Intel, partenaire d'un nouveau projet de lunettes connectées

0
On pensait qu'elles avaient du plomb dans l'aile, mais Intel multiplie les initiatives sur les lunettes connectées. Après Google, le fabricant de processeurs s'associe au géant italien Luxottica afin de lancer des lunettes haut de gamme destinées au grand public, et ce, dès 2015.

En début de semaine, le Wall Street Journal indiquait que la seconde version des Google Glass pourrait être équipée de processeurs Intel. Le but de ce partenariat entre les deux géants américains : promouvoir les lunettes connectées auprès des professionnels, puisqu'elles n'atteignent toujours pas le grand public.

0208000007456171-photo-google-glass-monture-classic.jpg


Mais le fondeur semble y croire. Cette fois-ci, c'est bien le marché grand public que cible Intel en s'associant pour plusieurs années au premier fabricant mondial de lunettes, l'Italien Luxottica. Dans un premier temps, les deux groupes concentreront leurs efforts sur la recherche et le développement, mais ils prévoient de commercialiser leurs premières paires de lunettes « haut de gamme, et sportives » dès 2015, selon le New York Times.

En mars, Luxottica avait, lui aussi, signé un accord avec le géant de la recherche sur Internet. A ce moment là, l'objectif était de fabriquer et commercialiser de nouvelles Google Glass dotées de montures Ray Ban et Oakley d'ici 2015. D'après Reuters, Massimo Vian, codirecteur général du groupe italien, précise que le nouveau partenariat avec Intel n'entrave pas celui avec le moteur de recherche, mais le complète. Le produit ne sera pas positionné comme un concurrent des Google Glass, assure-t-il.

Intel, à la peine face au leader des processeurs pour smartphones et tablettes ARM, compte bien se rattraper sur le marché à peine balbutiant des objets connectés. Il a notamment présenté Mica, son premier bracelet intelligent, au mois de novembre dernier. En octobre, le groupe prévoyait par ailleurs d'investir 28 millions de dollars dans des sociétés chinoises spécialisées dans les objets connectés. En parallèle, il a également lancé son kit de développement dédié à l'Internet des objets, et créé un consortium dont l'objectif est de définir les standards de cette jeune industrie.

Pour en savoir plus :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Bluetooth 4.2 : paré pour l'essor de l'Internet des objets
Le mobile et l'automobile portent encore les semi-conducteurs
Google abandonne le Captcha au profit d'une case à cocher
Les Français demandent des boutiques et des vendeurs connectés
Justice : The Pirate Bay bientôt
TNT payante : c'est le début de la fin
Steam se lance dans le streaming de jeux, et défie Twitch
65€/an pour un Internet sans pub ? Trop cher, disent les Français
Intelligence artificielle : faut-il s'inquiéter des mises en garde des scientifiques ?
Free Mobile brade son forfait à 20 euros sur Vente-privee.com
Haut de page