Comparatif des meilleures alimentation PC gamer (2020)

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
17 novembre 2020 à 14h50
0

Le temps est venu pour vous de remplacer une alimentation PC pas suffisamment puissante pour vos nouveaux processeur et carte graphique ? De monter un PC gaming, HEDT, un serveur ou encore un NAS homemade ? On s'est penché sur la question du choix de l'alimentation, pas toujours simple, et nous vous proposons notre sélection accompagnée de précieux conseils pour en savoir un peu plus sur ce composant trop souvent négligé.

Choix de la rédac

Antec HCG850 EXTREME EC

Choix de la rédac

  • Assemblage, finitions et matériaux
  • Silence absolu
  • 100 % modulaire et connectique complète
Le petit prix

Seasonic S12III-550

Le petit prix

  • Rapport qualité/prix
  • Fonctionnement discret
  • Fiabilité Seasonic
Rapport qualité / prix

Be quiet! Pure Power 11

Rapport qualité / prix

  • Excellent rapport qualité/prix
  • Semi-modulaire et câbles plats
  • Discrète même à pleine charge

Avec des critères de choix qui diffèrent selon la puissance nécessaire à votre configuration, valeur qu'il est nécessaire de déterminer en amont avec une relative précision, et l'éventuelle évolutivité de votre machine, on se perd vite à chercher le modèle adéquat ! Le marché compte en effet de nombreuses marques et beaucoup de gammes et modèles, ce qui rend la tâche moins simple qu'il n'y parait.

N'ayant pas pour but d'être exhaustif, ce comparatif regroupe une sélection de 6 modèles qui répondent tous à des critères de choix bien précis, notamment en termes de performances, d'efficacité, de rendement énergétique et bien sûr de prix.

Les meilleures alimentations à bas prix

1. Seasonic S12III-550

Seasonic S12III-550 Le petit prix
  • Rapport qualité/prix
  • Fonctionnement discret
  • Fiabilité Seasonic
Le meilleur entrée de gamme

Cette alimentation ATX a tout pour plaire, à commencer par son prix, la fiabilité de ses matériaux et sa discrétion même en pleine charge. Garantie 5 ans, elle remplira parfaitement son rôle pour être placée au sein d'un boitier non fenêtré. Le manque de modularité peut en effet être vu comme préjudiciable, mais son absence permet de profiter d'un tarif clairement avantageux.

Le meilleur entrée de gamme

Cette alimentation ATX a tout pour plaire, à commencer par son prix, la fiabilité de ses matériaux et sa discrétion même en pleine charge. Garantie 5 ans, elle remplira parfaitement son rôle pour être placée au sein d'un boitier non fenêtré. Le manque de modularité peut en effet être vu comme préjudiciable, mais son absence permet de profiter d'un tarif clairement avantageux.

On débute notre sélection avec deux modèles en entrée de gamme qui parviennent selon nous à remporter la palme du rapport qualité/prix en restant sur un budget entrée de gamme. Il vous sera toujours possible de trouver moins cher, mais cela ne se fera pas sans de sérieux compromis.

Seasonic S12III-550 : une recette gagnante

On ne va pas se mentir : il est bien plus difficile de choisir une alimentation avec un budget serré. La concurrence est rude sur le segment de l'entrée de gamme et on ne sait pas toujours si la qualité est au rendez-vous. Heureusement certains fabricants sortent du lot et le nom de Seasonic revient fréquemment dans les discussions grâce à l'excellence de ses différentes gammes de produits.

Pour un premier prix, cette alimentation munit d'un unique rail 12 V (45.5 A) délivrant une puissance de 546 W, réunie à peu de chose près tout ce que l'on est en mesure d'attendre pour nos machines. Grâce à un grand soin apporté lors du choix des composants puis de l'assemblage, Seasonic nous livre ici une série S12III, déclinée en 4 versions (450/500/550/650 W), qui ne manque pas d'arguments à son avantage.

Comme à son habitude, l'entreprise taïwanaise nous propose un produit fiable qui répond à de nombreuses normes et embarque les protections (OPP, OVP, UVP, SCP) nécessaires à un usage en toute confiance. Le niveau sonore fait également partie des priorités du fabricant sur cette gamme. Comme nous l'avons vu avec la CORE GM-500, on retrouve ici la technologie S2FC qui permet un refroidissement efficace et silencieux. Le niveau sonore du ventilateur de 120 mm augmente certes sensiblement à pleine charge, mais reste discret en toute circonstance.

Sur cette fourchette de prix, nous restons ici en présence d'une alimentation non modulaire et dont le rendement ne dépasse pas les 85 % avec la certification 80 PLUS Bronze. Seasonic propose toutefois des câbles noirs et plats, ce qui devrait pallier un minimum à l'absence de modularité.

La connectique est plutôt bien fournie puisqu'en plus des connecteurs habituels (ATX 20 + 4 pins et CPU 4 + 4 pins), on y trouve 2 connecteurs PCIe, 6 fiches SATA, 3 Molex et un Floppy. Les câbles disposent d'une longueur idéale : entre 45 cm et 60 cm pour le plus long d'entre eux (P8).

2. Cooler Master MWE 550 V2

Cooler Master MWE 550 V2 Simple et efficace
  • 0 dB en idle
  • Topologie LLC
  • Tarif abordable
Conception simple, fiable et efficace

Si Cooler Master a pu être critiqué sur ses précédentes entrées de gamme, l'entreprise nous propose ici un produit sans reproche, bien conçu et assemblé, qui saura répondre à un minimum d'exigences. Soulignons que la garantie voit sa durée passer de 3 à 5 ans par rapport à la V1, avec un tarif qui reste très raisonnable.

Conception simple, fiable et efficace

Si Cooler Master a pu être critiqué sur ses précédentes entrées de gamme, l'entreprise nous propose ici un produit sans reproche, bien conçu et assemblé, qui saura répondre à un minimum d'exigences. Soulignons que la garantie voit sa durée passer de 3 à 5 ans par rapport à la V1, avec un tarif qui reste très raisonnable.

Avec ce deuxième modèle peu onéreux, il ne faut toujours pas s'attendre a profiter d'une alimentation modulaire et d'un rendement supérieur à la moyenne. Le principal atout de cette Cooler Master MWE 550 V2 réside avant tout dans sa conception simple, fiable et efficace.

Cooler Master MWE 550 V2 : un modèle fiable et abordable

Pour introduire ce produit et commencer à entrer dans les détails, notons d'abord que nous sommes en présence ici d'un modèle V2 de la série MWE. Ainsi, il convient d'être attentif lors de votre achat et de vous assurer qu'il s'agit bien de la V2 et non de la première série MWE.

Les différences entre ces deux versions sont peu perceptibles au premier coup d'œil : les deux PSU portent la même dénomination et profitent d'un design similaire. Toutefois cette V2 propose un fonctionnement bien plus moderne avec sa topologie DC-DC + LLC ; sans entrer dans les détails techniques, sachez qu'il s'agit d'une mise à niveau importante puisqu'elle permet de réguler les tensions de manière indépendante pour chaque rail.

Hormis cette mise à niveau indispensable pour nos configurations actuelles, la MWE V2 (disponible en version 450/550/650/750 W), Cooler Master y a intégré un ventilateur HDB de 120 mm dont la particularité est d'être équipé d'un mécanisme hydro-dynamique, permettant ainsi d'allonger sa durée de vie et de maintenir le niveau sonore à son minimum. À faibles charges (moins de 15 %), le ventilateur cesse de tourner contribuant une fois de fois plus à sa longévité et son efficacité. Si l'alimentation est silencieuse en dessous cette charge, elle reste assez discrète sur des charges plus élevées avec 11.13 dB à 20 %, 15.6 dB à 50 %, 31 dB à pleine charge.

Affichant un rendement certifié 80 PLUS Bronze, la MWE 550 V2 devrait être suffisante pour de nombreuses configurations gaming grâce à son monorail 12 V délivrant 45.8 A (549.6 W), ses 2 connecteurs PCIe, ou encore ses 6 fiches SATA.

Les meilleures alimentations en milieu de gamme

3. Seasonic FOCUS GX-650

Seasonic FOCUS GX-650 Un bon compromis
  • Entièrement modulaire
  • Conception interne sans câble
  • Ventilateur à roulement hydrodynamique fiable et silencieux
Garantie 12 ans !

Le constat est simple : Seasonic s'approche encore une fois de l'excellence avec sa série Focus GX. À l'heure actuelle, seule la gamme Prime semble offrir de meilleures propositions sur le papier, notamment avec un rendement énergétique certifié Platinum et une garantie de 12 ans. Or, cette gamme se négocie près du double du prix de la Focus GX. Avec sa conception innovante, ses composants de qualité et sa garantie qui atteint les 10 ans, la Focus GX-650 est un modèle que l'on peut acquérir sans trop se poser de question !

Garantie 12 ans !

Le constat est simple : Seasonic s'approche encore une fois de l'excellence avec sa série Focus GX. À l'heure actuelle, seule la gamme Prime semble offrir de meilleures propositions sur le papier, notamment avec un rendement énergétique certifié Platinum et une garantie de 12 ans. Or, cette gamme se négocie près du double du prix de la Focus GX. Avec sa conception innovante, ses composants de qualité et sa garantie qui atteint les 10 ans, la Focus GX-650 est un modèle que l'on peut acquérir sans trop se poser de question !

On monte légèrement en puissance et en gamme avec des alimentations qui affichent ici un meilleur rendement énergétique et un design modulaire qui permet de supprimer les câbles inutiles.

Pour commencer, on retrouve un second modèle signé Seasonic avec le Focus GX-650, un bloc d'alimentation qui ne manque pas de reprendre les critères d'exigences et les normes élevées du fabricant.

Seasonic FOCUS GX-650 : l'excellence taïwanaise

Avec ce nouveau modèle de la série GX (de 550 à 850 W), Seasonic fait dans la dentelle avec un choix de composants premiums et un grand sérieux dans l'assemblage et la fabrication.

Si on remarque déjà la qualité du travail de Seasonic juste en observant le châssis repensé et amélioré par rapport à la gamme précédente et avec un très bon niveau de finition, c'est surtout sa conception interne que l'on peut qualifier d'innovante. Parmi les nouveautés, la conception interne dépourvue de câble est certainement l'un des points à mettre en avant. Ici, le PCB et le panneau arrière sont reliés ensemble grâce à une plaque de cuivre qui vient remplacer les câbles. Il en résulte une stabilité accrue pour les tensions de sortie, mais cela représente également une avancée dans le process de fabrication, qui se voit simplifier grâce à cette méthode.

100 % modulaire et affichant un très bon niveau de rendement (80 PLUS Gold), la Focus GX-650 n'embarque qu'un seul rail de 12 V de 54 A, autant d'arguments qui prédestine ce modèle à équiper des machines gourmandes en énergie et des systèmes overclockés.

Pourvu de câbles parfaitement plats et simples à mettre en place, la GX-650 est livrée, entre autres, avec son câble ATX 24 broches, deux connecteurs 4 + 4 broches, 4 connecteurs PCIe, ou encore 12 connecteurs SATA ; de quoi vous fournir plus que le nécessaire.

Enfin, Seasonic a également mis e paquet sur le refroidissement avec un ventilateur de 120 mm qui profite de roulements hydrodynamiques hautes performances, réputés pour générer moins de nuisances sonores et de chaleur que des roulements billes classiques. Par ailleurs, on trouve aussi une commande de contrôle du ventilateur, situé à côté de l'interrupteur d'alimentation elle permet de passer en mode hybride, mode dans laquelle la ventilation s'adapte selon la charge de l'alimentation (mode Fanless, Silent et Cooling).

4. be quiet! Pure Power 11 700W

Be quiet! Pure Power 11 Rapport qualité / prix
  • Excellent rapport qualité/prix
  • Semi-modulaire et câbles plats
  • Discrète même à pleine charge
Sobre mais efficace

La série Pure Power 11 ne manque pas de séduire grâce à son excellent rapport qualité/prix. Be quiet! a trouvé la formule gagnante avec cette gamme semi-modulaire et certifiée 80 PLUS Gold qui, sans vous facturer des fonctionnalités premium, propose des performances honorables et une qualité de fabrication sérieuse.

Sobre mais efficace

La série Pure Power 11 ne manque pas de séduire grâce à son excellent rapport qualité/prix. Be quiet! a trouvé la formule gagnante avec cette gamme semi-modulaire et certifiée 80 PLUS Gold qui, sans vous facturer des fonctionnalités premium, propose des performances honorables et une qualité de fabrication sérieuse.

Le nom de be quiet! est très souvent mentionné lorsqu'il s'agit de choisir un bloc d'alimentation ! Et pour cause, le fabricant de boitiers et de solutions de refroidissement propose des PSU qui se veulent relativement discrets et affichent des tarifs raisonnables. Un des meilleurs rapport qualité/prix en milieu de gamme.

be quiet! Pure Power 11 700W : sobre et efficace

Une fois n'est pas coutume, nous sommes en présence d'une alimentation multirails, elle comporte en effet deux rails 12 V avec des ampérages assez importants (30 et 36 A) pour une puissance totale combinée de 672 W. Dans les faits et malgré la présence de ces deux rails indépendants, la Pure Power 11 700W est capable d'alimenter des composants relativement gourmands en énergie, il sera simplement nécessaire de répartir la charge selon les indications du fabricant. Le premier rail est ainsi destiné à alimenter les fiches SATA, les 2 connecteurs PCIe et l'ATX 24 pins. Le deuxième rail fournit quant à lui l'énergie nécessaire au CPU (P4 + 4) ainsi qu'aux deux connecteurs PCIe supplémentaires.

Du côté des composants choisis, on reste sur du matériel de qualité même si be quiet! à fait le choix de ne pas opter pour des condensateurs japonais. Finalement, l'entreprise allemande s'est ici davantage penchée sur la question de l'équilibre entre prix et performances. On y retrouve ainsi toutes les protections nécessaires, mais aussi des technologies pertinentes garantissant une stabilité des tensions on ne peut plus fiable (DC-DC, Active Clamp, Synchronous Rectifier).

Enfin, la discrétion est évidemment de mise avec un fonctionnement silencieux jusqu'à 60 % de charge. À pleine charge, le niveau sonore ne dépasse pas 25.9 dB, ce qui est tout à fait satisfaisant pour une alimentation de 700 W. Pour couronner le tout, nous avons à faire à un bloc qui affiche un excellent rendement puisqu'il est certifié 80 PLUS Gold (jusqu'à 92 % de rendement). Soulignons également qu'il ne consomme pas plus de 0.17 W lorsqu'il est placé en veille.

Les meilleures alimentations haut de gamme

5. Corsair RM750x v2

Corsair RM750x v2 Toujours au top
  • Conception interne sans câble et composants de qualité
  • Entièrement modulaire
  • Le silence, même à pleine charge
Performante, compacte et silencieuse

Cette nouvelle génération d'alimentations signée Corsair a tout pour emballer. Plus compacte que la précédente, elle est surtout l'une des plus silencieuses sur de telles capacités. La qualité de fabrication est au rendez-vous avec une plateforme moderne à laquelle il ne manque finalement qu'un meilleur niveau de rendement pour exceller. Le prix a quant à lui quelque peu réduit par rapport à l'ancienne version, ce qui ne rend cette v2 que plus attractive.

Performante, compacte et silencieuse

Cette nouvelle génération d'alimentations signée Corsair a tout pour emballer. Plus compacte que la précédente, elle est surtout l'une des plus silencieuses sur de telles capacités. La qualité de fabrication est au rendez-vous avec une plateforme moderne à laquelle il ne manque finalement qu'un meilleur niveau de rendement pour exceller. Le prix a quant à lui quelque peu réduit par rapport à l'ancienne version, ce qui ne rend cette v2 que plus attractive.

La série RMx de Corsair a profité d'une mise à niveau très intéressante avec sa seconde génération. Au programme : des modèles un peu plus compacts, garantis 10 ans et entièrement modulaires, mais qui font surtout partie des plus silencieux du marché.

Corsair RM750x v2 : l'un des plus silencieux du marché

Destinée à équiper des configurations haut de gamme avec sa puissance de 750 W, la RM750x v2 se révèle être une révision pertinente du modèle d'origine. À première vue peu de changements sont perceptibles, mais les améliorations sont bel et bien présentes, à commencer par la taille du bloc qui passe de 20 à 16 cm en longueur. S'il ne s'agit pas du modèle le plus compact du marché, c'est toutefois un très bon point qui autorise une plus large compatibilité avec des boitiers de plus petite taille.

Pour cette mise à niveau, Corsair a également opté pour un design interne sans câble, ce qui améliore considérablement le flux d'air au sein du bloc d'alimentation. On s'aperçoit finalement que le défi relevé par le constructeur était assez épineux, car un gain en compacité engendre généralement des nuisances sonores supplémentaires. Seulement Corsair s'en tire très bien ici avec un niveau sonore qui ne dépasse pas les 15 dB avec une charge de 70 % et moins de 21 dB à pleine charge, ce qui lui vaut d'obtenir la certification LAMBDA A+. Cette qualité, la RM750x v2 la doit à sa nouvelle conception interne, mais aussi à son ventilateur de 135mm et son fonctionnement semi-passif. Il s'active en effet seulement au-delà d'une charge de 40 % et poursuit ses efforts après 70 % de charge. Le seul point de déception est certainement l'absence d'une commande pour activer et désactiver le mode semi-passif, comme on peut le voir sur la Seasonic FOCUS GX-650.

Pour terminer brièvement, notons que Corsair tient ici ses promesses. L'ampérage alloué à l'unique rail 12 V est en effet de 62.5 A, ce qui indique une puissance de sortie de 750 W et pas moins. Enfin, la connectique est très bien fournie avec notamment 4 connecteurs PCIe, 9 fiches SATA et 8 Molex (4 pins).

6. Antec HCG850 EXTREME EC

Antec HCG850 EXTREME EC Choix de la rédac
  • Assemblage, finitions et matériaux
  • Silence absolu
  • 100 % modulaire et connectique complète
Le meilleur choix (haut de gamme) pour nous

Faisant preuve d'un niveau de finitions exemplaire, d'un design entièrement modulaire et surtout d'un silence absolu, la HCG850 EXTREME EC est un excellent produit que nous recommandons sans grande difficulté. Elle offre puissance et stabilité, un rendement satisfaisant (80 PLUS Gold), ainsi qu'une connectique très complète, le tout sous une garantie de 10 ans. On peut reprocher à Antec d'avoir opté pour une esthétique clivante (mais réussi malgré tout), de ne pas proposer de câbles plats, ou encore d'afficher un rendement pas plus haut que le Gold. Sur ce dernier point, nous estimons l'efficacité énergétique de ce bloc bien suffisant, un rendement supérieur ferait augmenter considérablement le tarif.

Le meilleur choix (haut de gamme) pour nous

Faisant preuve d'un niveau de finitions exemplaire, d'un design entièrement modulaire et surtout d'un silence absolu, la HCG850 EXTREME EC est un excellent produit que nous recommandons sans grande difficulté. Elle offre puissance et stabilité, un rendement satisfaisant (80 PLUS Gold), ainsi qu'une connectique très complète, le tout sous une garantie de 10 ans. On peut reprocher à Antec d'avoir opté pour une esthétique clivante (mais réussi malgré tout), de ne pas proposer de câbles plats, ou encore d'afficher un rendement pas plus haut que le Gold. Sur ce dernier point, nous estimons l'efficacité énergétique de ce bloc bien suffisant, un rendement supérieur ferait augmenter considérablement le tarif.

Pas de modèle certifié 80 PLUS Platinum ou Titanium pour clore notre sélection. La différence de prix étant encore bien trop grande par rapport à une certification Gold, nous préférons vous proposer un modèle qui conserve un tarif contenu tout en offrant d'excellentes performances.

Antec HCG850 EXTREME EC : le choix de la rédac'

Antec a vu juste sur son offre haut de gamme avec ses alimentations au nom à rallonge High Current Gamer Extreme Series. Disponible en version de 850 ou 1000 W, cette gamme se base sur la plateforme de l'un des cadors du secteur, qui n'est autre que Seasonic. Antec s'est en effet associé au fabricant taïwanais pour mettre au point ces deux blocs, ils reposent ainsi sur une plateforme similaire à la gamme Focus Plus de Seasonic.

Force est de constater que c'est une très bonne nouvelle qui garantit une qualité en tout point irréprochable, ce qui n'est pas toujours le cas sur les modèles moins couteux qu'Antec met sur le marché, provenant souvent d'OEM bien moins réputé que Seasonic. Les atouts majeurs de cette HCG850 résident dans ce fait : la qualité d'assemblage est au rendez-vous, notamment avec des soudures parfaitement réalisées, et des composants clairement au-dessus du lot comme en témoignent les différents condensateurs japonais.

Antec a aussi su mettre à profit son expertise, on le remarque tout d'abord avec le design de cette alimentation et ses couleurs dorées qui viennent rompre avec l'esthétique habituelle et assez austère de la plupart des modèles. L'entreprise californienne a également mis l'accent sur la réduction des nuisances sonores. On retrouve ainsi une conception interne soignée et pensée pour maximiser le flux d'air. On le remarque aisément à l'utilisation pour la simple raison que le ventilateur de 135 mm et ses larges pales s'active assez tardivement en charge, signe que la dissipation thermique du bloc est particulièrement efficace. Absolument silencieux jusqu'à un certain seuil, ce ventilateur propose donc un fonctionnement hybride « Zero RPM » très appréciable. À vitesse maximale (2300 RPM) reste discret ; autrement dit, il faut vraiment tendre l'oreille pour le remarquer !

Du côté des technologies présentes, on frôle encore une fois la perfection. On peut par exemple citer la suite très complète de protections nommée CircuitShield, ou encore la conception PhaseWave (LLC, Synchronous Rectifier, convertisseur DC-DC) qui garantit efficacité et stabilité des tensions. Enfin, soulignons qu'il s'agit d'un bloc monorail relativement puissant : il offre 70 A sur son rail 12 V, ce qui représente une puissance de 840 W. Au niveau de la connectique, nous sommes plutôt bien servis avec 2 connecteurs EPS12V (4 + 4), pas moins de 6 connecteurs PCIe, 10 fiches SATA, 6 Molex et 1 FDD, le tout est évidemment entièrement modulaire. Le seul point négatif sera pour certains la nature des câbles, Antec a préféré ici des câbles gainés qui sont donc légèrement plus encombrants que des câbles de types plats.

Comment choisir son alimentation pour un PC gaming ?

Conseils pour choisir votre bloc d'alimentation :

Lorsque l'on choisit de monter une nouvelle configuration gaming, on analyse généralement avec grand soin quel processeur, carte graphique ou mémoire vive intégrera notre boitier. En revanche, on accorde souvent moins d'importance au choix du bloc d'alimentation, ou PSU (Power Supply Unit) dans la langue de Shakespeare, en veillant simplement à ce que la puissance délivrée corresponde aux besoins de la configuration.

Pourtant l'alimentation d'un PC est primordiale pour la stabilité et la sécurité électrique de l'ensemble des composants de votre machine et, nous tenons à le souligner d'entrée, elle ne doit pas faire l'objet de compromis. Autrement dit : ne cherchez pas à faire d'économie sur l'achat de votre alimentation ; optez si possible pour des modèles reconnus pour leur qualité, leur rendement énergétique et leur durabilité !

Pour faire votre choix avec l'esprit tranquille, nous avons sélectionné 6 modèles reconnus pour leur qualité, en entrée comme en haut de gamme. En outre, les quelques conseils ci-dessous pourront vous aider à affiner votre recherche.

Une affaire de puissance, mais pas que !

Plus ou moins gourmands en énergie selon divers paramètres, les composants de votre PC ainsi que vos périphériques tirent leur énergie d'une seule et même source : le PSU de votre machine.

En toute logique, la première question qui vient donc à l'esprit n'est autre que celle de la puissance nécessaire pour alimenter correctement votre machine, chose que nous allons aborder sans plus attendre dans le paragraphe suivant. Toutefois, nous verrons que la puissance n'est pas le seul critère d'achat d'une alimentation PC, loin de là. Rendement énergétique, modularité, stabilité des tensions, nuisances sonores et autres normes de sécurité sont autant de paramètres à intégrer l'équation.

Définir la consommation de votre configuration

On entend souvent dire, pour résumer, qu'il n'est pas nécessaire de sortir de Saint-Cyr pour déterminer la puissance requise pour alimenter une machine. Finalement, les calculateurs en ligne proposés par les fabricants aident à rapidement savoir vers quelle puissance vous tourner. C'est vrai, mais il y a tout de même quelques généralités à connaitre pour définir au mieux la consommation maximale de votre configuration.

Tout d'abord, il faut bien saisir que nous parlons ici de consommation maximale et que dans les faits, votre machine demandera rarement cette valeur pour fonctionner pour la simple raison que vos composants ne sont pas tous sollicités à 100 % constamment et simultanément. Néanmoins, il est nécessaire de choisir une alimentation qui couvre et dépasse (d'environ 20 % minimum) les besoins maximums de votre configuration. Il faut en effet veiller à ce que votre bloc d'alimentation ne soit pas sollicité continuellement à pleine charge, car sa durée de vie potentielle et son efficacité risqueraient alors d'être mises à rude épreuve et de diminuer.

Il est donc important de choisir une alimentation légèrement plus puissante que la consommation max de votre PC. Vous pourrez creuser un peu plus l'écart au cas où dans un futur proche, vous pensez ajouter ou changer des composants de votre PC. Par exemple : si vous changer votre GPU pour un modèle plus performant, que vous envisagiez un SLI/Crossfire avec plusieurs GPU NVIDIA ou AMD, ou encore l'installation ultérieure d'un watercooling, il sera nécessaire de s'équiper d'une alimentation plus puissante sous peine de devoir en changer le moment venu.

Enfin, s'il parait très logique de ne pas choisir une alimentation trop peu puissante, une alimentation trop puissante vous sera tout bonnement inutile si le besoin ultérieur est absent. En effet, plus l'alimentation est puissante et plus son prix est corsé, l'investissement se révèle donc délicat d'autant qu'une alimentation sous-exploitée ne se situe pas dans sa meilleure zone de rendement, qui se trouve en 60 et 80 % de sa puissance de fonctionnement.

Câbles et modularité

Connectique et longueurs de câbles :

en règle générale, il n'est pas spécialement nécessaire de se soucier des connectiques de l'alimentation, la plupart des PSU sont complets et polyvalents et disposent de tout le nécessaire pour y connecter vos composants. Toutefois, vous pouvez vérifier la présence d'un connecteur ATX 24 broches (ou 20 + 4) pour votre carte-mère, de connecteurs PCI-Express 6 + 2 broches pour la ou les cartes graphiques, d'un connecteur ATX P4 (4 ou 8 broches, parfois décliné en 2 x 4 broches), et enfin des câbles d'alimentation SATA et Molex pour tous vos disques durs et SSD, ainsi que pour votre système de refroidissement ou l'éclairage RGB.

Enfin, certains critères comme la longueur et la flexibilité des câbles peuvent être importants pour certains. Certains boitiers sont en effet moins bien optimisés que d'autres en ce qui concerne le cable management, on appréciera dans ce cas de profiter de câble relativement souple pour faciliter la tâche. Pour terminer, les constructeurs proposent souvent, dans le cas d'alimentation modulaire, des câbles gainés et colorés. Ils ne sont évidemment pas indispensables, mais offrent plusieurs avantages : celui de profiter d'une esthétique en adéquation avec les autres éléments de votre configuration (pour ceux qui ont un boitier avec vu sur ses entrailles), d'optimiser le cable management et donc la circulation du flux d'air dans le boitier, ou encore comme repère visuel pour repérer rapidement quel câble alimente quoi, ce qui facilite la maintenance de votre machine.

La modularité

  • Les alimentations non modulaires sont à conseiller pour les configurations bureautiques légères, où la principale exigence sera de contenir la facture. Les câbles d'une telle alimentation sont fixes, vous allez donc vous retrouver, sans doute, avec des câbles inutilisés qu'il faudra « caser » quelque part pour ne pas qu'il traine dans votre boitier.
  • Les alimentations semi-modulaires nous font profiter de quelques câbles amovibles, une bonne nouvelle puisque l'on pourra alors retirer les câbles qui ne nous sont pas nécessaires, tels que certains câbles SATA et Molex, ou encore un ou plusieurs câbles PCIe. Le prix d'une alimentation modulaire est un peu plus élevé, mais elle permet de profiter d'un meilleur cable management.
  • Les alimentations modulaires : il faut bien faire la différence entre modulaire et semi-modulaire, ce qui n'est pas toujours facile car les boutiques parlent souvent d'alimentation modulaire pour des modèles semi-modulaires, tandis qu'elles utilisent le terme full modulaire pour désigner des alimentations ou absolument tout les câbles sont amovibles. Les alimentations modulaires affichent un tarif bien plus élevé pour quelques avantages qui ne seront pas utiles à la plupart d'entre nous puisqu'ici, même le connecteur ATX 24 broches est amovible, alors qu'il est indispensable. L'intérêt ici est donc de pouvoir personnaliser au maximum notre configuration, en optant notamment pour des câbles de couleurs.

Rendement énergétique et certifications

Le rendement énergétique d'une alimentation est l'un des premiers points à scruter avec attention. Il s'agit ni plus ni moins que de sa capacité à convertir l'énergie du réseau en courant continu (230 V ici en Europe) en fonction des tensions de fonctionnement de votre machine.

Plus ce rendement est bas et moins l'alimentation est efficace à convertir le courant. Cela se traduit par des pertes de chaleur avec une forte dissipation thermique, mais aussi par un surplus de consommation électrique par rapport à ce que consomme votre machine, ce qui peut finir par se ressentir sur vos factures surtout si vous utilisez votre PC plusieurs heures par jour.

Heureusement il existe une certification qui nous permet de connaitre le rendement énergétique d'un PSU, et donc la qualité de ses matériaux et de son assemblage. Cette certification, vous l'avez très certainement déjà rencontrée puisqu'il s'agit de 80 PLUS. Comme son nom l'indique, ce label signifie que les alimentations concernées affichent toutes un rendement minimum supérieur à 80 %.

Il faut savoir que le rendement est différent selon l'utilisation de l'alimentation. La valeur optimale se situe à 50 % de charge de travail, elle est légèrement réduite avec une charge de seulement 20 %, mais aussi avec utilisation intensive à 100 % de charge.

Avant de donner les détails de chaque label, nous tenons à vous conseiller de ne jamais choisir une alimentation qui n'affiche pas au minimum le premier palier de ce label 80 PLUS. La chaleur générée sera bien trop élevée et le but n'est évidemment pas d'ajouter un radiateur à votre configuration, mais bel et bien de la tenir au frais. Dans l'idéal, nous recommandons d'opter au minimum pour une alimentation 80 PLUS Gold, pour la simple raison que la différence de prix est peu notable entre Bronze, Silver et Gold. En revanche, les tarifs bondissent dès que l'on regarde pour une alimentation certifiée Platinum ou Titanium.

Les 6 niveaux de certifications 80 PLUS du label d'Ecova :

  • 80 PLUS : rendement compris entre 80 et 82 %
  • 80 PLUS Bronze : rendement compris entre 83 et 85 %
  • 80 PLUS Silver : rendement compris entre 85 et 88 %
  • 80 PLUS Gold : rendement compris entre 88 et 92 %
  • 80 PLUS Platinum : rendement compris entre 92 et 94 %
  • 80 PLUS Titanium : rendement au-dessus de 95 %
Modifié le 25/11/2020 à 11h35
0
0
Partager l'article :

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

Haut de page