Les consoles de jeu de Soulja Boy finalement retirées de la vente

8
SouljaBoy Game Fuze

C'était le feuilleton de cette fin d'année : le rappeur Soulja Boy a sorti une gamme de consoles de jeu à la limite de la légalité. Aujourd'hui, et sans surprise, celles-ci se retrouvent retirées de la vente.

"J'ai dû laisser tomber, je n'ai pas eu le choix", écrit le rappeur, amer, sur Twitter pour annoncer à sa communauté l'arrêt de la vente de ses consoles de jeu.

D'énormes problèmes de droit

On se doutait bien, dès le départ, du sort qui serait réservé à Soulja Boy, dont la vente de ses consoles de jeu n'est rien d'autre que du dropshipping. En effet le rappeur s'était contenté d'acheter des consoles à bas coût sur des sites chinois comme AliBaba, puis de les re-brander à sa sauce pour les vendre à un prix bien plus élevé.

De même, il y a fort à parier que les éditeurs comme Nintendo, Ubisoft ou Sony, n'aient pas vu d'un très bon oeil que certains de leurs jeux puissent être acquis et lancés sur un appareil où se côtoient près de 3000 titres. Le tout sans qu'aucune licence n'ait été obtenue pour le faire.

Mais que les fans du rappeur se rassurent : son projet de créer une écurie eSport est toujours d'actualité.

Via : Engadget
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

D’après l’Hadopi, les 15-24 ans sont plus enclins à payer pour des contenus en ligne
Qu'attendre du CES 2019 ? La rédac sort sa boule de cristal
Kia et Hyundai imaginent une station de recharge sans fil dédiée aux voitures électriques
Grasshopper : l’app de Google pour apprendre à coder téléchargée 1,6 million de fois
CES 2019 - Segway présente son robot livreur autonome et sa nouvelle trottinette électrique
🔥 Vente privée : pack 2 volants pour joycon Nintendo Switch à 5,99€
CES 2019 - Cybic Legend, le vélo qui embarque Alexa pour vous guider
Tesla : une année record et des résultats encourageants au quatrième trimestre 2018
⚡️ Bon Plan chez Udemy : la formation Excel pour 9,99 euros
Haut de page