Asus UX501 : une belle machine au souffle trop court

le 30 juillet 2015 à 14h26
0
La note de la rédac
C'est durant le CES de janvier dernier qu'Asus a présenté, en plus de ses Transformer Chi, le ZenBook Pro UX501, un portable 15 pouces qui cherche manifestement à marcher sur les plates-bandes du MacBook Pro d'Apple.

Ce nouveau membre de la désormais très étendue famille des ZenBook se veut particulièrement polyvalent, puisqu'il dispose des composants qui lui permettent d'avoir cette ambition. Doté d'un design des plus attrayants, cet UX501 est-il la machine qu'il vous faut, alors même que la rentrée commence déjà à pointer le bout de son nez ? La réponse dans ce test.

N'est pas MacBook Pro qui veut


Le ZenBook Pro UX501 est une belle machine, c'est indéniable. Sa coque est entièrement faite de métal et Asus a pris soin de varier les effets, notamment en rappelant, sur le capot, l'appartenance de cet UX501 à la famille ZenBook via le traditionnel brossage concentrique. Le léger biseau appliqué sur le pourtour du portable impressionne également. Et la présence des ouvertures pour les enceintes dans les coins supérieurs du clavier ajoute une touche de fantaisie, qui vient casser la sobriété du portable. Bref, Asus a fait du bon travail, et son UX501 flatte vraiment l'œil, aidé en cela par une certaine finesse : à peine 2 cm. Pour un portable 15,6 pouces, c'est faible, tout comme l'est par ailleurs le poids de la machine : seulement 2 kg.

000000E108126622-photo-asus-ux501.jpg
000000E108126620-photo-asus-ux501.jpg


Cependant, sur un portable dont la qualité de construction et l'assemblage constituent l'un des points forts, on ne peut s'empêcher d'aller chercher la petite bête. Le biseau qui entoure le portable et la coque inférieure du portable se raye trop facilement à notre goût, et surtout, nous avons observé un léger décollement du cadre de l'écran (en plastique). C'est ténu, mais cela reste regrettable. En espérant que ce souci soit cantonné à notre exemplaire de test.

0000022608126614-photo-asus-ux501.jpg
0000022608126600-photo-asus-ux501.jpg

Évoquons justement la dalle de ce portable, un modèle IPS affichant une définition Full HD (1 920 par 1 080 pixels). Bien qu'il existe une déclinaison Quad-HD de cet UX501, félicitons Asus de ne pas avoir (complètement) cédé aux sirènes du marketing concernant sa dalle. Le Full HD reste encore aujourd'hui la définition la plus adaptée, à la fois parce que certaines applications ne sont pas prêtes pour le QHD, et aussi parce que cette débauche de pixels sollicite bien davantage les composants.

De même, nous sommes ravis de voir qu'Asus a fait l'impasse sur le tactile. Résultat : une dalle mate, qui permet de travailler dans des conditions confortables, quelle que soit la luminosité ambiante. Et ce d'autant plus que la luminosité de l'écran est assez haute (329 cd/m²) et son contraste satisfaisant (747:1). La colorimétrie est également d'un bon niveau (delta E à 3,8), même si l'écran a une petite tendance à tirer sur les couleurs froides.

08126602-photo-asus-ux501.jpg


Une configuration taillée pour tous les usages


Pour coller à son appellation « Pro », ce ZenBook se devait d'embarquer des composants en adéquation avec ses ambitions. Et en effet, Asus n'a pas lésiné. Notre modèle de test embarque ainsi un Core i7-4720HQ à 4 cœurs dont la fréquence peut atteindre 3,6 GHz, pas moins de 8 Go de RAM (16 Go en option), un SSD au format M.2 de 128 Go (mais 512 Go en PCI-E 4x possible) suppléés par un disque dur de 1 To (à 5 400 RPM) partitionné en deux parts égales (sans que l'on sache pourquoi), alors que l'affichage est assuré par une NVIDIA GeForce GTX 960M.

Un GPU basé sur l'architecture Maxwell qui ne diffère que très peu de la GTX 860M : seule la fréquence des 640 unités d'exécution a été légèrement revue à la hausse (1 202 MHz en Boost, au lieu de 1 097 MHz). Les 4 Go de mémoire dédiée associée à ce GPU ne peuvent par ailleurs profiter que d'un bus 128 bits. Autant dire que l'on a affaire ici à une carte mobile du haut du milieu de gamme qui ne pourra satisfaire les joueurs les plus exigeants. Elle reste en revanche suffisamment puissante pour contenter ceux qui ne cherchent pas un portable pour joueur et qui ne pratiquent que sporadiquement cette activité.

08127038-photo-gtx-960m.jpg

Côté connectique, on apprécie de pouvoir profiter d'une sortie HDMI ou d'un lecteur de cartes SD plein format, de trois ports USB 3.0, d'une sortie mini-DisplayPort. Point de port Ethernet en revanche, mais Asus livre avec son portable un adapteur USB/Ethernet qui pallie en partie cette absence. On peut également regretter de ne pas disposer, sur au moins l'un des ports, de l'USB 3.1. La connectivité, quant à elle, est assurée par une puce Wi-Fi b/g/n/ac et le Bluetooth 4.0 est lui aussi de la partie.

01A4000008126618-photo-asus-ux501.jpg
01A4000008126616-photo-asus-ux501.jpg

Asus propose deux batteries différentes selon le modèle choisi : vous profiterez au choix de 4 cellules pour une capacité de 60 Wh, ou de 6 cellules, avec à la clé 96 Wh. Ce dernier choix a quelques incidences sur le poids et l'épaisseur de la machine, qui passe de 20,6 à 21,3 mm, et de 2,06 à 2,27 kg. Au passage, cette batterie sera rechargée par un adaptateur secteur qui ne passera pas vraiment inaperçu.

Sachez enfin que ce portable est doté d'un système audio signé Bang & Olufsen. Efficace ? Plutôt, car le son produit par ce portable est bien défini, même lorsque le volume est poussé à fond. On regrette évidemment le manque de basse, puisqu'Asus ne livre pas le petit subwoofer parfois fourni par B&O sur ce genre de système.

08126610-photo-asus-ux501.jpg


A l'usage


En plus de flatter l'œil de l'utilisateur, le ZenBook Pro UX501 est également généreux avec ses mains. Comprenez par là que le touchpad et le clavier sont tous deux très agréables à utiliser. Le touchpad, parce que la glisse est très bonne, la précision du pointage satisfaisante, les dimensions du dispositif suffisantes.

01A4000008126612-photo-asus-ux501.jpg
01A4000008126608-photo-asus-ux501.jpg


Le clavier, parce que les touches sont bien proportionnées, la course assez longue, les repose-poignets larges et confortables. On apprécie également le rétroéclairage à intensité réglable, ou la présence d'un pavé numérique, pas toujours de la partie même sur des modèles 15,6 pouces.

08126604-photo-asus-ux501.jpg

Notre seul grief concerne finalement le touchpad, dont le clic est un peu bruyant à notre goût.

08126606-photo-asus-ux501.jpg

Côté logiciels, Asus associe comme à son habitude son Live Update et son Web Storage, le premier se chargeant de mettre à jour la machine tandis que le second vous offre un espace de stockage dans le cloud du constructeur. Sur cet UX501, Asus ajoute également le Live ID, qui autorise l'authentification par la webcam HD dont dispose ce portable.

Une mauvaise idée selon nous, puisqu'il n'est pas question ici de caméra Real Sense utilisant la profondeur, mais bien d'une webcam classique dont on sait qu'elle peut facilement être trompée par une simple photo. Utiliser un tel système d'authentification sur un portable estampillé « Pro », ça n'est pas très sérieux.

Cela reflète d'ailleurs assez bien l'absence de réelles justifications à ce qualificatif : Asus n'a associé à son portable une suite logicielle dédiée aux professionnels, pas plus qu'il n'a jugé nécessaire de placer dans son ZenBook une puce TPM, un lecteur d'empreinte digitale ou même un emplacement pour carte SIM.

Les performances



Pour évaluer les aptitudes de cet UX501, nous l'avons confronté à d'autres ultrabooks qualifiés de « Pro » récents testés par nos soins et lui avons fait subir quelques épreuves, dont voici les résultats.



Avec son format 15,6 pouces, Asus n'a pas pris le même parti que les constructeurs des autres machines présentes dans ce comparatif : celui de la mobilité. Résultat, un portable qui s'offre plus de latitude du point de vue de la puissance de calcul, mais qui est aussi celui qui offre l'autonomie la plus faible.

En n'atteignant pas les 4 heures sur notre test maison, le UX501 ne peut prétendre à un usage vraiment mobile. En revanche, il surpasse tous ses concurrents dans la plupart des autres tests, même si les SSD du Lenovo Yoga Pro 3 et de la Surface Pro 3 tiennent tête à celui de l'UX501.

Les points faibles du ZenBook d'Asus : la température du processeur en charge et la pression acoustique générée dans ces conditions, preuves que le système de refroidissement du portable, s'il est très efficace au repos, est peut-être un peu sous-dimensionné lorsque les sollicitations deviennent plus importantes.

Qu'en est-il des capacités de cet UX501 en jeu, lui qui est équipé, pour rappel, d'une GeForce GTX 960M ? Sous Hitman (Full HD, MSAA 2X, détails élevés), il ne parvient à afficher que 33,6 fps. En désactivant l'antialiasing et en réduisant le niveau de détail (à moyen), on passe à 63 fps. Bioshock Infinite se montre moins gourmand : avec la preset UltraDX11_DDOF et en Ful HD, on arrive à 74 fps. Call Of Duty Modern Warfare, sans être trop exigeant (détails sur « normal », FXAA, Full HD) oscille entre 40 et 60 fps. Enfin, Project Cars (AF 2x, MSAA, détails moyens, sans effets visuels) se joue entre 55 et 70 fps. Globalement donc, l'expérience de jeu sur ce portable est tout à fait acceptable pour qui ne fait pas de cette activité son usage exclusif.

Notre avis



00FA000008127088-photo-asus-ux501.jpg
Le ZenBook Pro UX501 d'Asus est une belle machine, dont la finition est (presque) parfaite et qui brille par sa polyvalence. Très à l'aise dans les calculs, il profite d'un SSD particulièrement véloce et d'une carte graphique à même de satisfaire les joueurs occasionnels, y compris dans la définition native de la dalle et pour des titres récents.

Cette polyvalence est malheureusement mise à mal par l'autonomie trop faible de ce portable. C'est d'autant plus dommage qu'avec un poids relativement faible pour un modèle de cette taille et une dalle mate qui se prête particulièrement bien à l'usage extérieur, cet UX501 pouvait prétendre au titre de modèle à tout faire, bien plus au passage qu'au titre de portable « Pro », dénomination définitivement inadaptée ici.

Il existe bien un modèle doté d'une batterie de 96 Wh, mais il est malheureusement introuvable en France. Asus a visiblement choisi de commercialiser la version la moins onéreuse de son UX501, probablement pour attirer le plus grand nombre. C'est une option intéressante, car à 1 400 euros sur Amazon (et même 1 250 chez LDLC), cet UX501 a une carte à jouer face au MacBook Pro d'Apple, facturé bien plus cher. Mais il vous faudra dans ce cas faire l'impasse sur la batterie plus généreuse, mais aussi sur les 256 Go de notre modèle de test pour vous contenter d'un SSD 128 Go aux performances probablement moins bonnes.

À l'époque du test du Dell XPS 13, nous lancions un appel au constructeur américain quant au choix de la configuration. Appel entendu par ailleurs. Nous ne pouvons que réitérer ici : dans une version Full HD, SSD 256 Go et batterie 96 Wh, cet UX501 serait sans doute une excellente machine. Pour l'heure, c'est « juste » une alternative viable au portable à la pomme.

Asus ZenBook Pro UX501

Les plus
+ Performances remarquables
+ Design / Finition
+ Tarif intéressant
+ Silencieux au repos
Les moins
- Autonomie trop juste
- On ne trouve que le modèle en 128 Go
- Imperfection au niveau de la bordure de l'écran
- Pas vraiment pro
Performances
Autonomie
Ergonomie
Design - Finitions
Positionnement tarifaire
4

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Ordinateur portable

Windows en dual boot sur Chromebook ? Finalement, c’est non
HP présente un Laptop Gaming équipé d'un second écran, intégré au dessus du clavier
Lenovo met à jour son ThinkPad X1 Extreme : nouveaux CPU/GPU et dalle OLED au programme
Lenovo présente son tout premier prototype d'ordinateur pliable
Xiaomi pourrait dévoiler un ordinateur portable Redmi en parallèle de son prochain flagship
Test MSI GE75 Raider 8SE : que vaut la RTX 2060 sur PC portable ?
Asus et BMW dévoilent un concept de laptop gaming contrôlable par les gestes
GIGABYTE présente son nouveau portable gamer, l'AORUS 15 CLASSIC
Nouvel Asus ZenBook 14 : l’ultraportable au pavé tactile pas comme les autres
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
ConceptD, Predator Helios 700, Nitro 7 : on vous résume les nouveautés d'Acer
Huawei prépare un PC Windows 10 basé sur du Qualcomm Snapdragon 850
Le marché des PC (bureau et portable) a chuté de 3% au premier trimestre 2019
Acer : suivez en direct la conférence Next@Acer à 17h
Microsoft met à jour son Surface Book 2 avec les derniers processeurs Intel quad-core
scroll top