Nikon P300 et P500 : un compact expert de poche et un puissant bridge

Nikon a aujourd'hui annoncé le renouvellement de l'essentiel de sa gamme de compact. Ce sont ainsi pas moins de neuf nouveautés qui complètent quatre modèles existants pour former la collection printemps 2011. S'il est leader sur le marché du reflex, le fabricant nippon met ici l'accent sur le haut de gamme pour redorer son blason sur le marché du compact, sur lequel il est malmené par la concurrence.

01E0000003989452-photo-p300-front34r-lo.jpg

Nikon Coolpix P300

Le plus intéressant des neuf modèles est probablement le « P300 », qui est au Canon S95 ce que le P7000 est au Canon G12 : une réponse frontale.

Compact expert de poche à son tour, il arbore pour ce faire une molette de sélection de mode, comprenant les modes priorité et le mode manuel, deux molettes de réglage, et un zoom d'une amplitude modeste de 4,2 fois (équivalent à un 24-100 mm) mais d'une grande ouverture de f/1,8, avec un véritable diaphragme à iris permettant de maitriser la profondeur de champ.

00F0000003989454-photo-p300-front-lo.jpg
00F0000003989456-photo-p300-back.jpg

Il est l'un des quatre nouveaux modèles abritant un capteur CMOS rétro-éclairé, mettant l'accent sur d'autres caractéristiques plus qualitatives qu'une vaine surenchère de pixels. Sa définition de seulement 12,1 millions de pixels est inférieure à celle des modèles d'entrée de gamme, ce qui peut paraitre contradictoire, mais c'est déjà bien suffisant et il a en contrepartie plus d'une corde à son arc.

Il filme ainsi tout particulièrement en Full HD 1080p à 30 i/s et jusqu'à 120 i/s en définition VGA (640 x 480 pixels), en format H.264 et avec son stéréo AAC. En outre, s'il n'est pas débrayable en tournage, il est toutefois possible de bloquer l'exposition.

Il photographie par ailleurs en rafale jusqu'à 8 i/s, ce qui lui permet de réaliser des panoramiques par balayage ou des photos nettes de nuit par recomposition. Si la technologie CMOS rétro-éclairée promet une bonne maitrise du bruit pour cette diagonale de 1/2,3 de pouce, avec une plage de sensibilité s'échelonnant de 160 à 3200 ISO en pleine définition, il n'enregistre en revanche pas au format RAW, ce qui pourra être perçu comme un désaveu et décevra de nombreux experts. Consultez le test ici !

00F0000003989458-photo-p300-top-lo.jpg

Dépourvu de viseur, il arbore enfin un écran d'une diagonale de 7,6 cm (3 pouces) affichant une confortable définition VGA (921 000 points).

Nikon Coolpix P500

01E0000003989460-photo-p500-bk-front34r-off.jpg

Le « P500 » embarque quant à lui le même capteur, la même électronique et le même écran, et partage donc l'essentiel de sa fiche technique. Appartenant à la catégorie dite des bridges, il s'en distingue naturellement par son viseur électronique (230 000 points) mais aussi et surtout par son puissant zoom 36 fois.

Ce zoom n'oublie pas d'être grand angle à défaut d'être lumineux. Il offre même un recul rarement atteint avec une position grand angle de 22,5 mm, et une position téléobjectif de 810 mm. Son ouverture glisse de f/3,4 à f/5,7, mais un rappel de la commande de zoom sur le fut de l'objectif incite à le prendre en main comme un reflex pour plus de stabilité, à défaut de stabilisation optique.

Le « Nikon Coolpix P300 » sera prochainement commercialisé au prix public de 299 euros, le « Nikon Coolpix P500 » au prix de 399 euros.

0140000003989462-photo-p500-bk-lcd-3.jpg


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Amazon annule son MMO sur Le Seigneur des Anneaux
Comparatif des meilleures chaises de bureau ergonomiques (2021)
Test Sony Bravia XR-55A90J : le téléviseur OLED qui en met plein la vue
Quel est le meilleur service de SVoD pour regarder votre film ou série du samedi soir ?
Resizable BAR : le point sur la technologie, les performances chez NVIDIA
D’ici fin 2021, on pourra utiliser Starlink en mobilité (avec une grosse antenne quand même)
Quel est le coût d’entretien d’une voiture électrique ?
Comparatif des meilleurs smartphones à - 300€ (2021)
Test ASUS ROG Flow X13 : quand RTX 3080 en perfusion rime avec frustration
Google : le FLoC ne fait pas l'unanimité chez Microsoft et Opera
Haut de page