Le streaming audio a représenté la première source de chiffre d'affaires français en 2018

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
15 mars 2019 à 15h05
0
Création musique ordinateur

Le bilan 2018 du marché de la musique vient de tomber. Sans surprise on y apprend que les supports physiques sont de moins en moins plébiscités par les acheteurs, mais surtout que c'est le streaming audio qui a représenté la première source de chiffre d'affaires en France l'an passé. Une tendance qui devrait logiquement continuer son bonhomme de chemin.

Une première pour le numérique

Les chiffres 2018 du marché de la musique enregistrée sont tombés et ils sont plutôt positifs pour ce secteur pourtant en pleine dégringolade depuis les années 2000. Ainsi, en France, ce secteur vient de franchir un nouveau cap puisque c'est simplement la première fois que le chiffre d'affaires généré par le numérique dépasse celui des ventes physiques en devenant par la même occasion la première source de chiffre d'affaires du secteur en s'accaparant 57 % de ce juteux marché.

La popularité croissante des services de streaming audio comme Spotify et Deezer change le paysage musical français, mais aussi la façon dont nous consommons la musique. Le bilan 2018 (.pdf), présenté par le Syndicat National de l'édition Phonographique (SNEP), nous dévoile en effet que les revenus générés par les abonnements à ses plateformes arrivent en pôle position des sources de chiffres d'affaires avec 41 % des ventes contre 8 % il y a de ça seulement 5 ans ! L'écoute gratuite sur les plateformes n'est quant à elle pas dépourvue d'intérêt puisqu'elle représente tout de même 10 % de ce chiffre d'affaires.

03-2019-Graphique-CP-Bilan-2018.png
© SNEP

Un marché physique qui reste dynamique

Malgré tout, le marché physique reste tout de même dynamique comparé à d'autres pays, notamment grâce à l'engouement du public pour le vinyle, véritable objet de collection aussi bien destiné aux audiophiles qu'aux amateurs de belles choses. On apprend donc par ce bilan que les ventes de vinyle ont été multipliées par cinq en cinq ans ! Le CD et le vinyle ont donc permis de générer 256 millions d'euros en France en 2018, alors que le numérique a raflé plus de la moitié du marché en générant 335 millions d'euros, soit 23 % de plus qu'en 2017.

Globalement, le marché a donc connu une croissance de 1.8 % en 2018 dans l'hexagone, un chiffre modeste, mais qui confirme la tendance initiée depuis quelques années dans le monde entier. Rappelons tout de même que ces chiffres restent plus de 40 % inférieurs à ce qu'il était il y a 15 ans !
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top