Comparatif des meilleures alimentations PC bureautique (2020)

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
17 novembre 2020 à 14h41
0

Les configurations bureautiques et multimédia, ainsi que dans une moindre mesure les PC gaming de salon qui ont pour but de remplacer une console, requièrent une alimentation qui dépasse rarement la barre des 500 W. Dans ce cas précis, les critères de sélection reposent davantage sur le rapport qualité/prix et sur le format de l'alimentation.

C'est pourquoi nous avons sélectionné ici des alimentations PC aussi bien au format SFX et SFX-L que ATX, pour les mini PC et NUC, ainsi que pour les boitiers au format classique, en gardant en tête que le tarif de ces ordinateurs doit rester contenus et ne pas dépasser un certain seuil.

Enfin, critère de choix qui ne relève pas du détail : les nuisances sonores ! Nous avons fait en sorte de sélectionner des modèles peu bruyants, voire silencieux, ce qui nous semble être un élément important, notamment pour entrer dans une configuration de salon.

Les meilleures alimentations au format SFX/SFX-L

1. Be quiet! SFX-L Power 500W

Be quiet! SFX-L Power 500W Le plus silencieux
  • Le silence (même à pleine charge) !
  • Modulaire avec plusieurs longueurs de câbles
  • Certifiée 80 PLUS Gold
Silencieuse et modulaire

Impossible d'être trompé sur la marchandise : Be quiet! est ici parvenu à concilier tout ce que l'on peut attendre d'une alimentation dans un format compact. Autorisant les configurations multi-GPU, elle est modulaire, performante et surtout silencieuse, même en charge. Son rendement énergétique, ses câbles plats et sa modularité en font un modèle hautement recommandable pour les configurations mini-ITX ou micro-ATX.

Silencieuse et modulaire

Impossible d'être trompé sur la marchandise : Be quiet! est ici parvenu à concilier tout ce que l'on peut attendre d'une alimentation dans un format compact. Autorisant les configurations multi-GPU, elle est modulaire, performante et surtout silencieuse, même en charge. Son rendement énergétique, ses câbles plats et sa modularité en font un modèle hautement recommandable pour les configurations mini-ITX ou micro-ATX.

Fournisseur de PSU, de solutions de refroidissement et plus récemment de boitiers, Be quiet! a su s'imposer dans le paysage hardware en proposant des produits de qualité qui tentent de réduire au maximum leurs nuisances sonores.

On retrouve ici une alimentation qui n'est pas forcément des plus récentes, mais dont le rapport qualité/prix reste excellent. Une bonne solution, au format SFX-L, pour monter une configuration HTPC ou un PC gaming compact.

Be quiet! SFX-L Power 500W : silence et modularité au menu

Compacte, cette alimentation signée Be quiet! est ici proposée au format SFX-L. Concrètement, les dimensions sont similaires au format SFX en largeur (125 mm) et en hauteur (63.5 mm), mais profitent d'un peu plus de profondeur avec 130 mm contre 100 mm pour du SFX. L'intérêt de ce format est de pouvoir intégrer un ventilateur de 120 mm, augmentant ainsi le flux d'air sans avoir à rencontrer les nuisances sonores de modèles de 80 mm à pleine charge.

Avec 500 W de puissance sur son rail 12 V et un total de 105 W si l'on additionne ses rails 3.3 et 5 V, la SFX-L Power 500W de Be quiet! semble tout indiquée pour prendre place dans un ordinateur de salon, un PC gaming compact, ou toute autre configuration à base de mini-ITX. Délivrant des tensions stables grâce sa topologie LLC + SR et ses condensateurs japonais, ce PSU excelle également du côté du rendement énergétique puisqu'il affiche la certification 80 PLUS Gold.

Son design 100 % modulaire est un argument de plus pour les systèmes compacts, pour la simple raison que les configurations mini-ITX demandent généralement un "cable management" soigné. Enfin, notons que malgré la présence d'un adaptateur SFX vers ATX, le connecteur d'alimentation ne mesure que 30 cm, ce qui sera probablement trop court pour une configuration ATX. Malgré tout cet adaptateur peut trouver son utilité dans un boitier compact qui dispose d'un emplacement ATX pour alimentation, ce qui est encore fréquemment le cas.

Du côté de la connectique Be quiet! opte pour des câbles plats. On y retrouve un câble ATX 20 + 4 broches, 2 câbles PCIe avec 4 connecteurs de différentes longueurs, un câble d'alimentation CPU (4 + 4 broches), 2 câbles SATA dotés de 3 prises, ainsi qu'un Molex 3 prises.

2. Seasonic Focus SGX-450

Seasonic Focus SGX-450 La compacte
  • Fonctionnement 0 dB en idle
  • Refroidissement efficace
  • 80 PLUS Gold
Performante et discrète

100 % modulaire, compacte, performante et discrète : la Focus SGX-450 réunit tous les ingrédients que nous pouvons attendre d'une telle recette signée Seasonic. Au final le prix est peut-être le frein le plus important à l'achat ici, mais semble largement justifié grâce à la qualité des matériaux et aux performances du produit. Soulignons que Seasonic livre cette alim' avec un adaptateur ATX, cependant les câbles pourraient bien être un peu courts pour équiper une configuration plus imposante.

Performante et discrète

100 % modulaire, compacte, performante et discrète : la Focus SGX-450 réunit tous les ingrédients que nous pouvons attendre d'une telle recette signée Seasonic. Au final le prix est peut-être le frein le plus important à l'achat ici, mais semble largement justifié grâce à la qualité des matériaux et aux performances du produit. Soulignons que Seasonic livre cette alim' avec un adaptateur ATX, cependant les câbles pourraient bien être un peu courts pour équiper une configuration plus imposante.

Constructeur historique de blocs d'alimentation, Seasonic se démarque de la concurrence par la qualité de ses produits et une garantie constructeur de 10 ans qui démontre bien la confiance qu'on l'on peut accorder aux matériels.

Nous retrouvons ici une alimentation au format SFX qui a tout pour plaire : modulaire, performante, certifiée 80 PLUS Gold, fonctionnement silencieux en idle ; un modèle qui séduit malgré un prix un peu élevé.

Seasonic Focus SGX-450 : l'excellent dans un petit format

Cette alimentation au format SFX (100 x 125 x 63.5 mm) a tout d'une grande ! Profitant d'un design entièrement modulaire, la Focus SGX-450 embarque un rail de 12 v pour 37 A (444 W), un de 5 v pour 20 A, et un dernier rail 3.3 v pour 20 A ; la puissance annoncée est donc bien présente sur le rail 12 V. Certifiée 80 PLUS Gold, elle affiche un rendement minimum de 92 % pour une charge de 50 %, une valeur qui promet une dissipation de chaleur minime.

La gestion des températures est par ailleurs très efficace grâce à la présence d'un ventilateur PWM de 120 mm, un atout indéniable avec ce facteur de forme où l'on trouve souvent des ventilateurs de 80 mm pas toujours satisfaisant et surtout bruyant. Avec la technologie PWM (Pulse Width Modulation), ce ventilateur semi-passif est en mesure de réduire sa vitesse lorsque l'alimentation passe sous la barre des 30 % de charge. Si la Focus SGX-450 est déjà relativement discrète à pleine charge, elle est complètement inaudible sous ce seuil de 30 %. Précisons enfin que toutes les protections de rigueur sont présentes ici (OPP, OVP, UVP, OCP, OTP, SCP), ainsi que différentes homologations et normes environnementales.

Bien que le prix de cette alimentation soit assez élevé pour du 450 W, Seasonic propose un produit irréprochable, tant au niveau des performances, de la qualité des matériaux que des finitions ; ce qui nous laisse finalement penser que ce tarif reste raisonnable vu l'excellence du produit. En plus d'afficher un très bon rendement, la Focus SGX-450 utilise des condensateurs japonais, réputés pour leur fiabilité.

Enfin, la connectique (câbles plats) est relativement complète avec un connecteur ATX 20 + 4 pins, 3 connecteurs SATA, 2 PCI Express 6 + 2 pins, ou encore 3 Molex. Seul petit défaut, qui n'en est pas vraiment un : la longueur des câbles est assez courte puisque cette alim' est avant tout censée équiper des boitiers de petite taille !

Les meilleures alimentations ATX de moins de 400 W

3. be quiet! Pure Power 11

Be quiet! Pure Power 11 Rapport qualité / prix
  • Excellent rapport qualité/prix
  • Semi-modulaire et câbles plats
  • Discrète même à pleine charge
Un excellent rapport performances / prix

La série Pure Power 11 ne manque pas de séduire grâce à son excellent rapport qualité/prix. Be quiet! a trouvé la formule gagnante avec cette gamme semi-modulaire et certifiée 80 PLUS Gold qui, sans vous facturer des fonctionnalités premium, propose des performances honorables et une qualité de fabrication sérieuse.

Un excellent rapport performances / prix

La série Pure Power 11 ne manque pas de séduire grâce à son excellent rapport qualité/prix. Be quiet! a trouvé la formule gagnante avec cette gamme semi-modulaire et certifiée 80 PLUS Gold qui, sans vous facturer des fonctionnalités premium, propose des performances honorables et une qualité de fabrication sérieuse.

De retour avec un bloc d'alimentation Be quiet! au format ATX cette fois-ci et qui n'excède pas les 300 W. Une solution fiable et performante pour mettre un PC à niveau, ou encore pour des configurations bureautiques et multimédias légères.

be quiet! Pure Power 11 : l'entrée de gamme silencieuse

On ne manque généralement pas de superlatifs lorsque l'on parle des différents produits de Be quiet!, force est de constater ici qu'ils s'appliquent également à l'entrée de gamme. Disposant d'un niveau de rendement tout à fait raisonnable (80 PLUS Bronze), cette alim' embarque deux rails 12 V indépendants, supportant chacun une charge de 216 W, pour une puissance de sortie maximale de 288 W.

On y retrouve un ventilateur de 120 mm, ultra-silencieux comme le constructeur nous y a habitués. Le niveau sonore à pleine charge atteint en effet seulement 13.2 dB, une très bonne valeur qu'on ne retrouve que rarement, assurant une relative discrétion.

Tarif bas oblige, nous ne profitons pas ici d'une alimentation modulaire. Néanmoins, Be quiet! a équipé son alimentation de câbles plats, un réel avantage pour réaliser une gestion des câbles soignée au sein du boitier. Du côté de la connectique, le câble PCIe (6 + 2 pins) est bien présent malgré la faible puissance du bloc, autorisant ainsi la connexion d'une carte graphique d'entrée de gamme. On y retrouve évidemment l'habituel connecteur pour la carte-mère (20 + 4 pins), un connecteur CPU (4 + 4 pins), 4 fiches SATA, 2 Molex et un connecteur disquette Molex.

4. Enermax MaxPro II EMP400AGT-C

Enermax MaxPro II Petit prix
  • Tarif alléchant
  • Relativement discret
  • Économique en veille (0.5 W)
Meilleur en entrée de gamme

Difficile de trouver mieux dans cette fourchette de prix. Enermax a vu juste en lançant 4 nouvelles alimentations (400, 500, 600 et 700 W) avec sa gamme MaxPro II. La qualité est au rendez-vous et demeure similaire à des produits situés sur la gamme supérieure. Les seuls critères qui nous font voir que l'on reste sur une entrée de gamme sont finalement la non-modularité de cette alim' et son rendement certifié "seulement" 80 PLUS. Notons que l'ensemble des câbles sont de type plat, un bon point pour le cable management au sein du boitier.

Meilleur en entrée de gamme

Difficile de trouver mieux dans cette fourchette de prix. Enermax a vu juste en lançant 4 nouvelles alimentations (400, 500, 600 et 700 W) avec sa gamme MaxPro II. La qualité est au rendez-vous et demeure similaire à des produits situés sur la gamme supérieure. Les seuls critères qui nous font voir que l'on reste sur une entrée de gamme sont finalement la non-modularité de cette alim' et son rendement certifié "seulement" 80 PLUS. Notons que l'ensemble des câbles sont de type plat, un bon point pour le cable management au sein du boitier.

Enermax, le célèbre fabricant d'alimentation, revient sur le devant de la scène avec une nouvelle série MaxPro II. Une gamme au tarif très abordable pour les plus petits budgets, mais qui ne manque pas de qualités avec de bonnes performances et un fonctionnement quasi silencieux !

Enermax MaxPro II EMP400AGT-C : tarif séduisant et qualité au rendez-vous

En entrée de gamme, le choix de l'alimentation n'est pas toujours des plus évidents. Il est en effet nécessaire de trouver un modèle qui ne fait aucune concession sur la qualité des matériaux et de la fabrication, et les gammes les plus abordables sont souvent celles à qui l'ont peux faire le plus de reproches.

C'est sans compter sur Enermax, fabricant emblématique de blocs d'alimentation dont la réputation n'est plus à faire. Lancée il y a tout juste quelques semaines, la nouvelle gamme MaxPro II (de 400 à 700 W) affiche des tarifs très séduisants, à l'instar de ce modèle de 400 W.

Évidemment, quelques compromis ont dû être trouvés pour parvenir à briller en entrée de gamme. Ainsi, pas de modularité au rendez-vous et une certification qui affiche simplement 80 PLUS. Pas de Bronze, Silver ou Gold ici, des niveaux de rendements qui sont laissés à des alimentations sensiblement plus couteuses. Néanmoins, le 80 PLUS indique déjà un rendement correct puisqu'il indique une efficacité minimale de 80 %.

Malgré tout ce PSU MaxPro II ne manque pas de qualités, à commencer par son fonctionnement relativement silencieux qui n'émet pas plus de 17.3 dB à 50 % de charge et 24 dB à pleine charge. Il est en effet équipé d'un ventilateur PWM de 120 mm qui profite d'un système à roulement à billes breveté, le Twister Bearing. Soulignons qu'Enermax assure ici que ses MaxPro II ne fonctionnent jamais à une température supérieure à 40 °C. En outre, la consommation en veille ne dépasse pas 0.5 W.

Doté d'un rail 12 V à 30 A (360 W) et de rails 3.3 et 5 V de 16 A qui atteignent 100 W combinés, le MaxPro II dispose de toutes les protections électriques nécessaires (SCP, OVP, UVP, OPP, SIP) et d'une connectique déjà bien fournie avec des câbles de belles longueurs (entre 50 et 60 cm). On y retrouve un connecteur ATX 24 broches, un connecteur CPU 4 + 4 broches, 2 PCIe 6 + 2 broches, ainsi que 5 fiches SATA et 3 Molex 4 broches.

Les meilleures alimentations ATX de moins de 500 W

5. Corsair CX450

Corsair CX450 Premier prix
  • Prix bas
  • Dissipation thermique efficace
  • Qualité d'assemblage
Un très bon compromis

Qualité d'assemblage, silence, efficacité, bonne gestion de la chaleur : la CX450 réunit de très bons arguments pour un bloc d'alimentation vendu à un prix très intéressant. Parmi ses faiblesses, on pourra notamment citer le manque de clarté de Corsair car deux versions de ce modèle existent, mais ne sont pas différenciées lors de l'achat. Elles profitent cependant toutes deux de la topologie résonnante LLC et DC/DC et de caractéristiques similaires, excepté que la version fabriquée par l'équipementier Channel Well Technology dispose d'un type de ventilateur moins bruyant que celle de Great Wall. Enfin, les 4 connecteurs d'alimentation Molex sont réunis sur un seul et même câble, la distance entre les connecteurs est donc relativement courte.

Un très bon compromis

Qualité d'assemblage, silence, efficacité, bonne gestion de la chaleur : la CX450 réunit de très bons arguments pour un bloc d'alimentation vendu à un prix très intéressant. Parmi ses faiblesses, on pourra notamment citer le manque de clarté de Corsair car deux versions de ce modèle existent, mais ne sont pas différenciées lors de l'achat. Elles profitent cependant toutes deux de la topologie résonnante LLC et DC/DC et de caractéristiques similaires, excepté que la version fabriquée par l'équipementier Channel Well Technology dispose d'un type de ventilateur moins bruyant que celle de Great Wall. Enfin, les 4 connecteurs d'alimentation Molex sont réunis sur un seul et même câble, la distance entre les connecteurs est donc relativement courte.

Difficile de choisir une alimentation de qualité lorsque le principal critère d'exigence est le prix. Pourtant, certains modèles parviennent à se démarquer du lot, comme c'est le cas ici du Corsair CX450. Peut-être pas la moins chère du marché, mais l'un des meilleurs rapport qualité/prix.

Corsair CX450 : qualité Corsair et petit prix

À bas prix, l'alimentation parfaite n'existe pas et nous trouverons certainement toujours des reproches à faire à des modèles qui luttent avant tout pour rester économiquement intéressant. Ce PSU signé Corsair n'est donc pas sans faiblesses, mais reste à l'heure actuelle l'un des modèles les plus efficaces dans cette tranche de prix, bien plus pertinent que l'EVGA 450 BT ou qu'une vieillissante Corsair VS450.

Certifiée 80 PLUS Bronze avec un rendement minimum de 82 %, cette alimentation profite de toutes les protections électriques que nous sommes en mesure d'attendre de Corsair, notamment contre les survoltages, sous-tensions, surcharges, surintensités, surchauffes et autre court-circuit. Par ailleurs, la garantie constructeur de 5 ans est assez rassurante et c'est bon signe de pouvoir profiter d'une telle garantie sur un modèle d'entrée de gamme.

La CX450 se veut aussi écologique, du moins en mode veille. On note en effet la présence de la norme ErP Lot 6 qui indique que l'alimentation ne consomme pas plus d'un seul petit Watt lorsqu'elle est au repos.

Du côté de la connectique et du refroidissement, difficile d'en demander davantage ici. Le ventilateur de 120 mm offre une dissipation thermique efficace qui n'est que peu audible, hormis durant les périodes de pleine charge. Les connecteurs sont suffisants pour la plupart des configurations bureautiques avec un seul PCIe, 4 connecteurs SATA, 4 Molex et un rail 12V capable de fournir toute la puissance nécessaire à vos composants.

6. Seasonic CORE GM-500

Seasonic CORE GM-500 Notre coup de cœur
  • Câblage semi-modulaire
  • Fonctionnement discret
  • 80 PLUS Gold
Le meilleur choix (pour nous)

La Seasonic CORE GM-500 offre de belles caractéristiques avec un fonctionnement qui ne se fait que peu entendre à pleine charge. Un prix peut-être un peu plus élevé que la moyenne, mais qui se justifie par son câblage semi-modulaire, ses matériaux de grande qualité et sa belle efficacité énergétique. On n'en attendait pas mieux de la part de Seasonic !

Le meilleur choix (pour nous)

La Seasonic CORE GM-500 offre de belles caractéristiques avec un fonctionnement qui ne se fait que peu entendre à pleine charge. Un prix peut-être un peu plus élevé que la moyenne, mais qui se justifie par son câblage semi-modulaire, ses matériaux de grande qualité et sa belle efficacité énergétique. On n'en attendait pas mieux de la part de Seasonic !

Un peu plus puissante que les autres modèles ATX de notre comparatif, la CORE GM-500 fait également preuve d'une grande polyvalence, convenant aussi bien pour monter un PC gaming qu'une configuration bureautique plus musclée que la moyenne.

Seasonic CORE GM-500 : le choix de la rédac'

Venant compléter les gammes de PSU de Seasonic, les nouveaux CORE-GM s'avancent comme étant un très bon compromis associant performances, silence et fiabilité, le tout avec un excellent rendement comme c'est le cas ici avec la certification 80 PLUS Gold.

Avant tout destinée à équiper des PC gaming, comme le montre le sigle « TUF Gaming Alliance » issu de la collaboration avec Asus, cette alimentation n'en demeure pas moins parfaite pour des machines bureautiques et multimédias un peu plus puissantes que la moyenne en embarquant un GPU dédié.

La particularité de cette série GM est de proposer un design semi-modulaire, ce qui permet d'économiser un peu d'espace au sein du boitier et d'agencer un câblage propre facilitant la circulation du flux d'air. Concernant le refroidissement, la CORE GM-500 embarque un ventilateur PWM semi-passif de 120 mm. Équipé d'un circuit thermique intelligent nommé S2FC, le ventilateur adapte sa vitesse de fonctionnement par rapport à la température relevée ; il est alors parfaitement silencieux en dessous 50 % de charge.

Doté de condensateurs japonais et de connecteurs plaqués or, on retrouve ici la conception de qualité propre à Seasonic ; ce qui nous vaut également une belle garantie de 7 ans. Enfin, notons qu'il s'agit d'un bloc monorail, on ne retrouve donc qu'un seul rail 12 V avec un ampérage de 41 A pour une puissance de 492 W. Du côté de la connectique, on retrouve des câbles d'une belle longueur, un câble ATX 24 broches, un connecteur CPU 4 + 4 broches, mais aussi 4 connecteurs PCIe (6 + 2 broches), 6 fiches SATA et 3 Molex 4 broches.

Comment choisir son alimentation PC bureautique ?

Marques, prix et garanties :

Quelques conseils s'imposent pour choisir l'alimentation adéquate, même lorsque vos besoins se limitent à une puissance relativement légère, généralement comprise en 300 et 500 W pour les configurations qui nous intéresse ici.

Sa provenance, autrement dit la marque ou le fabricant à l'origine du produit, n'est pas un point négligeable. On distingue effectivement trois grandes catégories de fournisseurs de PSU : les équipementiers (OEM - Original Equipment Manufacturer) parmi lesquels on retrouve Enermax, HEC, Fortron et Seasonic pour les plus connus ; les entreprises qui développent leurs propres produits puis en sous-traite la fabrication aux équipementiers avec des noms comme Corsair, Be quiet!, SilverStone, NZXT, ou encore Antec ; puis des sociétés qui se contentent d'importer et revendre des alimentations souvent basiques en y accolant leur étiquette. Ce dernier groupe est souvent celui qui propose les meilleurs tarifs, mais les produits ne sont pas toujours de qualité en raison du manque de circuits de protection, d'un mauvais rendement, ou d'une qualité de matériaux et d'assemblage douteuse.

Cela n'empêche pas parfois de trouver des modèles de qualité, simplement rebadgés et vendus à un tarif avantageux. Toutefois, sans connaitre avec exactitude les composants et l'origine du modèle, c'est un peu de la loterie. Pour le savoir, la grande majorité des alimentations possède un numéro UL, il permet d'identifier le fabricant et d'en savoir plus sur le produit. Le numéro UL peut être recherché dans un répertoire de certification en ligne.

Dans l'idéal, mieux vaut ne pas rechercher absolument le prix bas, mais plutôt le meilleur rapport qualité/prix. Pour cela, gardez en tête que les équipementiers que nous avons cités ci-dessus font partie des meilleurs producteurs de blocs d'alimentation au monde. Par ailleurs, la garantie est très souvent un gage de qualité et prouve que le fabricant place sa confiance dans le produit qu'il propose. Enfin, un fabricant dont vous ne connaissez pas la réputation n'est pas forcément un mauvais fabricant, autant que tous les produits à tarif concurrentiel ne sont pas foncièrement mauvais. Il vous incombe donc d'identifier si le produit correspond ou non à vos besoins. Pour terminer, gardez à l'esprit qu'une offre trop alléchante est souvent synonyme de déboires : une alimentation de 400 W vendue au prix d'une entrée de gamme fait planer le doute et il en va de même pour les PSU plus puissants. Une économie de quelques euros n'est pas raisonnable lorsque l'on connait les risques liés à un produit de mauvaise qualité, des risques qui peuvent se traduire jusqu'à un incendie.

Le format de l'alimentation :

Le format le plus largement répandu reste encore et toujours l'ATX, avec des alimentations destinées à équiper des tours classiques, pour des cartes mères évoluant sous la même norme. Leurs dimensions varient assez peu (150 x 140 x 86 mm), certains blocs sont sensiblement plus courts et d'autres plus longs, sans que cela ne pose de problème concernant l'intégration dans le boitier.

On trouve ensuite d'autres formats qui sont pour la plupart très peu usités ; on pense notamment aux formats Flex-ATX, BTX, ou encore TFX, rarement rencontrés. Le second format qui nous intéresse après l'ATX est finalement le SFX et sa variante SFX-L. Il gagne en popularité ses dernières années grâce à l'évolution des composants, toujours plus compacts pour une puissance égalée. Le format SFX (125 x 100 x 63.5 mm) et le SFX-L, un brin plus profond, est destiné à équiper les mini-PC, les ordinateurs de salon (HTPC) et tout autre machine dont l'objectif est de profiter d'un encombrement réduit. On trouve aujourd'hui des alimentations compactes permettant d'atteindre une puissance allant jusqu'à 800 W, mais globalement elles sont utilisées pour des machines dont la puissance est comprise entre 300 et 600 W.

Les circuits de protections

Les circuits de protections sont essentiels, la présence de normes de sécurité est aussi un réel argument de confiance !

Sans entrer dans les détails techniques, on peut résumer en évoquant la norme PFC (Power Factor Correction) que l'on préfèrera de type actif plutôt que passif qui présente de bien meilleurs résultats. Concernant les circuits de protections, on en trouve de plusieurs types :

  • OCP (Over Current Protection) : protection contre les surintensités
  • OVP (Over Voltage Protection) : protection contre les surtensions
  • OPP (Over Power Protection) : protection contre les surcharges
  • OTP (Over Temperature Protection) : protection contre les surchauffes
    UVP (Under Voltage Protection) : protection contre les sous-tensions
  • SCP (Short Circuit Protection) : protection contre les courts-circuits
  • SIP (Surge & Inrush Protection) : protection contre les surtensions transitoires (SIP).
  • NLO (No Load Operation) : permet à l'alimentation de s'allumer même sans aucune charge sur ses sorties.

Découvrez nos autres comparatifs sur les alimentations PC :

Modifié le 27/11/2020 à 12h51
0
0
Partager l'article :

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

Haut de page