Entente sur le prix des LCD : condamnation aux États-Unis aussi

28 décembre 2011 à 16h43
0
Sept fabricants asiatiques de dalles LCD ont été condamnés pour entente sur les prix aux États-Unis aussi, un an après l'avoir été par l'Union Européenne.

00F0000003347848-photo-pixelqi-3qi.jpg

L'enquête anti-trust commanditée par huit procureurs généraux et par les avocats de class actions privées a reconnu ces fabricants coupables d'avoir artificiellement rehaussé le prix de dalles LCD utilisées pour la fabrication de téléviseurs, de moniteurs d'ordinateurs et de portables.

Samsung, Sharp, Hitachi, HannStar, Epson, Innolux et Chunghwa ont accepté de verser 538 millions de dollars, dont 37 millions de dollars de dommages et intérêts pour le gouvernement et d'autres administrations publiques, mais aussi et surtout 501 millions de dollars de compensation pour les clients dépositaires des class actions dans 24 états, qui ont acheté des produits contenants ces dalles LCD entre le 1er janvier 1999 et le 31 décembre 2006.

Les sociétés ont également accepté de coopérer aux poursuites à l'encontre d'autres acteurs du marché.

Le procureur général de l'état de New York a estimé qu'une « vaste majorité des produits à écran LCD vendus à New York furent vendus à des prix élevés illégalement fixés par le cartel ».

Ce même cartel avait donc été condamné à une amende de 649 millions d'euros par l'Union Européenne, à l'exception de Samsung qui avait été gracié pour avoir dénoncé la supercherie, mais aucun des clients lésés n'en avait vu la couleur, faute d'équivalent de la class action sur le vieux continent.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
scroll top