HDMI 1.4a : mise à jour de routine pour la 3D

08 mars 2010 à 11h35
0
00F0000002983046-photo-logo-hdmi.jpg
Publiée en juin dernier, la norme HDMI 1.4 a apporté de nombreuses améliorations à sa devancière, et notamment la prise en charge de la 3D. Pourtant, les spécifications du Blu-ray 3D n'ont quant à elles été finalisées qu'au mois de décembre.

Le consortium en charge de la norme High-Definition Multimedia Interface semble avoir mis la charrue avant les bœufs puisqu'il publie d'ores et déjà une mise à jour qui encadre la diffusion en 3D. « Nous avons différé le choix des formats 3D pour la télédiffusion en attendant que la direction du marché soit plus clairement définie, » indique-t-on dans un communiqué.

La nouvelle révision HDMI 1.4a apporte donc les ajouts nécessaires pour permettre la diffusion de contenus en relief à la télévision. Les nouveaux formats Top-and-Bottom et Side-by-Side ne requièrent pour ce faire qu'un seul flux. Les images destinées à l'œil gauche et celles destinées à l'œil droit y sont superposées ou adjacentes, au lieu d'être diffusées chacune dans un flux dédié. Ce procédé économise donc de la bande passante, au détriment d'une définition divisée par deux, en hauteur pour le premier, en largeur pour le second, et fonctionne potentiellement sur la chaine de diffusion existante.

La norme HDMI 1.4a encadre les spécifications des contenus en 3D en fonction de leur type. La télévision, diffusée à 50 Hz en Europe ou à 60 Hz aux Etats-Unis, peut donc adopter en relief une définition 1080i au format Side-by-Side ou 720p au format Top-and-Bottom.
00F0000002983112-photo-connecteur-hdmi.jpg
Tourné à 24 images par seconde, le cinéma diffusé à la télévision peut quant à lui adopter une définition 1080p au format Top-and-Bottom. Le cinéma diffusé depuis une autre source (tel qu'un lecteur Blu-ray) bénéficiera quant à lui d'une pleine définition Full HD dédoublée, tout comme le jeu vidéo, qui sera toutefois limité au 720p en raison du taux de rafraichissement plus élevé requis (50 ou 60 Hz).

La 3D risque donc de multiplier les normes de diffusion, alors que la haute définition 2D était arrivée à maturité, après des débuts chaotiques.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
scroll top