Sony RX10 : un bridge lumineux à grand capteur pour experts

Par
Le 16 octobre 2013
 0
En plus des Alpha 7, Sony a annoncé aujourd'hui le RX10, avec lequel il revient par la grande porte sur le segment des bridges dits experts.

Bien qu'il s'intercale entre les RX100 à capteurs au format un pouce et les RX1 à capteurs plein format, tant par sa référence que sur le plan financier, le RX10 n'est pas le compact à capteur APS-C qu'on attendait, destiné à concurrencer frontalement les Nikon Coolpix A et Ricoh GR.

C'est un bridge haut de gamme, destiné à des photographes éclairés, qui ne mise pas tout sur l'amplitude de son zoom au détriment de tout le reste, contrairement à beaucoup d'autres.

0140000006716742-photo-sony-rx10.jpg

Un puissant zoom à ouverture constante f/2,8 avec un grand capteur

Ce n'est pas sa caractéristique technique la plus marquante mais, à défaut de capteur de reflex, le RX10 embarque pour commencer un capteur au format 1 pouce, le plus grand du marché à ce jour. C'est en l'occurrence le capteur du RX100 II, c'est-à-dire un CMOS rétro-exposé avec filtre passe bas de 20 millions de pixels. Associé au nouveau processeur Bionz X trois fois plus performant, il délivre 100 à 12800 ISO et filme en Full HD.

Le point distinctif du RX10 c'est son zoom stabilisé équivalent à un 24-200 mm à ouverture constante f/2,8. L'amplitude de 8,33x peut paraitre modeste comparée aux 20x de la plupart des bridges ou aux 50x du HX300 maison, mais c'est un tour de force d'avoir atteint une telle ouverture avec une telle amplitude et un tel encombrement, qui a requis plusieurs avancées (en théorie plus le capteur est grand, plus l'objectif est encombrant).

0118000006716748-photo-sony-rx10.jpg

L'ergonomie d'un reflex Sony

L'appareil ressemble d'ailleurs aux reflex maison, tant sur le plan des mensurations que de l'ergonomie, si ce n'est que les bagues de l'objectif sont électroniques. L'une commande obligatoirement l'ouverture (dans les modes appropriés), l'autre peut commande au choix la focale ou le point, puisqu'on trouve un levier de zoom autour du déclencheur.

On retrouve par ailleurs un barillet de sélection de mode, un barillet de correction d'exposition, un commutateur de mode de mise au point, une molette de réglage et un pavé directionnel rotatif.

Le viseur électronique OLED SVGA (800 x 600 pixels soit 1 440 000 points) et l'écran LCD VGA (640 x 480 pixels RGBW soit 1 228 800 points) de 3 pouces orientable sur l'axe vertical sont eux aussi hérités d'appareils existants.

Sur le plan de la connectivité enfin, notons la présence, en plus des désormais inévitables Wi-Fi et NFC, d'une entrée micro, d'une sortie casque, d'une sortie HDMI non compressée et d'une compatibilité avec l'accessoire XLR, qui en font un appareil adapté à la vidéo.

00f0000006716744-photo-sony-rx10.jpg
00f0000006716746-photo-sony-rx10.jpg

Ce bridge résolument haut de gamme sera lancé en France mi-novembre au prix public de 1200 euros. Pour le prix d'un reflex, les consommateurs ont ici accès à un rapport amplitude et ouverture de zoom/encombrement inédit sur le marché.

Appareil photo Sony : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Bridge

scroll top