Acer HR274H : un écran à conversion 2D/3D à la volée

01 décembre 2011 à 16h39
0
00FA000004795274-photo-hr274h.jpg
Acer vient d'officialiser le HR274H, un écran LCD de 27 pouces qui dispose de la capacité de convertir la 2D en 3D passive de manière instantanée. Une alternative qui affiche un prix cependant élevé.

Il en coutera en effet 599 dollars aux technophiles qui désireraient bénéficier de cet écran capable de transformer n'importe quel contenu 2D en 3D relief, et de le rendre immédiatement lisible à l'aide d'une paire de lunettes polarisée fournie. Pour ce prix, l'utilisateur bénéficiera également d'une définition de 1920 x 1080 pixels, d'une luminosité de 250 cd/m2, d'un temps de réponse de 2 ms, d'angles de vision de 170 et 160 degrés (H/V) et de deux haut-parleurs de 2 Watts. Côté connectique, on trouve 2 ports HDMI 1.4a et une prise VGA - pas de DVI à l'horizon !

Une configuration relativement basique, donc, hormis la connectique HDMI 1.4a encore peu rependue malgré sa finalisation en début d'année. Et, bien entendu, la possibilité de convertir de la 2D en 3D à la volée, qui est l'argument phare d'Acer concernant le HR274H.

Cet écran est d'ores-et-déjà disponible aux Etats-Unis et devrait arriver dans les prochains mois en Europe.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top