HP propulse ses imprimantes professionnelles dans le cloud

« L'imprimante n'est plus un périphérique. » HP a profité hier de l'annonce du renouvellement de sa gamme d'imprimantes et de multifonctions professionnels pour présenter sa vision du modèle naissant « printing as a service ». Si la majorité des produits qu'il a lancé n'apportent aucune révolution sur le plan de l'impression ou de la numérisation proprement dite, ils intègrent en revanche pour la plupart les nouvelles fonctions « ePrint » et « Print Apps », qui les propulsent effectivement dans le cloud. Ces deux fonctions permettent d'imprimer du contenu sans passer par un ordinateur.

00F0000003760692-photo-hp-laserjet-pro-cm1415fn.jpg

ePrint : imprimer en envoyant simplement un email

ePrint permet « d'imprimer n'importe où, n'importe quand, à partir de n'importe quel appareil mobile ». Avec ce service, chaque imprimante est dotée d'une adresse email unique, fournie par HP, dont la boîte de réception est automatiquement imprimée. Autrement dit, l'imprimante imprime le corps et les pièces jointes (documents Office, PDF et JPEG) des emails qu'elle reçoit.

Il n'est donc plus nécessaire d'installer un pilote ou de relier physiquement les deux dispositifs, un client email, y compris celui d'un téléphone mobile d'entrée de gamme, suffit. Un site Internet, l'« ePrintCenter », permet malgré tout de paramétrer le comportement de l'imprimante à la réception d'un email, et en particulier de définir une liste blanche ou une liste noire.

Print Apps : pour aller plus loin

Les Print Apps se connectent quant à elles à différents services en ligne ou à des applications métiers via Internet. Elles permettent par exemple au particulier d'imprimer un résumé de l'actualité, un rapport météo ou même un coloriage, et au professionnel d'imprimer son agenda ou un document depuis Google Apps et Google Docs. Un kit de développement sera mis à disposition au printemps 2011 pour permettre à tout un chacun de concevoir sa propre application d'impression.

OXP et FutureSmart : simplifier la vie des IT

HP lance également l'« Open Extensibility Platform » 1.6, une plateforme de développement d'applications métiers. Celles-ci ne sont plus hébergées sur chacune des imprimantes ou chacun des multifonctions mais centralisées sur un seul serveur. La mise à jour d'une application métier ne requiert donc plus qu'une seule opération, et non la mise à jour manuelle et fastidieuse d'un parc entier d'imprimantes.

FutureSmart désigne enfin l'unification du micrologiciel (firmware) de toutes les nouvelles imprimantes HP, de nouveau dans l'optique d'une simplification des mises à jour.

00F0000003760694-photo-hp-officejet-pro-8500a-plus.jpg

Le renouvellement de la gamme comprend cinq nouveaux modèles jet d'encre, dont les prix s'échelonnent de 150 à 350 euros, et six nouveaux modèles laser, de 230 à 5000 euros. Le détail est disponible dès à présent sur le site Internet du fabricant.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google Instant Previews utilisé par des escrocs
Prise en mains de la Galaxy Tab en vidéo
Adobe Acrobat X  et son Reader sont disponibles au téléchargement
Juniper Networks rachète des technologies liées au stockage de vidéos
Clubic Week : le jeu vidéo mène à la drogue
Street View : Google efface les données recueillies accidentellement en Grande-Bretagne
Taxe publicité : les professionnels sont inquiets
LaCinema Mini HD Bridge : LaCie se repose sur ses acquis (màj)
Foxconn : 7000 salariés manifestent
Apple propose un nouveau patch pour Safari
Haut de page