REKT GG1, que vaut le siège gaming français ?

Ludovic Loth
Spécialiste logiciels et apps
08 février 2020 à 17h17
0
La note de la rédac
REKT est l'une des rares marques françaises de sièges dédiés aux gamers - et à celles et ceux qui passent du temps devant leur ordinateur en général. Nous avons pu tester durant quelques semaines le GG1, milieu de gamme de la marque. Nos impressions dans ce test complet.

Distribué sur Amazon ou materiel.net, en autres, REKT est une marque de siège française. La quasi-intégralité de sa gamme est dédiée aux joueurs, mais destinée, plus largement, aux utilisateurs qui passent du temps assis devant un écran.

Avec une entrée de gamme autour des 249 € (pour les sièges BG1 de la marque) et un haut de gamme plafonnant à 599 € (pour les RGo et les fauteuils), REKT n'est pas « bon marché », mais se dit à la recherche d'un rapport qualité/prix parfait. C'est ce que nous allons évaluer au cours de ce test du GG1 (version 3), situé pour sa part en milieu de gamme, autour de 300 € - tout du moins à l'heure où nous écrivons ces lignes.

Notons, avant de commencer, que la conception de ces sièges est effectuée en France et que, comme pour majorité des autres marques, les éléments sont fabriqués et assemblés en Asie.

Le montage, ça vous gagne

Le GG1 arrive dans un gros carton de quelque 27 kg, la bête elle-même pesant près de 23 kg nets. Seuls l'assise et les accoudoirs sont assemblés au déballage. Il vous faudra donc un peu de temps et d'huile de coude avant de pouvoir vous asseoir confortablement dans votre nouveau siège.

REKT CG1 notice

Les quelques vis et cache-vis sont emballés sous plastique et accompagnés de la clé Allen qui convient. Reste à prendre la notice dûment fournie expliquant la marche à suivre pour un montage en seulement six étapes : de la fixation des roues et du vérin sur la base, à la mise en place des coussins, en passant, par exemple, par l'accroche du dossier sur l'assise.

REKT CG1 roue

Seule étape un peu plus compliquée que les autres, la dépose du siège, monté, sur le vérin. Nous ne l'avions pas pesé à ce moment, mais porter un objet de ce poids et de cet encombrement pour le glisser sur un petit vérin de quelques centimètres de diamètre à peine... Mieux vaut être deux. Notez que, seul, cette étape reste une galère pour tous les sièges gaming que nous avons testés.

REKT CG1 charnière

En tout, il faudra compter entre 20 et 30 minutes pour assembler le siège, selon vos compétences en la matière. Le résultat est esthétiquement plutôt convaincant.


Qualité des matériaux et de l'assemblage

En effet, qu'il s'agisse du siège en lui-même (assise, dossier, accoudoirs) ou des accessoires (coussins lombaire et cervical), le GG1 fait une bonne première impression.

REKT CG1 dossier 1

Le design, d'abord, et les matières choisies, sont du plus bel effet. À l'arrière du siège, c'est un effet fibre de carbone qui revêt la bête. Certes, une fois assis, vous ne le voyez plus, mais la matière offre de jolis reflets et donne un look sobre mais efficace au GG1. Au niveau de la tête, on retrouve un logo « REKT » brodé ; le travail est propre, pas extravagant pour un sou, encore une fois cela fonctionne.

REKT CG1 tétière

Côté face, c'est un similicuir bien mat qui recouvre le siège. La matière est souple et semble résistante ; pas aussi épaisse peut-être que sur des sièges haut de gamme, mais à ce point il s'agit plutôt d'une question d'impression. Au bout des quelques semaines de test, aucun accroc ou aucune trace n'est à déplorer. Le siège ne retient pas plus la poussière qu'un tissu ou qu'un autre plastique. Les coutures, de même, semblent costaudes. À l'avant du siège on retrouve le logo de la marque « REKT » brodé en version complète cette fois.

REKT CG1 accoudoir 2

Même impression de qualité en ce qui concerne les accoudoirs. Certes relativement simples dans leur design, ceux-ci collent tout à fait à l'ensemble dans leur plastique mat. Pas de chichi ici, REKT n'a pas cherché à imiter le cuir, juste à faire efficace : le revêtement est ferme, ni trop ni trop peu. À ce niveau c'est une question de gout, mais si vous aimez les accoudoirs moelleux, passez votre chemin.

REKT CG1 cache

Repérés lors du montage, notre seul reproche cible les plastiques (hors sellerie) du siège. Comme souvent le diable est dans les détails. Que ce soit ceux arborant les mécaniques du siège (boutons et poignées), ou les caches-vis et charnière (sur les côtés), nous avons envie de décocher un « peut mieux faire ». Toutefois, faut-il s'attacher ce que vous ne verrez ni ne ressentirez ? À vous de voir, mais à ce prix, il y a fort à parier que vous ne trouverez pas beaucoup mieux.

REKT CG1 mécanique

Réglages et assise

Il est temps de s'asseoir, enfin, dans le REKT GG1 V3. Notez que pour ce test nous avons d'abord essayé le siège sans aucun coussin de soutien, puis avec, afin de pouvoir vous décrire son maintien au mieux.

REKT CG1 assise

De prime abord, l'assise est ferme et confortable - d'aucuns la qualifieraient de dynamique. Le dossier, tout en équilibre, est de même : la tension est régulière, quelle que soit la position adoptée. On n'y sent aucun renfort interne déplaisant et la forme baquet guide et enserre agréablement le testeur.

REKT CG1 dos

Ce concernant, le GG1 ne fait pas parti d'une gamme de sièges spacieux, nous invitons donc les personnes larges d'épaules ou des cuisses à bien évaluer leur besoin avant de choisir ce modèle ; son dossier mesure quelques 35 centimètres au niveau des épaules (pour 56 cm au total), son assise s'établissant quant à elle à 40 cm (54 au total).

Bon pied, bon œil, bons réglages

L'intégralité des commandes (boutons et manettes), permettant de configurer le siège à votre morphologie, est expliquée sur le petit guide de montage.

Hauteur
L'utilisateur pourra et devra en premier lieu ajuster la hauteur du siège afin d'avoir les pieds bien au sol, un angle aux genoux de 90° (minimum). C'est la manette droite qui joue le rôle de déclencheur pour monter le siège ou le descendre au besoin.

REKT CG1 poignée

Bascule
La manette gauche, quant à elle, contrôle le blocage/déblocage de la bascule. Le siège peut en effet s'incliner d'avant en arrière, et la souplesse de ce mouvement pourra elle aussi s'adapter à l'envi via la molette à l'avant du siège. Notez que celle-ci n'est pas forcément très facile à manipuler, cependant ce type de réglage ne se fait pas tous les quatre matins.

Accoudoirs
Les accoudoirs bénéficient d'un réglage 4D, soit la norme actuelle sur les sièges de cette gamme. Rien à dire à ce niveau, si ce n'est qu'encore une fois les plastiques ne respirent pas l'excellence (sans entacher pour autant la précision des ajustements ou le confort final).

REKT CG1 accoudoir

Inclinaison
Enfin, l'utilisateur du siège pourra incliner le dossier d'un peu moins de 90° à 180°, via la manette à droite. Dans cette dernière position, la sieste entre midi et deux est non seulement possible, mais plutôt agréable... Royale et recommandée avec un repose-pied.

REKT CG1 cache 2

Lombaires

Suivant votre morphologie et vos besoins en termes de soutien, vous pouvez utiliser votre GG1 avec ou sans le coussin lombaire. À ce niveau, la bonne configuration sera à trouver lors des premiers jours d'utilisations du siège signé REKT.

Sans le renfort, d'abord, avec le dossier réglé bien droit, la position est tout à fait bonne et adoptable pour une longue session d'utilisation. Le dossier lui-même est très droit au niveau des lombaires.

REKT CG1 sellerie

La bonne installation du coussin est également illustrée par le guide de montage du siège. Doté de quatre lanières finies par des clips, le renfort viendra se fixer en passant deux d'entre elles en dessous du dossier et les deux autres dans les évents au niveau du coup de l'utilisateur. Notez qu'ainsi le coussin peut être décalé dans la hauteur sans effort, tout en restant parfaitement en place.

REKT CG1 lombaire

D'une hauteur de quelque 18 cm, le renfort lombaire s'installe idéalement tout en bas du dossier. Selon nous, ce dernier a la bonne amplitude, mais s'avère un peu trop ferme, un point de vue qui pourrait, encore une fois, être contrarié selon vos préférences ; les morphologies ne se discutent pas.

Le rédacteur de ce test préfère le rembourrage plus souple du renfort lombaire fourni avec le Noblechairs ICON, et ce malgré sa taille plus réduite et l'absence de lanière (qui fait que ce dernier se balade un peu trop). Ce concernant, le top restent les coussins fournis par SecretLab, fermes, mais à mémoire de forme.

Soutien cervical

Nous avons bien moins à dire (ou à redire) à propos du soutien cervical. Vous pourrez à loisir ou au besoin l'installer avec ses deux clips à travers les évents ou autour de la têtière du dossier. Sa matière se révèle agréable, sa densité parfaite et son support, de fait, très appréciable.

REKT CG1 cervical

Pour en profiter pleinement et rendre vos sessions de travail les plus confortables possible, nous recommandons de toujours incliner un tantinet le dossier.

Usage au long cours

Une fois votre siège correctement configuré, il ne vous reste plus qu'à apprécier le confort du siège. Vos longues sessions vous encourageront certainement à effectuer quelques menus réglages. Nous avons testé celui-ci durant six semaines avant d'en écrire le test et il y a peu à redire.

Si d'autres sièges jouent la carte d'une sellerie plus rembourrée, d'aucuns diront peut-être « plus premium », le REKT GG1 s'apprécie dans la fermeté et le maintient qu'il procure.

REKT CG1 plein pied dos small

Sur la durée, nous n'avons rien à redire quant à ses qualités générales d'assise : le confort est là et votre dos n'a pas de souci à se faire.

Lors des longues ou très longues sessions de travail ou de jeu, si vous ne souhaitez pas vous lever pour faire un tour, comme il est conseillé de le faire, nous vous encourageons à « jouer » avec l'inclinaison du dossier qui vous permettra de modifier, sans trop bouger, les zones de pression sur votre fessier et vos lombaires.

Conclusion

Si ce REKT GG1 (version 3) n'est pas exempt de « défaut », ces derniers résident principalement dans des détails de finition : un coussin lombaire un peu trop dense, des caches plastiques ou des mécaniques pas extrêmement jolies.

REKT CG1 têtière dos

Du reste, ce siège gaming français s'en sort très bien. La sellerie est simple mais bien choisie et le siège dans son ensemble est confortable, même lors de longues sessions. Dans cette gamme de prix - 299 € à l'heure actuelle, sachant que vous pourrez profiter parfois d'une bonne ristourne - c'est une bonne référence. Par ailleurs, si vos deniers le permettent, la concurrence présente de bons atouts pour moins de 100 € supplémentaires ; sur le marché du siège gaming les constructeurs n'ont pas intérêt à se reposer sur leurs... fessiers.

REKT GG1

Les plus
+ Assise ferme et confortable
+ Il a de la gueule...
+ et semble solide...
+ à un prix accessible
Les moins
- Peut mieux faire sur les finitions
- Coussin lombaire un peu trop ferme
Assemblage
Solidité
Confort
Ergonomie
Finition
3.5

4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
L'Europe s'est équipée de parcs éoliens offshore d'une capacité record de 3,6 GW en 2019
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top