Test Samsung 305V : un portable en AMD A8-3510MX

06 octobre 2011 à 14h00
0
La note de la rédac
00C8000004629868-photo-samsung-305v.jpg
Quelques semaines après ses concurrents, Samsung propose enfin de nouveaux modèles pour cette rentrée 2011 déjà bien entamée.

En effet, le constructeur coréen a tardé à proposer son renouvellement de gamme et aucun modèle de la marque n'était présent dans notre comparatif lors de sa première publication. C'est aujourd'hui chose faite avec ce 305V issu de la Série 3 de Samsung, un portable dont la particularité est d'être le premier à bénéficier de l'APU AMD, le A8-3510MX. Voyons donc ce que donne ce portable Samsung en AMD !

Présentation


Samsung 305V
Caractéristiques techniques
Réf. exacteNP305V5A-S02FR
Ecran - Définition15,6" pouces WXGA
1 366 x 768 pixels
ProcesseurAMD A8-3510MX
(1,8 à 2,5 GHz)
Nombre de cœurs4
Mémoire vive1x 4 Go DDR3 1 333 MHz
Carte graphique
AMD Radeon HD 6470M
(1 Go DDR3)
Stockage750 Go 5 400 RPM
Hitachi
Wi-Fi802.11 b/g/n (AR9285)
BluetoothNon
Lecteur de cartesSD, SDHC, SDXC
Connectique PC3 USB 2.0, Ethernet Gigabit
Connectique A/VHDMI, VGA, casque, micro
Webcam1,3 Mpix
Clavier104 touches avec pavé numérique
Touchpad102 x 54 mm, 2 boutons
OSWindows 7 Home Premium 64 bits
Garantie1 an
Batterie6 cellules 4 522 mAh
Dimensions367 x 240 x 29.9 (31.6) mm
Poids (avec batterie)
2,5 Kg
Avant de rentrer dans les détails de la configuration de ce 305V, petit tour du propriétaire. Le look de ce nouveau portable Samsung interpelle : alors que la mode est aux arrondis et à la finesse, ce 305V prend clairement le contre-pied des canons esthétiques actuels. Le châssis est anguleux, épais, et apparaît très massif au premier contact. L'ensemble ne rassure pas pour autant, Samsung ayant choisi des plastiques d'assez pauvre qualité pour protéger les composants et pour entourer le clavier et le touchpad. Notez que dans cette dernière zone, la surface a une fâcheuse tendance à marquer très facilement.

0190000004634242-photo-samsung-305v.jpg

Au niveau de l'écran en revanche, le constat est plus nuancé. Il est épais, couvert d'une coque en aluminium certes plaisante au regard, mais qui se raye beaucoup trop rapidement, et les charnières ne semblent pas d'une solidité à toute épreuve : faites de plastique, elles émettent un grincement peu rassurant à la moindre manipulation. En revanche, Samsung a eu la judicieuse idée d'opter pour des bords fins et une dalle mate qui évite plutôt bien les reflets. L'image fournie est plutôt bien contrastée et dispose d'une luminosité tout à fait suffisante.

0190000004634240-photo-samsung-305v.jpg

Concernant les dimensions du 305V enfin, on note l'effort fourni par Samsung pour assembler un portable pas trop lourd (moins de 2,5 Kg) et relativement peu encombrant : ce n'est pas le plus fin de ce comparatif, mais c'est le modèle 15,6 pouces le plus compact.

Composants, équipements


L'information la plus importante concernant la configuration de ce 305V réside sans aucun doute dans l'APU qui la compose. En effet, Samsung a choisi AMD sur ce modèle, et plus précisément l'A8-3510MX. Si le terme APU ne vous parle pas, nous vous renvoyons vers notre article sur Llano. Pour rappel, le concept d'APU est lié à la technologie Fusion d'AMD : plus de processeur d'un côté et de GPU de l'autre, AMD a réuni les deux parties sur la même puce. Cela doit, en théorie, permettre une économie d'énergie et une compacité améliorées, deux critères importants lorsqu'il s'agit d'ordinateurs portables.

0190000004634262-photo-samsung-305v.jpg

L'APU A8-3510MX est composée de 4 coeurs x86, cadencés à 1,8 GHz, et peut voir cette fréquence grimper à 2,5 GHz grâce au TurboCore. Doté d'une mémoire cache de 4 Mo et d'une enveloppe thermique de 45 W, cet APU est gravée en 32 nm. La partie graphique de cet APU consiste en un Radeon HD 6620G, qui dispose de 400 coeurs Radeon cadencés à 444 MHz. Compatible DirectX 11, il gère également le dernier moteur d'accélération matérielle pour la vidéo, l'UVD3.

Le Radeon HD 6620G de l'APU n'est pas le seul à s'occuper de l'affichage sur ce 305V de Samsung. Il est en effet épaulé par un Radeon HD 6470M, qui dispose de 160 shaders fonctionnant à 800 MHz. Il est également doté de 1 Go de mémoire vive de type GDDR3, cadencée elle aussi à 800 MHz. La combinaison (en CrossFire) de ces deux solutions graphiques prend la dénomination HD 6640G2, selon la très nébuleuse nomenclature « Dual Graphics » d'AMD.

Pour assister ce duo de composants, Samsung a prévu 4 Go de mémoire vive DDR3 fonctionnant à 1 333 MHz, alors que l'APU d'AMD prend en charge la mémoire cadencée à 1 600 MHz. Bon point en revanche : ces 4 Go sont contenus dans un seul et même module. Le 305V disposant de deux espaces mémoire, vous pouvez donc facilement étendre la capacité de ce portable à 8 Go. Notez d'ailleurs que la zone où se situent les slots de mémoire est la seule que Samsung a souhaité rendre accessible. Pour tous les autres composants (disque dur inclus), il vous faudra démonter l'ensemble de la coque inférieure.

0190000004634238-photo-samsung-305v.jpg

Côté stockage justement, Samsung a fait confiance à Hitachi, qui lui a fourni un disque dur de 750 Go de capacité, pour une vitesse de rotation de 5 400 tours par minute. La connectique est constituée de 3 ports USB 2.0, une sortie vidéo VGA et une seconde au format HDMI, une prise Ethernet gigabit et les traditionnelles entrée micro et sortie casque. Samsung fait donc l'impasse sur l'eSATA et, plus gênant, sur l'USB 3.0, qui se démocratise pourtant sur nombre de portables du marché.

012C000004634256-photo-samsung-305v.jpg
 
012C000004634254-photo-samsung-305v.jpg

Le Bluetooth est également aux abonnés absents, mais on trouve tout de même un module Wi-Fi 802.11n, un lecteur de cartes SD et une webcam de 1,3 mégapixel dont la qualité est tout juste bonne. L'image, d'une définition de 1 280 par 1 024 pixels, est assez peu contrastée et les couleurs sont fades à contre-jour. Toutefois, le rendu est fluide et la webcam ne s'en sort pas si mal en conditions normales, même si elle a quelques difficultés à gérer les changements de luminosité.

0190000004634308-photo-samsung-305v.jpg

Terminons par la batterie 6 cellules qui équipe le 305V, d'une capacité de 4 400 mAh, et par les deux enceintes de ce portable Samsung : le son n'est pas très puissant, les basses complètement absentes, la voix est nasillarde et les aigus dominent trop le rendu. Bref, vous n'achèterez pas le 305V pour la qualité de ses enceintes.

Ergonomie



Que vaut le Samsung 305V dans la pratique ? Commençons par le touchpad, qui est probablement l'un des meilleurs que nous avons testés jusqu'à présent. À la fois large et haut, il bénéficie d'une glisse satisfaisante et d'un dispositif multitouch performant. On apprécie encore plus les deux charriots (vertical et horizontal) qui sont accessibles sur le bord du touchpad. Enfin, si les deux boutons qui le soulignent n'inspirent pas forcément confiance quant à leur durée de vie, ils restent agréables à l'usage, ne s'enfoncent pas trop, mais sont un peu bruyants.

0190000004634244-photo-samsung-305v.jpg

Concernant le clavier maintenant, on note la présence d'un pavé numérique, élément appréciable sur un châssis 15,6 pouces. Une présence qui n'a pas nécessité de quelconque sacrifice compensatoire au niveau des autres touches. Certes, ces dernières sont peut-être un peu petites, mais elles sont suffisamment bien espacées (le clavier est de type chiclet) pour que les erreurs de frappe soient évitées.

0190000004634246-photo-samsung-305v.jpg

Si l'on apprécie la taille importante des touches Enter, Backspace, ou du pavé directionnel, on regrette que la touche Shift ne soit pas un peu plus large : c'est relativement troublant de ne pas l'avoir à disposition sous la touche Enter.

0190000004634250-photo-samsung-305v.jpg

Concernant les raccourcis dont est pourvus ce clavier, rien de très original : réglage de la luminosité, du volume sonore, activation ou désactivation du touchpad, du circuit Wi-Fi, choix du mode d'affichage (mode clone, mode étendu...). Seules les combinaisons permettant d'accéder à la ventilation maximale (F11) ou au Control Center (F1) sortent de l'ordinaire.

0190000004634248-photo-samsung-305v.jpg

Parlons justement de ce Control Center : cette application regroupe la quasi-totalité des réglages que vous pouvez effectuer sur le portable Samsung, via une navigation par rubrique. Vous avez ainsi accès à six préréglages pour le son, aux réglages qui concernent le réseau ou l'affichage ou encore à la gestion de l'alimentation.

0190000004629962-photo-support-center.jpg

Dans le domaine, Samsung propose un système d'extension de vie de la batterie qui permet, selon la marque, de conserver 80% des performances initiales de la batterie, même après 1 000 charges. Le principe : stopper la charge à 80%, afin de réduire l'usure de la batterie. Et Samsung met encore davantage l'accent sur l'économie d'énergie avec son Eco Mode, qui propose des modes de consommation très... verts.

0190000004632524-photo-eco-mode.jpg

En complément de ce Control Center existe le Support Center, qui contient un module de transfert de fichiers, donne accès à l'utilitaire de défragmentation de Windows, et permet de créer des sauvegardes ou de restaurer vos données via Recovery Solution 5.

0190000004629960-photo-samsung-control-center.jpg

Citons également Easy Partition Manager, qui se lance au démarrage pour modifier la taille des partitions C et D (les deux partitions étant obligatoires, en plus de la zone de restauration de 23 Go), Cyberlink Media Suite et YouCam 3, ou encore Samsung Update Plus, qui met à jour les logiciels et pilotes de la machine.

Terminons par un petit mot sur les pilotes Catalyst propres aux configurations « Dual Graphics » : un avertissement apparaît à chaque fois qu'une nouvelle application est lancée, afin de savoir de quelle façon cette dernière doit être gérée. Vous avez ainsi le choix entre deux profils, économie d'énergie ou performances.

012C000004629956-photo-graphiques-commutables.jpg
 
012C000004629954-photo-catalyst-center-r-glages-switchable-graphics.jpg



Performances


00BE000004037488-photo-compteur-performance.jpg

Que donne ce portable face à ses concurrents ? Quelles sont ses performances en termes de calcul brut, d'affichage 3D, de consommation et d'autonomie ? Vous trouverez des résultats chiffrés et comparés sur les pages suivantes :

Notre avis



Pour son renouvellement de portables d'entrée de gamme, Samsung a choisi de faire confiance à AMD et ses nouveaux APU. Le bon choix ? La question est complexe. Car si l'APU A8-3510MX n'est pas aussi performante qu'un Core i5-2410M d'Intel, et même dépassée par un Core i3-2310M sur les applications monothreadées, elle offre des performances intéressantes sur les logiciels comme Mediacoder, grâce à ses 4 coeurs.

Cette solution pourrait être intéressante si Samsung n'avait pas placé la barre un peu haut côté tarif : à presque 550 euros, on trouve dans ce comparatif des portables dotés d'un port USB 3.0, voire d'eSATA, d'un processeur plus puissant et d'un GPU dédié plus performant que le ridicule Radeon HD 6470M.

Garanti un an et proposé dans différentes teintes, le Samsung 305V se distingue en revanche par une très bonne ergonomie (particulièrement du côté du touchpad) et par un écran de bonne facture. Des atouts qui ne viennent pas compenser son mauvais placement tarifaire.

Samsung 305V

Les plus
+ Performances en multithread
+ Consommation
+ Touchpad / Ergonomie
+ Ecran de bonne facture
Les moins
- Performances générales
- Son médiocre
- Look trop austère ?
- Trop cher !
Performances
Autonomie
Ergonomie / Finition
Positionnement tarifaire
2

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Steam ajoute un tag « LGBTQ+ » et ouvre un hub dédié à ces contenus
Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Volkswagen garantira les batteries de l'ID.3 pendant 8 ans : une première
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
Bill Gates considère que
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
scroll top