Creative Zen X-Fi3 : petit baladeur Bluetooth compatible FLAC

01 septembre 2011 à 10h41
0
Creative profite aujourd'hui de l'ouverture de l'IFA 2011 pour confirmer les Sound Blaster Recon3D, prématurément dévoilées avant-hier, mais aussi pour les compléter d'un nouveau baladeur multimédia, le « Zen X-Fi3 », qui met l'accent sur la compacité.

0000014004544390-photo-creative-zen-x-fi3.jpg

Successeur du Zen X-Fi2 lancé il y a deux ans, il prend une nouvelle orientation en troquant l'écran tactile de 3 pouces pour un modèle non tactile de 2 pouces (5 cm), mais encadré de boutons tactiles, au profit de dimensions réduites à 65 x 45,5 x 12,5 mm pour 45 g.

Plus encombrant qu'un iPod Nano, mètre étalon du domaine, il a en contrepartie plus d'une corde à son arc.

Il offre pour commencer une connectivité Bluetooth 2.1 et prend en charge, en plus du profil A2DP largement répandu mais de qualité moyenne, le codec apt-X, qui promet une transmission aussi bonne qu'avec une connexion câblée, avec les casques ou haut-parleurs compatibles.

Appellation « X-Fi » oblige, il offre la fonction « Crystalizer », chargée de rétablir artificiellement les hautes et basses fréquences éliminées par les formats de compression destructifs, et la fonction « Expand », qui amplifie la panoramique stéréo.

Le « Zen X-Fi3 » embarque 8 à 16 Go de mémoire interne, extensible par le biais d'une carte microSDHC de jusqu'à 32 Go, mémoire à laquelle on accède depuis n'importe quel ordinateur sans aucun logiciel, et sur laquelle on transfère directement sa musique, au format MP3, AAC ou WMA mais aussi FLAC, sa vidéo en MPEG-4 SP ou XviD et ses photos en JPEG. On retrouve en outre un tuner FM, un micro pour la fonction dictaphone et une sortie AV composite.

Le « Creative Zen X-Fi3 » sera commercialisé fin octobre en France au prix public de 100 à 140 euros en fonction de la capacité.

0140000004544396-photo-creative-zen-x-fi3.jpg

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page