Musique : le streaming a généré la moitié des revenus de l'industrie dans le monde en 2018

03 avril 2019 à 17h39
2
spotify.png

L'industrie musicale profite du streaming pour enregistrer une forte hausse de ses revenus dans le monde en 2018, bien loin des doutes et des craintes des dernières années.

Le dernier rapport publié par la Fédération internationale de l'industrie phonographique (IFPI) indique que les ventes de musique ont progressé de 9,7 % dans le monde en 2018. L'industrie gagne ainsi du terrain pour la quatrième année consécutive, avec des revenus totaux qui ont atteint 19,1 milliards de dollars l'an dernier, contre 17,4 milliards en 2017.

Le streaming, une folle progression en si peu de temps

Dans le détail, le streaming, qui était annoncé il y a quelques années comme étant le destructeur et le bourreau de la musique, s'érige en sauveur. Si la croissance générale des revenus de l'industrie frôle les 10 %, celle du streaming musical, abonnement et publicité compris, a bondi de 32,9 % au niveau planétaire, pour atteindre 8,9 milliards de dollars de chiffre d'affaires, contre 6,7 milliards en 2017.

En 2012, les revenus musicaux issus du streaming ne pesaient qu'un petit milliard de dollars. Aujourd'hui, ils pèsent pour près de la moitié (46,8 %) des revenus musicaux et ne devraient plus tarder à franchir la barre des 50 %.

Vous devez vous en douter... comme pour les jeux vidéo, ce sont les ventes physiques qui trinquent, en baisse constante sur les deux dernières décennies. Alors qu'en 2001, les ventes physiques atteignaient 23,3 milliards de dollars sur le marché, elles sont tombées à 4,7 milliards de dollars en 2018, passant pour la première fois sous la barre des 5 milliards. L'an dernier, les revenus physiques ont ainsi reculé de 10,1 % par rapport à 2017, tout comme ceux du téléchargement, en baisse pour la sixième année consécutive à 2,3 milliards de dollars (-21,2 % sur un an).

L'Amérique dépense, l'Europe ne bascule pas encore dans la folie du streaming

Au niveau des marchés, les USA restent la première nation consommatrice de musique, devant le Japon, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et la France. D'un point de vue plus global, l'Amérique latine a vu ses ventes progresser de 16,8 %, devançant l'Amérique du Nord (+14 %). L'Europe, elle, n'a pas encore complètement basculé dans l'ère du streaming, avec une infime hausse des revenus pour l'industrie (+0,1 %).

Si le fossé entre le streaming et le physique se creuse, un autre phénomène, lui, ne disparaît pas : il s'agit du piratage. « Cela représente 120 millions d'utilisateurs uniques par mois », a tenu à souligner Frances Moore, la patronne de l'IFPI, comme pour rappeler que la musique n'était pas encore soignée de tous ses maux.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
0
lightpunk
Il serait intéressant de savoir si le revenu attribué aux auteurs à lui aussi augmenté dans les mêmes proportions. J’aurais tendance à penser que leur pourcentage à globalement diminué.
Badulesia
Le titre prête à confusion : il serait plus judicieux de dire “de l’industrie musicale”.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le mode Battle Royale de Call of Duty: Black Ops 4 est accessible gratuitement en avril
⚡️ Bon plan : ILIFE A4s Aspirateur Robot à 179,99€ au lieu de 259,99€ chez Amazon
OnePlus 7 : le futur flagship en fuite
⚡️ Bon plan : AIJEESI TWS Écouteurs Bluetooth sans Fil à 23,99€ au lieu de 31,99€
Il existe désormais un clavier et une souris officiels Raspberry Pi
Renault renforce sa gamme électrique, avec bientôt une rivale pour la Nissan Leaf
🔥 Bon plan RED by SFR : 1 mois offert sur les offres 10Go et 60Go
L'AFNOR annonce une nouvelle norme pour le clavier AZERTY
Exodus : un spyware du renseignement italien dissimulé dans le Google Play Store
⚡️ Bon plan : Clavier Gaming mécanique QWERTY Razer BlackWidow Ultimate à 69,99€ au lieu de 119,99€
Haut de page