Test AOC e2352phz : la 3D passive à prix abordable

Aurélien Audy
20 octobre 2011 à 15h58
0

AOC e2352phz

Le taïwanais Admiral Overseas Corporation (AOC) connu pour ses moniteurs peu onéreux s'intéresse désormais à la 3D avec son premier produit stéréoscopique : l'e2352phz. Particularité du moniteur : il utilise la technologie de mise en relief passive. Un concurrent au Zalman Trimon ZM-M240W ?

0190000004668452-photo-aoc-e2352phz.jpg


Présentation de l'écran[/anchor]

0078000004668458-photo-aoc-e2352phz-d-tail.jpg
Avec l'e2352phz, AOC se décide enfin à se lancer dans le segment des moniteurs 3D à technologie passive. De prime abord, rien de bien transcendant. L'écran adopte en effet des caractéristiques tout à fait standard : dalle TN de 23 pouces, résolution de 1 920 x 1 080 pixels (ratio 16 : 9), temps de réponse de 5 ms... Le seul aspect marquant, quoique de plus en plus fréquent, c'est le rétro-éclairage à LED. Avec comme conséquence directe un encombrement très réduit puisque la dalle ne fait que 3,6 cm d'épaisseur. Le design demeure quelconque, la finition très sommaire. Toute la carlingue est en plastique et d'une qualité douteuse (fin, brillant donc salissant et facile à rayer). Ca se sent rien qu'au poids de l'objet : 3,2 kg seulement ! L'écran n'est pas stable du tout, la faute à un socle « assiette en plastique » trop léger (150 g) et mal découpé. Bref, quand on cherche à incliner la dalle, mieux vaut tenir le cadre d'écran à deux mains...

00C8000004668460-photo-aoc-e2352phz-d-tail2.jpg
00C8000004668466-photo-aoc-e2352phz-pied.jpg

Des traces de doigts comme s'il en pleuvait et un socle rudimentaire. Enfin l'écran vu de dos


Pour ce qui est de la connectique, AOC propose un choix relativement correct d'interfaces : VGA, DVI et HDMI (compatible HDCP). Prises vidéo auxquelles s'ajoutent une entrée audio mini jack et une sortie casque. Le moniteur est doté de deux haut-parleurs dont la puissance n'est pas communiquée, mais qui ne dépasse pas 2 x 1 watt d'après nos mesures de consommation : la qualité sonore médiocre rend l'équipement... anecdotique. L'alimentation est ici interne et on note qu'aucun interrupteur physique n'est présent.

00C8000004668456-photo-aoc-e2352phz-dos.jpg
012C000004668454-photo-aoc-e2352phz-connectique.jpg


L'écran de dos et la connectique en gros plan


Sur le plan technique, rien d'original en dehors du revêtement polarisant à la surface de l'écran, permettant la diffusion stéréoscopique passive. Contrairement à l'écran Zalman qui était tout à fait brillant, l'e2352phz est lui satiné : un peu plus réfléchissant que du mat, mais bien moins que du brillant. La luminosité est annoncée à 250 cd/m², le contraste à 1 000 : 1 (20 millions pour 1 en mode dynamique). La sonde de calibrage LaCie Blue Eye Pro nous retourne des résultats assez proches, avec par défaut un taux de contraste à 847,1 : 1 (point blanc à 203,3 cd/m² et point noir à 0,24 cd/m²). Au maximum, nous avons pu calculer un taux de 917,9 : 1 (point blanc à 266,2 cd/m² et point noir à 0,29 cd/m²).

Calibré, le taux chute à 577,5 : 1 (point blanc à 138,6 cd/m² et point noir à 0,24 cd/m²). Autrement dit, le point noir descend difficilement sous la barre des 0,24 cd/m² à luminance correcte. C'est mieux que le Zalman ZM-M240W mais moins bien que ce que proposent les moniteurs TN à LED du moment.

04668428-photo-aoc-e2352phz-contraste.jpg

Taux de contraste mesurés


De l'ergonomie

Dans ce domaine, il n'est pas difficile de trouver mieux. L'e2352phz se montre en effet des plus basiques : une simple inclinaison de dalle de -3 à 19° et c'est tout ! Articulation qu'il faudra en plus ménager tant les plastiques semblent fragiles.

012C000004668462-photo-aoc-e2352phz-inclinaison.jpg
Seule articulation de l'écran : l'inclinaison modeste de la dalle


Cela dit, les angles de vision apparaissent relativement corrects pour une dalle TN. Si la luminosité est impactée quand on s'écarte de l'axe, la colorimétrie reste plutôt stable, notamment dans le plan vertical. On ne voit pas trop le blanc virer au rose orangé comme c'est souvent le cas avec cette technologie d'affichage. En revanche, on perçoit des sortes de vagues de luminosité, dues au filtre polarisant. Filtre qu'on perçoit également à l'œil nu lorsqu'on se rapproche de l'écran. Et bien sûr plus encore avec les lunettes...

012C000004669558-photo-aoc-gros-plan-sch-ma-de-pixels.jpg
012C000004669668-photo-aoc-gros-plan-avec-lunettes.jpg

L'organisation des pixels est différente entre un 23 pouces normal (à gauche) et ce 23 pouces polarisé : les lignes horizontales sont davantage écartées pour permettre une séparation plus propre par le filtre polarisant. On voit bien sur la deuxième image l'effet des lunettes polarisées, avec cette ligne blanche rajoutée qui représente deux rangées de pixels, au même moment affichées par un carreau et masquées par l'autre


Côté OSD, il faut dire en toute franchise que nous ne connaissions pas la sauce AOC. Impossible donc de vous dire si l'ergonomie a été revue ou pas. L'apparence est en tout cas assez originale (pour un OSD) : un large bandeau où l'on fait défiler les catégories horizontalement, avec une animation des icônes. Ça donne un petit côté moderne. Est-ce pour autant plus simple à utiliser ? Le fait d'avoir des boutons situés sur la tranche inférieure, avec des symboles en façade écrits en noir sur noir (donc illisibles) ne facilite pas les manipulations. Surtout que la touche pour revenir en arrière est située entre celle qui valide et les deux autres « + » et « - » servant à modifier les valeurs : faisant tout à l'aveuglette, on se trompe assez souvent.

012C000004668468-photo-aoc-e2352phz-touches.jpg
Des touches pas pratique d'accès


Mais sinon l'organisation de cet OSD est tout à fait praticable. Ici aussi, deux sous-menus se distinguent par leur utilité : « luminosité » et « Config. Coul. ». Le premier donne accès aux réglages de luminosité, contraste et gamma mais aussi au traitement de contraste dynamique et aux préréglages « Eco » (standard, texte, Internet, jeu, film, sport). Le second sert à déterminer la colorimétrie de l'affichage (sRGB, chaud, froid, normal ou utilisateur) et éventuellement à appliquer l'effet Dynamic Color Boost (amélioration totale, peau nature, pré vert, bleu ciel, détection auto), ce que nous vous déconseillons...

" alt="

<center>Et la version 4.6 qu'on télécharge sur le site... en dehors de Google Earth 3D, c'est pareil</center>" alt="

<center>TriDef 3D Ignition détecte les jeux présents sur votre machine ou vous propose d'en ajouter. Des fois ça marche, d'autres pas...</center>" alt="

<center>Avec la version 4.6 de la suite, le pilote effectue une détection du matériel utilisé</center>" alt="

" alt="

<center>Réglage de l'avant plan sur 100 depuis un DVD (Into the Wild)</center>

" alt="

<center>Visionnage d'une oeuvre en SBS</center>

" alt="

<center>Visionnage d'une oeuvre en TTB</center>

" alt="

<center>Un documentaire où l'effet de profondeur est spectaculaire, notamment sur l'arbre à l'avant-plan qui ressort très bien</center>

" alt="

<center>Une photo en 2D affichée en 3D : l'impression de profondeur est très moyenne</center>" alt="

<center>Une panoramique en 3D où les plans se détachent davantage</center>" alt="

Conclusion

Nous avons voulu ce test plus long que d'habitude, car c'était la première fois que nous étions confrontés aux pilotes DDD TriDef 3D qui accompagnent cet écran. Si l'on compare l'e2352phz au Zalman ZM-M240W, force est de constater qu'AOC remporte le match. Le moniteur est nettement moins cher (presque moitié prix !), un peu plus réactif et tout aussi efficace sinon plus en 3D (la suite TriDef 3D apparait plus satisfaisante que celle d'iZ3D). Certes, le Zalman est un 24 pouces... Mais c'est bien son seul avantage (encore que, avec une dalle brillante...) ! Il ne resterait à AOC qu'à améliorer l'ergonomie et la finition de son moniteur pour vraiment monter en gamme. Reste la question de la technologie passive, qui apporte ses avantages, mais aussi ses inconvénients... Si la 3D vous intéresse, mais que vous êtes allergiques à la solution NVIDIA, l'e2352phz constitue une bonne alternative !

AOC e2352phz

5

Les plus

  • 3D passive confortable et sans crosstalk
  • Colorimétrie de base / suite TriDef 3D
  • Compatible ATI/NVIDIA/DirectX 9 à 11
  • Prix / lunettes + complément du vue

Les moins

  • Angle de vision vertical / finition
  • Nécessité de jouer en 1920x1080
  • Pilotes non compatibles OpenGL
  • Ergonomie basique / pilotes DDD complexes

Colorimétrie7

Réactivité7

Ergonomie5

Réglages6



Modifié le 01/06/2018 à 15h36

0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top