Test Thermalright Silver Arrow : le concurrent du NH-D14

Frédéric Cuvelier
06 octobre 2010 à 14h00
0

Thermalright Silver Arrow

Thermalright Silver Arrow
Dissipateur
SupportLGA775/1156/1366
AM2/AM2+/AM3
Dimensions (LxPxH, mm)147 x 123 x 160
Poids1 394 g
MatériauAluminium, base en cuivre nickelé
Caloducs4 (8 mm de diamètre)
Ventilation
Ventilateur2 (14 cm)
Vitesse de fonctionnement500 à 1 300 RPM
Débit d'air maximal73,6 CFM
RégulationPWM
Nuisances sonores annoncées17 à 21 dB(A)
Nous tenons notre grand gagnant avec le Silver Arrow de Thermalright ! En effet, ce ventirad est le plus lourd de ce comparatif, avec 20 grammes de plus que le Noctua NH-D14 et 40 de plus que le V10 de Cooler Master. Un mastodonte qui pèse donc 1,4 Kg, à quelques grammes près.

012C000003498406-photo-thermalright-silver-arrow.jpg

La conception du Silver Arrow et ses deux tours caractéristiques ne sont pas sans rappeler celle du Noctua NH-D14 ou du Coolink Corator DS. Mais la ressemblance avec le modèle Noctua est plus frappante lorsqu'on installe les deux ventilateurs livrés avec le ventirad. Ces derniers sont deux modèles de 140 mm qui fonctionnent à des vitesses relativement faibles (entre 500 et 1 300 RPM). Cette gamme de vitesse est accessible grâce à la compatibilité des deux ventilateurs avec le système de régulation PWM. Problème : il vous faudra disposer d'une carte-mère équipée de deux connecteurs 4 broches, Thermalright ne livrant pas de coupleur comme le fait Cooler Master sur son V10. Les nuisances annoncées sont relativement faibles : 17 dB(A) à 500 tours par minute, 21 dB(A) à 1 300 rotations par minute.

Notez que ces deux ventilateurs sont maintenus au dissipateur via des pattes métalliques qui rappellent fortement celles utilisées par Noctua sur son NH-U12P. On connaît les qualités et les défauts de ce dispositif : une fixation légère et souple, mais qui n'est pas forcément simple à mettre en œuvre, notamment pour la partie inférieure du ventirad lorsqu'il est installé sur le carte-mère.

000000C803498418-photo-thermalright-silver-arrow.jpg
   
000000C803498410-photo-thermalright-silver-arrow.jpg

Notez que Thermalright a pris soin d'ajouter dans sa boîte huit petits patins en caoutchouc qui permettent de limiter la transmission des vibrations des ventilateurs au dissipateur. Une bonne idée, même si nous aurions aimé voir quatre éléments supplémentaires dans l'optique de l'installation d'un troisième ventilateur.

0000010403498404-photo-thermalright-silver-arrow.jpg


Concernant le dissipateur en lui-même, le Silver Arrow bénéficie de 4 caloducs de 8 mm de diamètre composé de cuivre nickelé, tout comme l'est la base du ventirad. Les feuillets chargés d'assurer l'échange thermique avec l'air ambiant sont quant à eux faits d'aluminium.

012C000003498402-photo-thermalright-silver-arrow.jpg


Le système de fixation à la carte-mère est l'un des plus complexes de ce comparatif. Sa composition ressemble fortement à celle des systèmes de Noctua, à un détail près : une molette placée au centre de la zone de contact permet d'appliquer une pression variable entre le ventirad et le processeur. Le réglage est relativement contraignant (la clé fournie par Thermalright ne laisse pas de doute concernant la main d'œuvre à fournir pour le montage), mais le résultat respire la qualité.

000000DC03498408-photo-thermalright-silver-arrow.jpg
   
000000DC03498412-photo-thermalright-silver-arrow.jpg

Une fois monté sur notre carte-mère, le Silver Arrow prend sans surprise une place très importante et dissimule complètement les modules de mémoire vive notamment. Impossible ici d'installer de la mémoire équipée d'un dissipateur. Il s'en faut de peu même pour qu'il dépasse de la carte-mère tandis que notre carte graphique parvient tout juste à trouver sa place dans le premier slot PCI-Express.

000000D203498416-photo-thermalright-silver-arrow.jpg
   
000000D203498420-photo-thermalright-silver-arrow.jpg



Tests de performances

00C8000004037488-photo-compteur-performance.jpg

Que donne ce ventirad face à ses concurrents ? Quelles sont ses performances en termes de refroidissement et de nuisances sonores ? Vous trouverez des résultats chiffrés et comparés dans les pages suivantes :


Thermalright Silver Arrow

8

Les plus

  • Gros dissipateur, performant
  • Montage très robuste
  • Contact amélioré avec le CPU

Les moins

  • Un peu bruyant
  • Encombrant
  • Pas de Y pour le PWM

0

Refroidissement9

Nuisances sonores6

Accessoires / régulation7



Modifié le 18/09/2018 à 14h43
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top