercialisé en France au mois de septembre au prix public de 249 euros.

Nikon Coolpix S4150

Le « Nikon S4150 » n'est quant à lui rien d'autre qu'une mise à jour logicielle du S4100, qui n'était lui-même qu'une variante tactile du S3100, en tête des ventes sans interruption depuis mai 2010, et qu'il complète donc sans remplacer.

Le nouveau venu hérite ainsi de l'écran tactile résistif de 3 pouces affichant une définition HVGA. Il affiche l'interface repensée pour le tactile, inspirée des smartphones, et c'est bien là le seul apport par rapport au S4100.

On retrouve donc le capteur CCD de 1/2,3 pouce à 14 millions de pixels, photographiant jusqu'à 1600 ISO en pleine définition ou 3200 ISO en définition réduite, et filmant en HD 720p, surmonté du modeste zoom 5 fois équivalent à un 26-130 mm f/3,2-6,5.

Le « Nikon Coolpix S4150 » sera commercialisé en France à partir du 1er septembre 2011 au prix public de 139 euros.

00F0000004524486-photo-nikon-coolpix-s4150.jpg
00F0000004524490-photo-nikon-coolpix-s4150.jpg

Nikon Coolpix S6150

Même son de cloche pour le « Nikon S6150 », qui se réserve jalousement une mise à jour de micrologiciel dont aurait vraisemblablement pu profiter le S6100|noparse (et le S4100).

Par rapport au S4100/S4150, il porte l'amplitude du zoom à 7 fois mais perd un peu de recul avec une équivalence 28-196 mm f/3,7-5,6. Il abrite le même capteur CCD de 1/2,3 pouce à 16 millions de pixels, photographiant jusqu'à 3200 ISO et filmant en HD 720p, et arbore le même écran tactile HVGA de 3 pouces.

Vendu 149 euros à partir du 1er septembre 2011, le « Nikon Coolpix S6150 » tuerait presque le S4150 dans l'œuf, car on voit mal pourquoi un consommateur pourrait s'en tenir à ce dernier pour seulement 10 euros de moins.

00F0000004524494-photo-nikon-coolpix-s6150.jpg
00F0000004524498-photo-nikon-coolpix-s6150.jpg

À lire aussi :

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Mobile : SFR lance des forfaits
Nikon P7100, S8200 et S6200 : l'expert peaufiné, un superzoom plus puissant et un low-cost
Nikon AW100 et S1200pj : un nouveau baroudeur et un projecteur photographiant
Qnap : firmware 3.5 et nouveaux NAS professionnels à 8 ou 10 baies
Procédure de sécurité requise pour les boutiques Prestashop
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Test de Mozilla Firefox 4.0 : de retour au top ?
Haut de page