Toshiba dynaPad : l'alternative à la Surface Pro la plus fine au monde

Par
Le 13 octobre 2015
 0
Toshiba a présenté au Japon le dynaPad, l'ordinateur convertible comprenant la tablette la plus fine et la plus légère de sa catégorie.

Après Dell, HP et Vaio, c'est maintenant au tour de Toshiba d'annoncer un ordinateur deux-en-un en réponse à la nouvelle Microsoft Surface Pro 4. Le dynaPad est un nouveau « bloc-notes numérique » qu'on peut transformer en ordinateur portable à l'aide d'un clavier amovible.

0226000008203176-photo-toshiba-dynapad.jpg

Destiné aux créatifs, le Toshiba dynaPad s'accompagne d'un stylet « TruPen » encore plus précis que celui de la nouvelle Surface Pro. Reposant sur la technologie « haute précision » Wacom Active Electrostatics, il est sensible à 2048 niveaux de pression (contre 1024 chez Microsoft) et promet une expérience d'écriture manuscrite fluide et naturelle.

La tablette bénéficie d'un écran IPS de 12 pouces affichant une définition de 1920 x 1080 pixels, et qui est recouvert d'un film antireflets et d'un film oléophobique (anti traces de doigt).

Sur le plan technique, le dynaPad s'en tient à un processeur Intel Atom x5-Z8300 à quatre cœurs à 1,44 GHz, mais c'est en contrepartie l'appareil de 12 pouces le plus fin et le plus léger au monde : il mesure 6,6 mm d'épaisseur et pèse 569 g. Avec l'étui-clavier, il passe à 14,9 mm et à 996 g.

Ce Toshiba dynaPad est disponible dès à présent en précommande au Japon, au prix de 130 000 yens HT, l'équivalent de 1 150 euros TTC. Il sera commercialisé aux États-Unis et en Europe, mais seulement à partir du début de l'année 2016.

035c000008203174-photo-toshiba-dynapad.jpg

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Ordinateur portable

scroll top