Google Glass : plus de désactivation, même en cas de vente

01 juin 2018 à 15h36
0
Google vient d'assouplir les conditions d'utilisation de ses lunettes connectées : les Google Glass édition Explorer peuvent désormais être prêtées ou vendues sans risque d'être désactivées.

00FA000006010690-photo-logo-google-glass.jpg
Jusque-là, vendre ou même prêter des Google Glass était clairement interdit par la firme de Mountain View : cette dernière n'y allait d'ailleurs pas par quatre chemins, n'hésitant pas à désactiver le dispositif à distance si l'utilisateur les portant n'était pas celui qui les avait initialement reçu. Une situation désormais révolue puisque Google a mis à jour la Foire aux Questions des Glass, pour assurer qu'elles ne seraient plus désactivées en aucune manière.

« Alors que vendre les lunettes Explorer est toujours interdit par nos conditions d'utilisation, nous ne prévoyons en aucun cas de désactiver l'appareil » explique la page. En somme, Google préférerait évidemment que l'utilisateur initial - les lunettes Explorer sont principalement destinées aux développeurs - les conserve, mais l'entreprise a décidé de ne plus lutter contre la revente ou le prêt. On imagine également qu'après l'annonce, fin octobre, d'une augmentation conséquente du nombre de personnes qui y auront droit en avant-première - le nombre d'utilisateurs des Glass Explorer devrait être multiplié par 4 - Google aura bien du mal à contrôler l'usage qui sera fait de toutes les montures. A défaut de pouvoir tout contrôler, l'entreprise semble donc avoir décidé de lâcher du lest vis-à-vis de sa communauté.

Il y a donc fort à parier que la revente du premier modèle de Google Glass va s'intensifier, alors que la mise à disposition d'une version destinée au grand public ne pourrait intervenir que fin 2014.

Pour aller plus loin
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Interview : retour sur l'aventure de Sparrow, le start-up française rachetée par Google
Seagate lance le premier disque dur de 2 To et de 9,5 mm
Victime d'un incendie, le projet Internet Archive lance une collecte de fonds
Hello! 2013 : la grande conférence annuelle d'Orange récapitulée
Applidium : le PDG revient sur
Le tracker privé Demonoid bientôt de retour
Interview avec Applidium, la machine à succès française
Valorisé à 5,6 milliards d'euros, Numericable entre en bourse
PRISM : Edward Snowden a eu accès aux informations grâce aux identifiants donnés par ses collègues
Infos US de la nuit : Twitter gagne 73% en un jour, Priceline augmente ses profits de 40%
Haut de page